#VR, #AR, #XR : quand les technologies immersives brouillent les frontières du réel et construisent l’avenir d’un monde « augmenté » …

L’équipe du Tarmac était les 21 et 22 novembre au salon Virtuality de Paris, aux côtés de Graaly, pour l’aider à promouvoir son application AR de gamification à destination des entreprises et des agences événementielles. L’occasion de découvrir les dernières avancées de la réalité mixte … et de les partager, à partir (entre autres) du livre blanc réalisé par 6freedom studio rencontré sur le salon !

XR = VR + AR + MR – un continuum des réalités, et des marchés en poupe !

La réalité augmentée (AR), est une surcouche informative et virtuelle placée sur l’environnement réel capté par l’appareil de l’utilisateur, généralement le smartphone. L’exemple le plus populaire de ces dernières années est le jeu Pokemon GO, mais de nombreuses autres applications sont possibles en dehors du jeu, et notamment dans les secteurs de l’immobilier (la Ville d’Auburn aux US utilise l’AR pour donner à ses employés des travaux publics une vision géolocalisée du plan cadastral), de la culture (le château de Chambord s’est doté d’une application mobile pour permettre aux visiteurs de découvrir les pièces du château reconstituées avec la décoration d’époque), ou encore le retail (Zara a développé une appli pour présenter sa collection Studio SS18 sur mobile dans 120 magasins et 40 pays).

La réalité virtuelle (VR) est un nouvel espace temps entièrement numérique qui plonge l’utilisateur dans un univers immersif hors de l’environnement physique, le plus souvent via un casque qui le coupe littéralement du réel. Modélisé en 3D ou filmé en 360°, l’univers perçu est entièrement virtuel. Et si la VR a longtemps été une expérience intérieure, vécue assis ou debout avec des déplacements limités, les nouvelles technologies sont en train de changer la donne. Ainsi Eva est l’une des premières startups à proposer une expérience multi-joueurs interactive permettant les déplacements physiques dans un e-sport stadium de plus de 1000 m² !

Si le secteur du jeu reste l’un des marchés de la VR, c’est surtout le secteur du training que les professionnels du secteur adressent aujourd’hui. Ainsi, en 2018, Wallmart s’est équipé de quelques 17 000 casques autonomes Oculus Go pour former son million d’employés au service clients et cette initiative lui a permis d’améliorer de 15% les résultats aux examens de formation. De la même façon, plus de 200 techniciens de GRTgaz ont été formés en VR sur des stations de décompression … virtuelles. Une bonne façon de s’entraîner au plus proche des conditions réelles, sans risque. C’est d’ailleurs le principal marché visé par les acteurs de la VR présents en masse sur Virtuality. Pourtant, là encore, tous les secteurs sont concernés : dans l’immobilier le groupe BNP Paribas a parié sur la VR pour vendre ses programmes immobiliers de luxe et dans la culture, la Tate s’est servi de la VR pour sa rétrospective Modigliani en plongeant les visiteurs dans une reconstitution 3D de l’atelier de l’artiste.

La réalité mixte (MR), ou cross reality (XR), ou encore réalité étendue est la cohabitation d’environnements physiques et virtuels grâce à l’implémentation d’hologrammes 3D dans l’espace réel. La MR fusionne des technologies VR et AR. Avec la MR, on peut désormais filmer le réel et y ajouter une surcouche virtuelle pour projeter la fusion des deux via un casque (VR), ou surimposer des objets virtuels dans le réel (AR). Le casque MR de Microsoft Holosens, dont la dernière génération était présentée en avant première à Virtuality, est un bijou de technologie, même si son prédécesseur n’a été vendu qu’à 50 000 exemplaires depuis sa sortie en 2016.

Le Holosens 2, sorti ce mois de novembre, ambitionne d’être le premier vrai casque MR utilisable par tous dans le monde de l’entreprise. Si la technologie reste en avance de phase sur le marché, plusieurs secteurs s’y sont néanmoins essayé. Ainsi, dans l’immobilier, la branche matériaux du groupe BASF a permis à ses clients de découvrir le matériau via une application Holosens 1 lui permettant de visualiser toutes les couches techniques comme s’ils voyaient à travers le mur. Une façon de réduire à quelques minutes seulement une explication complexe qui nécessitait plus d’une heure de présentation. Dans la culture, le musée Plan-Reliefs a réalisé une application MR du Mont Saint Michel pour présenter l’évolution architecturale du monument. Et côté industrie, Renault Trucks s’est appuyé sur Holosens pour le contrôle qualité de conformité de ses moteurs, via une application qui permet au technicien de valider tous les points de contrôle de conformité par rapport au cahier des charges. Résultat : plus d’erreur sur les tests qualité !

Quand la science rejoint la fiction et la technologie se fait magie : en route pour l’holoportation et la télépathie homme / machine

Les potentiels de l’AR / VR / XR sont multiples et la science a finalement rejoint la fiction. En effet, en 1957, c’est l’auteur Isaac Asimov qui fut le premier à imaginer l’holoportation. C’est aujourd’hui devenu une réalité. L’holoportation reproduit à l’identique une personne et ses mouvements en réalité mixte. Grâce aux casques MR équipés de micros, haut-parleurs ou oreillettes, il est désormais possible de communiquer à distance avec … un hologramme ! Techniquement, les technologies numérisent le langage corporel de l’interlocuteur puis le retransmettent à bonne échelle, en 3D et spatialisé dans l’environnement réel.

Plus incroyable encore, les interface neuronales directes, ou Brain Machine Interface. Portées notamment par Neuralink, elles permettent de connecter directement notre cerveau au monde numérique. Plus besoin de des doigts pour taper sur un clavier, de ses yeux pour lire une page web, plus besoin de capturer des mouvements pour les retranscrire dans un avatar : il suffit de le penser, pour que ce soit !

Une magie exploitée sur Virtuality par MagicLab, qui en collaboration avec HoloForge et Marebiz, nous a raconté le futur de l’Homme hyper-lucide, dans un monde à la fois réel et virtuel, où technologie rime avec magie. Avec au cœur du spectacle, cette expérience incroyable d’un auditeur sélectionné au hasard et muni d’un casque, qui va ressentir physiquement le toucher … d’un robot. Magie, science ou fiction ?

https://youtu.be/urp4lqeYNwk

[ principale source d’information : « Devenir acteur de la XR », par 6freedom studio.