2,05 M€ de CA, 5,8 M€ de fonds levés et 105 emplois créés : une belle année pour le Tarmac !

Depuis son lancement en juin 2013, et l’ouverture de sa première piste d’accélération à Meylan en janvier 2014 (puis l’ouverture de la seconde à Montbonnot en avril 2015), ce sont plus de 93 créateurs qui sont passés par le Tarmac.  Sur les 60 qui ont pitché leur projet devant le comité de sélection, 40 ont été sélectionnés et 38 ont intégré le Tarmac. Elles sont aujourd’hui 29 start-up à faire partie de l’aventure, certaines pour quelques semaines encore avant de décoller en janvier prochain, représentant plus de 105 emplois créés, dont 66 recrutements rien que sur l’année 2015. Au total, sur les 54 bureaux en pépinière (soit plus de 1800 m² de surface économique dédiée à la création d’entreprise), 9 sont encore disponibles, sachant qu’en janvier, 7 nouveaux projets tenteront leur chance !

Et le succès du Tarmac ne se mesure pas tant à son attractivité et son taux de remplissage qu’à son bilan économique prometteur. En 2015, 68% de ses start-up ont réalisé du chiffre d’affaires (les autres finalisent encore leur R&D avant de pouvoir véritablement accéder au marché), pour un montant total de plus de 2,05 M€ (5,5 M€ espérés en 2016) ! Au top 6 des success stories en terme de CA : Irlynx, Nexxled, Eumetrys, Webmarketing Booster, Neovision et Minimento, qui font toutes entre 110 et 300 K€.

Surtout, ce sont plus de 5,8 M€ de fonds qui ont pu être levés en 2015, (contre 1,45 M€ en 2014), et 8 M€ qui sont attendus en 2016. 

La moitié des entreprises a participé à de grands salons internationaux en 2015 et les deux tiers le feront en 2016, dont une délégation au CES de Las Vegas.

Côté accompagnement, outre l’implication permanente de 14 mentors, et d’un réseau actif de 130 chefs d’entreprises et experts bénévoles qui animent chaque mois permanences conseil, ateliers et conférences, ce sont plus de 80 événements qui ont été organisés au Tarmac pour favoriser les échanges, renforcer la communauté autour du partage d’expérience, développer le réseau professionnel (grâce auquel certaines start-up ont pu réaliser jusqu’à 60% de leurs premiers CA …), réunissant quelques 1350 participants. Une année bien remplie donc, qui a vu la pépinière se ré-organiser autour d’une implication encore plus forte de ses entrepreneurs dans la vie du Tarmac, pour devenir co-acteurs de l’accompagnement individuel et collectif dont ils ont besoin. Et un vrai challenge qui s’ouvre pour 2016 : faire encore mieux, évidemment !