Les « paroles de dirigeants » d’inovallée : rencontre avec Olivier Coin – société AIRRIA

blog_une-article Olivier Coin

  • Comment a démarré l’histoire d’Airria ?

Avec Antoine Jouve (aujourd’hui associé et co-fondateur d’AIRRIA). Nous avons travaillé ensemble dans des sociétés de services informatiques. En 2004, nous avons constaté que le marché de l’informatique était atomisé. Il n’existait pas de marque dédiée à l’infogérance. L’idée était d’adapter un concept et de le rendre abordable aux PME. En 2005, nous avons donc crée la structure (lauréate du Réseau Entreprendre) et en 2010 nous avons racheté GO Micro … pionnier en matière de dépannage informatique mais surtout notre principal concurrent à l’époque !

  •  3 mots pour présenter votre activité …

Nous installons et déployons des objets connectés professionnel : de la téléphonie, des systèmes d’alarmes, des écrans publicitaires (digital média) et des systèmes domotiques.

  •  Pourquoi avoir choisi le nom d’AIRRIA ?

Ce nom reflète l’âme du groupe : il se veut différent et innovant pour se positionner sur un marché en perpétuelle évolution. Par sa lecture à double sens, AIRRIA inspire l’originalité, la distinction et le positionnement affirmé de notre marque.

  •  Était-ce le métier dont vous rêviez étant petit ?

J’avais en effet la certitude de vouloir être un jour chef d’entreprise ! Ce qui est assez surprenant puisque personne dans mon entourage ne l’a été. En même temps, j’ai eu un parcours de salarié jusqu’en 2005. D’ailleurs mon cursus est assez atypique puisque j’ai commencé à travailler dans des radios pirates et animé des soirées en tant que DJ pour financer mes études dans l’informatique.

  •  Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

Ma plus grande fierté est de faire « vivre » 80 personnes dans différentes entités dans le groupe. On ne se rend pas compte de la vitesse de progression et même si la plus grande partie de notre business est en France, notre ouverture à l’Europe et à l’international est vraiment enrichissante. J’ai cependant un regret, celui de ne plus être commercial. J’étais « heureux en clientèle ».

  •  Comment vous qualifieriez-vous comme chef d’entreprise ?

Nous avons créé une société de service à visage humain, avec une équipe soudée. Nous attachons donc une grande importance à notre personnel et avons d’ailleurs 4 RH pour 80 personnes !

Deuxièmement la vision du chef d’entreprise que j’ai est que l’activité dans laquelle nous sommes nous pousse à aller très vite. Il faut être très agile et s’adapter en permanence à l’environnement. En parallèle de cela, nous souhaitons chez AIRRIA faire croître tout le monde en même temps. Nous avons donc bâti notre concept autour de valeurs humaines comme la solidarité, l’accompagnement et le partage de connaissance.

  •  Quel est votre meilleur souvenir ?

La signature de notre contrat avec ERDF ! Grâce à cet appel d’offres, nous allons déployer 700 000 compteurs électriques « intelligents » en 5 ans. Depuis 10 ans nous avons déployé 1 million d’objets connectés et dans les 3 ans à venir ce sera 1 million, ça s’accélère.

  •  Quelle visibilité avez-vous sur l’avenir (nouveaux marchés, projets à venir) ?

Nous travaillons actuellement sur un nouveau site internet, qui devrait être opérationnel en avril. Et le 10 mars prochain nous participerons à un évènement créé par et pour les entreprises qui s’appelle « Innovez pour gagner », qui est un lieu de rassemblement pour échanger, apprendre et se rencontrer avec pour thématique cette année « L’entreprise de demain est-elle digitale? »

  •  Que conseilleriez-vous à de jeunes créateurs ?

De ne pas avoir peur et de ne pas écouter ceux qui disent : « vous n’y arriverez pas »!

  •  Quels sont vos hobbies ?

Je vais nager 1 fois par semaine et j’aime occuper mon temps libre à voyager (une à deux fois par an), à visiter des expos et participer à des manifestations culturelles.

  •  Connaissez-vous les prestations d’inovallée ? Utilisez-vous nos services ?

Nous participons au forum de l’emploi et avons assisté à certains ateliers.

Pour en savoir + sur AIRRIA