Coopindus : dernière ligne droite pour le projet d'accélérateur industriel lancé le Tarmac et French Tech in the Alps !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
A VPN is an essential component of IT security, whether you’re just starting a business or are already up and running. Most business interactions and transactions happen online and VPN

Coopindus : point sur les avancées du projet coopératif d’accélérateur industriel co-porté par French Tech in the Alps et le Tarmac by inovallée

Le projet d’accélérateur industriel initié à Grenoble par inovallée / le Tarmac et French Tech in the Alps arrive aux 2/3 de son parcours : l’occasion de faire un point sur les étapes réalisées et les marches qui restent à franchir pour un lancement en mars 2018.
C’est en effet une étude de 9 mois, co-financée par la Région, la métropole, le Grésivaudan, et  co-portée par inovallée et French Tech in the Alps, qui a été confiée en juin 2017 au cabinet Alpha Création.
Une mission en 3 étapes pour :

  1. définir les besoins et cartographier l’offre existante :
  2. mettre en place des actions d’expérimentation
  3. et construire les fondations du futur accélérateur.

Une étude approfondie des besoins

En étape 1 (juillet-octobre), côté besoins, les 30 startups impliquées dans le projet (dont 7 du Tarmac), ont insisté, par ordre de priorité sur :

  1. les problématiques de financement de la phase d’industrialisation, véritable vallée d ela mort entre les aides publiques dédiées à la R&D (de l’idée au POC), et la levée de fonds destinée au développement commercial des produits (quid du POC aux premiers produits ?)
  2. la nécessité d’un d’accompagnement qualifié pour les guider tout au long du difficile process et leur permettre d’éviter quelques pièges qui peuvent coûter très cher
  3. l’importance de la communauté et du partage d’expérience, de compétences mutualisées et d’expertises
  4. l’accès à des infrastructures type ateliers / fablabs pour prototyper
  5. la mise à disposition d’un réseau de partenaires et fournisseurs (de confiance)
  6. l’assessment industriel et la facilitation de la supply chain
  7. le partage de solutions IT (CAO/ CRM, ERP, SI)

Un benchmark a également été réalisé auprès de 30 accélérateurs, dont les propositions de valeurs peuvent être l’accès à des fonds d’investissement après validation du Business Model, l’accès à des infrastructures adaptées et à un programme d’accompagnement industriel, la mise en relation avec une communauté et un réseau de partenaires, des projets collaboratifs avec des grands groupes ou encore des formations.

8 expérimentations d’accélération industrielle en cours

En étape 2 (octobre – décembre), 8 expérimentations pilotes ont été lancées suite à la journée de l’industrialisation du 3 octobre dernier qui a réuni plus de 150 participants et 35 intervenants :

  1. un accompagnement de 7 startups via des groupes projets étudiants de l’école génie industriel de Grenoble INP, dont 2 startups du Tarmac (Rocamroll et CoHo)
  2. le lancement de meetup experts bi-mensuels  : celui du 4 décembre au Totem sur le calcul du prix de revient a réuni 9 startups et 3 experts, celui du 13 décembre au Tarmac sur le management de projet 13 startups et 20 experts. Prochaines RDV : les 19 et 26 janvier au Tarmac sur le management de la qualité, le 5 février sur les process d’industrialisation hardware dans la Silicon Valley, et le 27 février au Tarmac sur la certification CEM.
  3. la mise en place d’un système de coaching industriel, grâce à l’implication active de 7 coachs bénévoles
  4. la création d’une roadmap de l’indus par 7 experts et membres de la communauté pour aider les startups à visualiser plus clairement les étapes clés du process industriel du POC à la production de masse (en passant par les étapes EVT, DVT, PVT)
  5. le lancement en janvier de sessions « challenge the POC », qui permettront à des entrepreneurs de venir challenger leur projet devant 7 experts pluridisciplinaires
  6. l’expérimentation de mise en commun de services supply chain aval, avec 4 startups dont 2 du tarmac (SteadXP et Enlaps)
  7. la création d’un répertoire de partenaires et fournisseurs, qui recense déjà plus de 50 références qualifiées
  8. un accompagnement sur la consolidation des Business Models.

Surtout, ces étapes ont permis de poser les bases d’une vision de l’accélérateur, qui associerait :

  • une communauté active
  • du partage de ressources
  • des moyens mutualisés d epilotage
  • une supply chain optimisée
  • et un accès facilité au financement.

Une vision qui se concrétisera dans les 3 mois à venir par

  • la construction d’une proposition de valeur complète depuis la préparation du dossier jusqu’à l’accompagnement industriel en passant par le financement des projets sélectionnés,
  • la mise en place d’une gouvernance et d’un business model
  • et le lancement officiel de l’accélérateur Coopindus, qui fédère déjà depuis 6 mois plus de 150 membres actifs, sous l’impulsion croisée de French Tech in the Alps et du tarmac, qui travaillent main dans la main pour mobiliser l’ensemble des parties prenantes dans ce projet qui se veut coopératif …

Rejoindre l’aventure Coopindus ?

Le projet vous intéresse ? Vous êtes une startup en phase de pré-industrialisation et vous souhaitez vous faire accompagner ? Vous êtes un expert, un fournisseur, un sous-traitant en mécanique, en électronique, plasturgie et souhaitez vous faire référencer dans Coopindus : rejoignez le mouvement !

Besoin d'un accompagnement ?

Menu de navigation

Sports & Loisirs

Annuaire

Cvthèque

Offres d'emplois

Le Mag

L'agenda

My ino