Plan France 2030 : 30 millions d’euros pour soutenir les startups et PME industrielles et un appel à projet « Première Usine » jusqu’au 15 décembre 2026

A VPN is an essential component of IT security, whether you’re just starting a business or are already up and running. Most business interactions and transactions happen online and VPN

France 2030 : 3 à 4 milliards d’euros pour les projets innovants sectoriels et 5 appels à projet déjà lancés

A compter du 1er janvier 2022, un budget de 3 à 4 milliards d’euros sera investi dans des projets innovants sectoriels, à travers de nouvelles aides et appels à projets lancés par différents organismes de financement (tels que Bpifrance, l’ADEME, l’ANR et FranceAgrimer).

Ce vaste plan d’investissement vise à faire de la France un leader sur 10 axes stratégiques que sont le nucléaire, l’hydrogène vert, l’industrie décarbonée, les véhicules électriques (avec un axe sur les batteries), l’aviation bas carbone, le mieux manger, la santé, le soutien aux industries culturelles et créatives, le spatial (mini-lanceurs, micro et mini satellites), ou encore l’exploration de la mer et de ses richesses.

Les aides du plan France 2030 actuellement proposées par Bpifrance sont répartis dans plusieurs appels à projets sectoriels :

  • Appel à projets « Produits biosourcés et biotechnologies industrielles » jusqu’au 31/05/2022,
  • Appel à projets « Soutien aux projets de diversification des sous-traitants de filière automobile » jusqu’au 27/09/2022,
  • Appel à projets « Développement de mini et micro-lanceurs » jusqu’au 19/01/2023,
  • Appel à projets « Recyclage des plastiques » jusqu’au 30/06/2023,
  • Appel à projets « Métaux critiques » jusqu’au 30/01/2024,
  • Appel à projets « Première Usine » jusqu’au 15/12/2026.

6 mesures de soutien pour permettre aux startups et PME innovantes de passer le cap de l’industrialisation dont l’appel à projet Première Usine

L’appel à projet première usine est la première mesure en faveur de l’industrialisation des PME innovantes. Cet appel à projet pluri-annuel doté de 550 millions d’euros permettra aux startups, PME et ETI qui ont un projet d’industrialisation supérieur à 5M€ de bénéficier d’aides à hauteur de 20 à 30% des investissements (60% en subvention, 40% en avance remboursable).

En 2022, les dossiers examinés à 3 reprises : les 5 avril, 13 septembre et 13 décembre.

https://www.bpifrance.fr/nos-appels-a-projets-concours/appel-a-projets-france-2030-premiere-usine

Puis, dès le mois de mars 2022, des prêts de 3 à 15M€ seront accordés pour financer la phase de démonstrateur industriel ou d’usine pilote, avec une durée modulable de 10 à 15 ans et un différé pouvant aller jusqu’à 3 ans.

Par ailleurs, l’actuel « Fonds SPI – Sociétés de Projets Industriels » sera abondé à hauteur d’un milliard d’euros « pour financer directement en fonds propres la première industrialisation d’une technologie innovante ». Jusqu’à présent, le Fonds SPI se focalisait sur des projets tels que la mutualisation d’équipements par des industriels, la création de nouvelles capacités de production, le développement de nouveaux marchés notamment à l’export ou encore le développement de services structurants pour une filière. Le Fonds SPI s’ouvrira également aux projets plus modestes en proposant des tickets d’investissements inférieurs à 5 millions d’euros pour les projets de pré-industrialisation. Or les tickets d’investissement du fonds SPI sont actuellement compris entre 10 et 85 millions d’euros.

Enfin, un fonds national de venture industriel (FNVI) verra le jour durant le premier semestre 2022. Doté de 350 millions d’euros, il aura pour but de « faire émerger des fonds de capital-risque capables d’accompagner les start-ups dans leur industrialisation ».

Sources : https://www.subinfo.fr/2022/01/26/nouveau-plan-dinvestissement-pour-les-start-ups-industrielles-et-la-deep-tech/

Sources : https://www.entreprises.gouv.fr/fr/actualites/investir-dans-la-france-de-2030-strategie-start-ups-industrielles-et-deep-tech

Et un guichet French Tech unique pour les startups industrielles avec un objectif annuel de 100 projets industriels à horizon 2030

L’écosystème French Tech a démontré sa capacité à faire émerger de nombreuses startups digitales ces dernières années. Au vu des enjeux actuels de souveraineté et de réindustrialisation, la French Tech s’ouvre désormais à de nouveaux horizons et entend bien faire de la dynamique startup l’un des principaux moteurs de la réindustrialisation française.

La Mission French Tech met ainsi en place un guichet “Start-up industrielles” destiné à identifier les projets des entreprises et leurs besoins pour ensuite leur proposer des dispositifs d’information et d’accompagnement sur les leviers de l’Etat.

Les startups pourront ainsi accéder à un accompagnement sur la mobilisation des leviers de l’Etat pour la mise en place du projet industriel, notamment :

  • La construction du site industriel : recherche de sites pour l’usine (Territoires d’industrie, sites clés en main) ; accompagnement sur les autorisations administrations (DGE) ; recrutement ;
  • La mise en place d’une stratégie de propriété industrielle (INPI) ;
  • Un soutien de la Banque des Territoires ;
  • Une information sur les dispositifs de financement et d’accompagnement opérés par BPIFrance;
  • L’intégration dans un écosystème local tech et industriel, en lien avec les acteurs de l’écosystème French Tech et industriel.

https://lafrenchtech.com/fr/la-france-aide-les-startups/french-tech-guichet-startup-industrielles/

Suivez-nous !

À propos d'Inovallée

Labellisée par Retis, inovallée est une technopole de l’innovation durable située près de Grenoble, au pied des montagnes.

Derniers articles

Besoin d'un accompagnement ?

Menu de navigation

Sports & Loisirs

Annuaire

Cvthèque

Offres d'emplois

Le Mag

L'agenda

My ino