Le défi du recrutement : les exemples inspirants du CESI et d’ADEX lors du club RH Ecobiz

A VPN is an essential component of IT security, whether you’re just starting a business or are already up and running. Most business interactions and transactions happen online and VPN
A l’heure où le taux de chômage (6,5%) est proche du plein emploi, les entreprises en croissance peinent toutes à recruter et fidéliser leurs talents. Il n’y a certes pas de recette miracle, mais pour autant, quelques pratiques innovantes peuvent inspirer les recruteurs pour se démarquer sur un marché de l’emploi devenu particulièrement concurrentiel !

Le club RH Ecobiz se réunissait ainsi le 30 juin dernier au CESI pour mettre en valeur 4 pratiques inspirantes, dont 2 initiées par des entreprises inovalliennes !

Retour en tips sur les ateliers

Un constat : des mutations sociétales à prendre en compte

Le cabinet de recrutement Talexim le confirmait : le monde de l’emploi est en pleine mutation. Le rapport de force recruteurs / recrutés s’est inversé, les attentes en matière de QVT sont très fortes, comme l’équilibre vie pro / vie perso, la flexibilité des horaires et le télétravail deviennent des incontournables, et la force de la digitalisation comme l’explosion des slahers ne fait plus du travail au bureau une fin en soi.

Surtout, si aujourd’hui 4 générations se côtoient dans les entreprises (les baby-boomers, les X, les Y et les Z), d’ici 2040, 70% des collaborateurs seront issus des générations Y et Z, avec des attentes et fonctionnements très différents. Ainsi, une étude menée par the Conversation révèle sur le site des Echos que les nouvelles générations sont sensibles à une nouvelle forme de fidélité fondée sur les dimensions émotionnelles, sociales, collaboratives, entrepreneuriales et éthiques. Les nouvelles générations sont ainsi fidèles à une équipe plus qu’à un manager, et attendent de leur employeur authenticité, création, engagement, ultra-connexion et partage affectif.

Innover pour recruter : ADEX mise sur le digital

Jérome Fernandez, responsable RH au sein du cabinet Adex, a choisi, pour se démarquer auprès des candidats, et notamment des nouvelles générations, de miser sur le digital pour recruter autrement qu’avec un CV, une lettre de motivation et un entretien.

Ainsi, pour s’adapter aux nouveaux modes de communication des candidats, mais aussi pour se donner les moyens de détecter des personnalités au-delà des compétences, ADEX a choisi de s’appuyer sur l’outil Visio Talents pour permettre aux candidats de se présenter … en vidéo ! Une manière originale de donner la parole aux candidats, de manière beaucoup plus naturelle, puisqu’ils s’enregistrent eux-mêmes autour de quelques questions choisies par le recruteur.

Et le résultat est au RDV : « cette solution nous a permis de recruter des profils atypiques que nous n’aurions peut-être pas retenus avec un CV, et surtout, cela créée une expérience candidat extrêmement positive sur notre entreprise », souligne Jérome Fernandez.

Il faut dire qu’ADEX soigne tout particulièrement sa marque employeur et sa e-reputation à destination des candidats. Ainsi, sur la page carrière du site Adex, les futurs candidats peuvent découvrir l’entreprise de manière immersive grâce à une visite virtuelle (qu’ils peuvent même faire avec leur casque VR), et où surtout, ils peuvent découvrir les équipes au-delà des locaux.

De la même façon, les Olympiades d’inovallée ont été l’occasion pour ADEX de valoriser sa marque employeur et de mettre en avant l’esprit d’équipe et la convivialité.

Cap sur la gamification pour le CESI

Côté CESI, c’est la gamification qui a été choisie pour organiser ses jobdatings entre apprenants et entreprises. Ainsi, les jeunes en recherche d’alternance sont immergés en équipe dans un escape game ou autre serious play type Légo, avec une consigne relativement simple, pour des sessions de 15mn de jeu en équipes de 4-5 candidats.

Les recruteurs de leur côté sont équipés d’une grille d’analyse qui leur permet d’observer et de détecter des softskills, qu’ils pourront ensuite challenger en speed-dating puis en entretien. Une méthode particulièrement intéressante lorsque l’on cherche à identifier des profils de personnalités plus que des compétences techniques, dans la mesure où le jeu fait oublier aux candidats le contexte de recrutement et leur permet de se révéler de manière beaucoup plus naturelle sur leur posture où leur manière d’interagir en équipe et mode coopératif. Des softskills, qu’ils pourront ensuite challenger en speed-dating puis en entretien.

Besoin d'un accompagnement ?

Menu de navigation

Sports & Loisirs

Annuaire

Cvthèque

Offres d'emplois

Le Mag

L'agenda

My ino