Inauguration du projet 2018 du fonds M.I.C.A. : et si l’art était un levier de performance pour les entreprises ?

Depuis 10 ans, la commune de Montbonnot s’est engagée dans une politique culturelle ambitieuse. Elle a permis l’éclosion du fond M.I.C.A dont le but est de fédérer les entreprises et particuliers autour de projets culturel.

Les 4 missions de M.I.C.A. :

  1. Valoriser le cadre de vie par l’installation d’œuvre d’art
  2. Favoriser la découverte du défi esthétique lié à la conjugaison de l’Art et des Nouvelles technologies au travers d’exposition culturels phares.
  3. Encourager les initiatives de RSE « Responsabilité Sociale des Entreprises » qui contribuent aux enjeux de développement du territoire
  4. Développer le bien vivre ensemble

Toutes les entreprises d’inovallée peuvent s’associer à ce projet en accueillant par exemple des œuvres d’arts d’artistes locaux. En associant votre entreprise, vous contribuez ainsi activement à l’attractivité du territoire. En contrepartie, vous profiterez d’une forte visibilité sur des supports dédiés, vous accédez à des manifestations / événements  / lieux privilégiés et disposerez d’une information complète et anticipée des événements culturels de la cité.

Faire entrer l’art dans l’entreprise et développer une marque employeur attractive

Ces dernières années, avec l’arrivée massive des générations Y et Z, les attentes des salariés ont particulièrement évolué. Avant même la question de la rémunération, les premières motivations du salarié sont l’épanouissement professionnel et la qualité de vie au sein de l’entreprise. Et aujourd’hui, le bien-être dans l’entreprise passe aussi par l’apport du culturel, outil indispensable au développement de la motivation, de la transversalité, de la fierté d’appartenance, de l’innovation et de la créativité.

C’est l’idée défendue par le conseil d’administration du fonds de dotation M.I.C.A. qui choisissait, fin 2017, le projet de sculpture de Corinne Chaussabel, une œuvre dont la taille permet d’être déplacée facilement et exposée ponctuellement au sein des locaux des entreprises mécènes. Après la sculpture monumentale, réalisée par Raymond Jaquier et installée fin septembre à l’entrée d’inovallée, cette nouvelle œuvre, inaugurée le 16 novembre dernier, en présence de l’artiste, et avec l’intervention de Denis Beaudouin de la Compagnie les Antidotes, a trouvé place à la Maison des Arts de Montbonnot, avant de contribuer à faire entrer l’art dans les entreprises d’inovallée.

Une œuvre symbolisant l’innovation, mêlant art et nouvelles technologies

© Corinne Chaussabel, Artiste Mosaïste, vit et travaille en région Grenobloise.

Corinne Chaussabel développe une démarche artistique qui expérimente la mosaïque contemporaine, qu’elle fait entrer en résonance avec l’univers de l’entreprise et de l’industrie. Matériaux traditionnels (marbre, pâte de verre…) s’associent aux matériaux industriels, à l’instar des composants électroniques, pour former l’œuvre.

« Qu’est-ce que l’innovation ? », semble interroger cette sculpture, sur laquelle les mots Créativité, Oser, Risque, Rêve, Mouvement, Envie, Différent, Vivant sont mentionnés, permettant d’ouvrir un dialogue au spectateur.
L’artiste explique la genèse de son œuvre : « Une forme pure, en volume arrondie, support de l’œuvre, symbolise le cerveau ; composé du cerveau droit (qui gère l’espace, l’intelligence émotionnelle, l’intuition, le sens artistique) et du cerveau gauche (qui gère le temps, la pensée rationnelle, le langage, le calcul, les procédures). Au centre du support, une ligne rouge, en pâte de verre et leds, donne le sens, la direction, une ligne de vie. Cette ligne est bordée de marbre ocre rouge associé à du miroir doré (exprimant l’idée en or) et de semi-conducteurs (fruit de l’innovation). Des rhizomes en marbre blanc s’épanouissent et déambulent autour de formes en verre circulaire intégrant des petits personnages rappelant l’importance du collectif. Tout se mêle, s’entrecroise comme un lieu d’échanges, un lieu de transversalité et de multidisciplinarité. La pensée rationnelle et l’intelligence émotionnelle forment une force plurielle pour aboutir à l’idée en or, celle qui passe outre, transgresse pour le changement, la différence ».

SOUTENIR LE PROJET