Big data, smart data : l’analyse prédictive des données levier de performance pour les entreprises

Big data, smart data : tout le monde en parle, mais qu’en est-il ? 
80% des données disponibles aujourd’hui ont été créées sur les deux dernières années, dans un contexte qui associe volume (les données collectées ont littéralement explosées et ça ne devrait pas s’arranger avec les objets connectés qui se développent), variété (données structurées dans des bases relationnelles comme les ERP ou les logiciels de  CRM, ou non structurées, comme c’est le cas des textes, images ou vidéos), et de vitesse (on est aujourd’hui capable de les traiter en quasi temps réel).

Ces données sont une source de valeur pour les entreprises, à condition de savoir en extraire des informations activables pour optimiser les processus métier.

Tel était le message transmis ce matin du 6 novembre à une trentaine de dirigeants d’inovallée, dont 6 start-up du Tarmac, par les spécialistes de ProbaYes. Cette start-up issue de l’Inria en 2003 sur la base d’une expertise forte dans tous les modèles mathématiques et algorithmes de prédiction grâce à un partenariat fort avec les plus grandes labos (CNRS, Inria, Paris 6 ou Lyon1), s’appuie sur ses compétences dans toutes les techniques (classifications linéaires, réseaux de neurones, supports de vecteurs machines, réseaux bayesiens …), pour accompagner ses clients (Toyota, ST Microelectronics, La Banque Postale, AGIPI, entre autres…), à :

  • anticiper les besoins de leurs clients
  • anticiper les ventes pour optimiser leur chaîne d’approvisionnement
  • anticiper les défaillances pour planifier les opérations de maintenance
  • anticiper les aléas de production pour optimiser l’utilisation des ressources

et obtenir ainsi, par une exploitation intelligente, croisée et prédictive de leurs données internes et des données publiques, un avantage compétitif majeur. Amazon est évidemment un parfait exemple de réussite en la matière : vous allez peut-être l’acheter ? Amazon vous l’a déjà livré ! Une formule choc ? Une utopie ? Pas tant que ça, quand on sait que le géant du web a déposé en janvier 2014 un brevet sur un système de livraison de colis anticipé pour compléter son modèle économique entièrement basé sur l’analyse prédictive des données. 

Et ce n’est qu’un exemple de ce qui nous attend : en croisant les données et en leur appliquant quelques algorithmes élaborés, il est désormais possible de prévoir votre probabilité de déménager, de vous marier, d’avoir un enfant … et donc de vous envoyer des mailings hautement ciblés sur vos besoins du moment (en démultipliant le taux de transformation de ces campagnes !). 
Mais il est également possible de gérer toute la chaîne logistique au plus près des prévisions de vente (s’il est facile de prévoir de fortes ventes de bières un samedi soir de finale de foot, il est moins évident d’anticiper une hausse des ventes de chaussures femmes en ligne ce même soir, et pourtant …). Comme il est possible d’anticiper un défaut produit en bout de chaîne de production si l’on sait prédire ce risque à partir de l’analyse des facteurs concomitants qui influent sur la qualité (température, hygrométrie, etc) : un vrai plus dans le secteur du semi-conducteur où le coût de production est très élevé, et le ROI du smart data donc tout autant !
En bref, l’analyse prédictive des données est un véritable outil, à la portée de toutes les entreprises aujourd’hui quelque soit leur taille, pour créer de la valeur différenciante sur des marchés de plus en plus concurrentiels : tel était le message clé du petit déjeuner d’inovallée animé par ProbaYes.
Et pour ceux qui ne seraient pas encore convaincus, le vendeur des célèbres détecteurs de radars Coyote se lance aujourd’hui sur le marché de l’assurance auto sur la base de la micro-tarification. A l’inverse, Axa lance actuellement une nouvelle application gratuite sur smartphone d’aide à la conduite. Sur quoi ces entreprises s’appuient-elles pour se lancer dans de nouveaux marchés ? Les données : parce qu’avec un GPS et un accéléromètre, on peut savoir en temps réel où on roule et à quelle vitesse. En croisant cette info avec les conditions météos et les conditions de trafic, il est possible de prédire notre risque d’accident, et donc, de se voir proposer un système d’assurance avec une micro-tarification adaptée à sa conduite …. Souriez : vous êtes trackés !