Tiempo Secure s’associe à IC’Alps pour implémenter sur silicium un Élément Sécurisé (SE) destiné aux applications IoT

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
A VPN is an essential component of IT security, whether you’re just starting a business or are already up and running. Most business interactions and transactions happen online and VPN
Cybersécurité puces TESIC

C’est une collaboration stratégique entre deux pépites d’Inovallée qui s’est nouée fin avril. L’entreprise bonnimontaine Tiempo Secure, leader du « Security by design » pour le secteur de l’IoT s’est rapprochée d’IC’Alps, expert dans la réalisation de circuits intégrés sur mesure ASIC/SoC (Application Specific Integrated Circuit / System on Chip). L’objectif ? Mettre en œuvre les versions sur silicium des Secure Element TESIC de Tiempo.

Estimé entre 30 à 80 milliards d’objets connectés (IoT) dans le monde par divers grands analystes, il y en aurait 11,7 milliards en 2020 selon le cabinet américain IoT Analytics1. Un marché en pleine expansion ralenti par la pandémie et la pénurie de matière première qui redémarre de plus belle. L’IoT soulève également des interrogations à l’ère du tout numérique et notamment au point de vue de la sécurité. C’est précisément là que se positionne Tiempo Secure, une entreprise bonnimontaine qui développe des éléments sécurisés (SE) sous forme d’IP et de bibliothèques logicielles sécurisées pour les entreprises de conception de semi-conducteurs.

Un partenariat stratégique pour sécuriser l’univers des objets connectés

Fin avril, Tiempo Secure s’est rapprochée du meylanais IC’Alps afin de mettre en œuvre des versions sur silicium de ses cœurs Secure Element, un composant clé de sa technologie. Ces puces disposent d’un niveau de sécurité certifié EAL5+ se destinant plus particulièrement aux applications IoT. « La tendance est au rapprochement stratégique entre développeurs d’IP et centres de conception. Ceci est en partie dû au fait que peu d’entreprises peuvent se permettre d’investir massivement dans les logiciels EDA, pourtant nécessaires pour réaliser les travaux d’implémentation physique », explique Jean-Luc Triouleyre, PDG d’IC’Alps. Cet SE (Secure Element) TESIC intègre un microcontrôleur sécurisé, des coprocesseurs de chiffrement/déchiffrement, des capteurs ainsi que des mémoires sécurisées capables de stocker des données sensibles et d’exécuter des applications sécurisées. Un composant majeur qui assure la confidentialité des informations transmises de bout en bout, de l’émission à la réception, protégeant l’objet connecté où elle est embarquée d’éventuelles attaques physiques ou provenant de logiciels malveillants. Cette technologie est complétée par des interfaces standards facilitant tant son intégration que les étapes de validation au sein d’un « System-on-Chip » (SoC).

Vers une nouvelle génération d’éléments sécurisés

La collaboration avec IC’Alps, spécialisée dans la conception et la réalisation de puces électroniques ASIC, va permettre d’accélérer le déploiement des SE TESIC de Tiempo. « Grâce à ce partenariat pour l’implémentation physique de notre SE TESIC, Tiempo Secure est en mesure de proposer à ses clients un choix plus large en termes de procédés technologiques », précise Serge Maginot, PDG de Tiempo Secure. Et de conclure : « les applications IoT sont un moteur majeur du développement d’une nouvelle génération d’Éléments Sécurisés. Avec des milliards de dispositifs IoT déployés, il devient crucial de sécuriser notre monde connecté par des solutions innovantes, polyvalentes, faciles à mettre en œuvre et, surtout, à même de protéger les données sensibles de toute attaque externe. Notre composant TESIC, un Élément Sécurisé sous forme de bloc IP inviolable, répond à cet enjeu ».

  1. Source : Journal du Net du 10 mai 2021.

Besoin d'un accompagnement ?

Menu de navigation

Sports & Loisirs

Annuaire

Cvthèque

Offres d'emplois

Le Mag

L'agenda

My ino