Un codéveloppement réussi entre la startup Apitrak et l’hôpital de Montélimar pour lutter contre les agressions aux urgences

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
A VPN is an essential component of IT security, whether you’re just starting a business or are already up and running. Most business interactions and transactions happen online and VPN

Chaque année, le rapport de l’Observatoire national des violences en milieu hospitalier montre combien les professionnels de santé sont en souffrance. Les chiffres, en constante augmentation, sont édifiants : selon le rapport 2019, 23 360 cas de violence ont été signalés en 2018. Pour combattre ce fléau, Apitrak, ancienne startup du Tarmac, s’est lancée dans le codéveloppement d’une nouvelle solution avec l’hôpital de Montélimar : un badge personnel muni d’un bouton pour appeler à l’aide, baptisé « Apitrak Staff Security® ».

Apitrak, jeune startup spécialisée dans la géolocalisation du matériel médical

À sa création au Tarmac en 2016, Apitrak, fondée et dirigée par Vincent Lê, ex-consultant en organisation hospitalière, et Olivier Meunier, ingénieur multifacette, se spécialise dans la fabrication et la commercialisation de balises permettant de localiser le matériel médical dans les hôpitaux. Au plus près des besoins de ses clients, elle développe des solutions complètes à partir de technologies complémentaires de capteurs et de logiciels.

S’appuyant sur sa simplicité d’installation et une approche Smart Data, la jeune startup séduit rapidement le personnel des établissements de santé avec sa solution de géolocalisation « Asset Tracking » : finies les interminables heures à chercher ses pousse-seringues, pompes à perfusion et autre matériel mobile pour les incontournables maintenances annuelles. La solution développée par Apitrak permet d’afficher la position de n’importe quel appareil médical en temps réel !

Une innovation croisée née d’un véritable besoin client : une situation de crise nationale avec 23 360 agressions signalés en 2018

C’est en 2018 que l’ingénieur biomédical de l’hôpital de Montélimar, Frédéric Chapon, est conquis par la valeur ajoutée de la solution « Asset Tracking ». Au bout de quelques mois d’utilisation, durant l’été 2019, Frédéric Chapon a l’occasion de montrer la solution Apitrak Asset Tracking® à son collègue Joël Dugué, directeur des travaux, des services techniques et de la sécurité de l’hôpital. Une idée germe alors dans l’esprit de ce dernier : pourquoi ne pas s’en servir pour aider le personnel des urgences à alerter en cas d’agression ?

Car si le besoin se fait de plus en criant à Montélimar, cette situation de crise est vécue par tous les services d’urgences : en France, ce sont près de 23 360 cas de violence signalés en 2018 d’après le rapport de l’Observatoire national des violences en milieu hospitalier. Ce sont en moyenne 8 agressions par an et par établissement que subissent les professionnels de santé.

Les patients, tout comme, les accompagnants, retournent régulièrement leur frustration et leur stress contre le personnel soignant, comme en témoigne le CHU de Strasbourg : « Les agressions ont été banalisées, c’est notre lot quotidien« [1].  Ce problème devient également économique, générant des arrêts de travail, l’absentéisme et le manque à gagner lié au ralentissement de l’activité.

Apitrak Staff Security® : le fruit d’une collaboration entre des professionnels de terrain et une startup agile

Face à ce constat dramatique, Apitrak a accepté de codévelopper une nouvelle solution avec son client, le Groupe Hospitalier des Portes de Provence à Montélimar : un badge personnel muni d’un bouton pour appeler à l’aide. Baptisée « Apitrak Staff Security® », cette solution est le fruit d’une collaboration réussie entre des ingénieurs, cadres, infirmières, aides-soignants, brancardiers et directeurs, avec une startup qui possède l’agilité nécessaire pour adapter sa technologie au besoin et développer un nouveau produit en un trimestre seulement !

Après quelques mois de développement, la solution « Apitrak Staff Security® » a en effet été livrée à l’hôpital de Montélimar en décembre 2019. Les professionnels de santé de l’hôpital sont dorénavant équipés d’un badge très discret disposant d’un bouton. « L’alerte est déclenchée lorsque le personnel appuis sur le bouton et se matérialise par le clignotement de trois gyrophares placés à des endroits stratégiques, dont le PC sécurité. Les collègues, ainsi alertés, ouvrent l’application Apitrak Explorer® et voient instantanément le lieu du problème. Ils peuvent alors se rendre à l’endroit exact où se trouve le porteur du badge qui a déclenché l’alerte », explique Vincent Lê, fondateur d’Apitrak.

Une gamme complète de solutions de géolocalisation dédiées à la santé

Cette nouvelle solution, Staff Security®, vient enrichir la gamme existante d’Apitrak, aux côtés de Asset Tracking®, Inventory Management® (solution d’aide à l’inventaire du matériel mobile) et Asset Security® (solution pour lutter contre le vol de matériel). Simplicité d’utilisation et d’installation, ce qui fait la marque de fabrique d’Apitrak, mais aussi discrétion, cette nouvelle solution répond parfaitement aux besoins exprimés par le terrain, qui est l’unique guide de la jeune startup.

Basée sur la technologie Wirepas Mesh[2] (Finlande), les produits ELA Innovation[3] (France) et les produits BlueUp[4] (Italie), Apitrak signe en outre une solution 100% européenne. Une belle histoire d’innovation croisée et surtout, un projet gagnant-gagnant entre une startup et un « grand compte », qui marque le début de beaux projets à venir.


[1] https://www.francetvinfo.fr/economie/greve/greve-aux-urgences/les-agressions-ont-ete-banalisees-c-est-notre-lot-quotidien-la-lassitude-des-soignants-aux-urgences-de-strasbourg_3605547.html

[2] https://wirepas.com/

[3] https://ela.fr/

[4] https://www.blueupbeacons.com/

Besoin d'un accompagnement ?