inovallée, en collaboration avec Grenoble Alpes métropole, valorise les déchets sur Meylan

Suite aux démarches entamées par inovallée il y a plusieurs mois, la métropole de Grenoble a mis en place deux points de tri sélectif pour améliorer la valorisation des déchets sur la partie meylanaise du site.

Il a donc été décidé de lancer conjointement une expérimentation d’une durée de 6 mois afin de permettre aux usagers d’inovallée (employés et entreprises) de mieux trier les déchets et améliorer leur valorisation, notamment celle des emballages.

Actuellement chaque entreprise bénéficie d’une collecte en porte à porte en bacs roulants gris et bacs roulants bleus :

Bac bleus : papiers cartons déposés en vrac
Bacs gris : déchets résiduels, déchets déposés en sacs dans les bacs

Pour ce faire, 2 points de tri complémentaires à la collecte des bacs gris et bleus sont installés sur la zone , ils comprennent :

  • 1 point d’apport volontaire pour le verre géré par les services de la métropole
  • 1 point d’apport volontaire pour les emballages ménagers géré par les services de la métropole

Favoriser également la collecte des textiles

En complément, inovallée a pris contact auprès de l’association la Remise pour favoriser la collecte des textiles. Ainsi, les 2 points de tri comporteront également 1 point d’apport volontaire pour les textiles, collecté par l‘association la Remise.

Ceci devrait permettre à chacun de valoriser une partie des déchets déposés dans la poubelle grise ou d’éviter de les ramener chez soi pour les déposer dans son bac de déchets recyclables.

Mieux comprendre les enjeux en visitant le centre de tri

Par ailleurs, pour parfaire la connaissance sur la gestion des déchets, les usagers ont la possibilité de visiter le centre de tri en s’inscrivant aux visites du centre de tri par le lien ci-dessous http://www.moinsjeter.fr/agenda. Les entreprises peuvent aussi organiser des groupes pour visiter le centre de tri, pour cela elles peuvent contacter directement la Société de Tri Athanor au 04 38 24 11 00.

Après quelques mois d’expérimentation et un recul sur les pratiques et les impacts observés, un bilan sera établi et la métropole de Grenoble ajustera si besoin les modalités de collecte.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour aller plus loin vous pouvez également consulter l’article sur  la collecte des déchets d’équipements électriques et électroniques