Kayentis : une activité centrée sur l’évaluation des résultats cliniques

kayentis

Nouveaux locaux au 19 chemin du vieux chêne Meylan

Installée depuis 2006 sur Inovallée, Kayentis propose aux laboratoires pharmaceutiques des solutions logicielles et des services leur permettant de collecter des données auprès des patients lors d’essais cliniques.

Depuis la nomination de Guillaume JUGE à la Présidence de Kayentis en septembre 2013, l’entreprise connaît une forte croissance avec une ambition de développement massif Outre Atlantique (aux Etats-Unis notamment), où le secteur pharmaceutique est extrêmement porteur. Cette entreprise à taille humaine réalise une part importante de son chiffre d’affaires à l’étranger.  Avec un CA proche de 7 millions d’euros en 2017, Kayentis compte plus de 70 collaborateurs dont la majorité est basée sur Meylan (dans leurs nouveaux locaux situés 19 chemin du vieux chêne).

 


Kayentis : une activité centrée sur l’évaluation des résultats cliniques

Au démarrage, Kayentis était éditeur de solutions professionnelles de dématérialisation de l’écriture manuscrite, basées sur la plate-forme Digital Pen & Paper. Les besoins des usagers évoluant et l’ouverture vers de nouveaux marchés se faisant ressentir, Kayentis s’est spécialisée dans la collecte et la gestion digitale des données patients issues des études cliniques. « Ce recentrage d’activité a notamment été possible grâce à l’arrivée de Guillaume Juge à la Présidence », confirme Jean Michel COMBE, R&D Director – CSR Manager de Kayentis. « Nous focaliser sur les essais cliniques nous permet de nous projeter dans l’avenir avec des projets ambitieux, comme l’intégration de dispositifs médicaux (ex glucomètre), ou encore de montres connectées ». Jean-Michel COMBE précise « Nous avons même acquis le robot PEPPER afin d’imaginer de nouveaux concepts autour des essais cliniques du futur ».

Entre innovation de pointe et développement informatique pour la création de leurs propres outils web, Kayentis a depuis son origine été précurseur dans son domaine. L’entreprise poursuit donc le déploiement de ses briques technologiques en allant jusqu’à héberger ses solutions sur ses propres serveurs. Aujourd’hui disponible sur Androïd, leurs solutions pourront voir prochainement le jour sur IOS.

Une activité internationale qui se traduit par des questionnaires dans 90 langues

Pour obtenir les résultats escomptés, les laboratoires s’appuient sur des études scientifiques rigoureuses et éprouvées afin de limiter tout biais ou erreur de collecte des données, d’interprétation des résultats*1. De fait, il est primordial que la saisie des données faite par les patients volontaires soit la plus exacte possible.

Aujourd’hui, trois zones géographiques se distinguent en matière d’essais cliniques : les USA, l’Europe et l’Asie. De la rédaction des questionnaires, aux paramétrages des tablettes, jusqu’aux traitements des données, la solution eCOA (pour eletronic Clinical Outcome Assessment) développée par Kayentis, se doit d’être multilingue pour pouvoir répondre aux besoins des laboratoires étrangers. « Aux Etats-Unis, nous proposons par exemple deux versions, une en anglais et une autre en espagnol en raison de la forte communauté hispanique », précise Jean Michel COMBE.

Répondre à des enjeux médicaux très réglementés

Outre son expertise informatique, Kayentis met en œuvre son savoir-faire dans un univers médical très réglementé avec un strict respect des protocoles : « Les phases de test de médicaments sont extrêmement règlementées. Les labos doivent pouvoir collecter des millions de données, de manière horodatée, tout en respectant l’anonymat du patient. Nos logiciels leur permettent de le faire en respectant tous ces protocoles ». explique Guillaume JUGE.

L’une des spécificités de Kayentis est de s’entourer de collaborateurs issus du domaine clinique. « Qu’ils soient pharmaciens ou diplômés dans le secteur du médical, nos salariés doivent comprendre les enjeux liés aux essais cliniques », précise Jean-Michel COMBE.

Un Net Promotor Score*2 supérieur à 80%

« Le très bon score de cet indicateur de fidélité client témoigne de la qualité de nos relations avec eux et nous en sommes très fiers », se réjouit Jean-Michel COMBE. La satisfaction est d’autant plus grande que Kayentis réalise des bénéfices depuis plus de 3 ans. Jean-Michel COMBE souligne : « Il y a un sens du client qui est partagé et qu’on retrouve dans le quotidien ». « La taille de notre entreprise est modeste et pourtant nous avons des clients prestigieux qui nous font confiance, surtout lorsqu’on voit en face nos concurrents faire cinquante fois notre CA ! », précise t-il en souriant.

Chez Kayentis, « la forte dimension humaine », ainsi que « la jeunesse des équipes » (moyenne d’âge 35 ans) en font une entreprise « dynamique où l’on s’y sent bien », témoigne Jean Michel COMBE. L’équipe de Direction apporte une attention toute particulière au cadre de travail et prône des valeurs managériales où autonomie et confiance sont les maîtres mots.

 

Pour en savoir + sur KAYENTIS

KAYENTIS EUROPE
19 bis, chemin du vieux Chêne
38240 Meylan
Phone: +33 (0)4 76 00 54 20

kayentis
kayentis
kayentis

Mini BIO // Jean-Michel COMBE :

Après 10 ans passés chez HP, avec une expérience grand groupe consolidée, il décide de prendre un tournant dans sa carrière. C’est ainsi qu’il rejoint Kayentis en 2006, PME à taille humaine, en tant que responsable R&D. Il dirige désormais le marketing stratégique et impulse l’entreprise depuis quelques temps vers une démarche RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises).


 

*1Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Essai_clinique

*2 Le Net Promoter Score est un indicateur de fidélité client développé en 2003 par le consultant Fred Reichheld de Bain & Company en collaboration avec l’entreprise Satmetrix. L’objectif était de déterminer un score uniforme et facilement interprétable pour la satisfaction client qui peut être comparé au fil du temps ou entre différentes industries. Source : https://fr.checkmarket.com/blog/votre-net-promoter-score/