Bilan 2020 du Tarmac, un cru d’exception malgré le contexte : +16 % de demandes en 2020 et le meilleur CA jamais atteint !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
A VPN is an essential component of IT security, whether you’re just starting a business or are already up and running. Most business interactions and transactions happen online and VPN

Premier incubateur de la région grenoblois initié en 2014, le Tarmac confirme son dynamisme et son accompagnement. En atteste le cru 2020 avec 11 startups nouvellement entrées l’an dernier, 10 prenant leur envol et un taux de pérennité de 79 % en hausse de 3% ! Focus.

De la piste d’envol au décollage, l’incubateur d’Inovallée, le Tarmac a réalisé une année record l’an dernier malgré un contexte délicat. Au total, onze nouvelles startups ont rejoint ses murs tandis que dix ont pris leur essor générant 139 emplois. Lancé en 2014, le premier incubateur de la région grenobloise totalise, au bout de sept ans d’activités, 98 projets accompagnés (dont cinq hors murs) sur les 271 entrepreneurs rencontrés, 68 entreprises sorties, 89 startups créés, dont 70 encore en exercice et une demande en forte hausse en 2020 (+16 %). L’attractivité de la technopole, son dynamisme et son esprit « tech for good » participe grandement à ces résultats d’exception. Depuis sa création, plus de 450 emplois ont été générés à travers la création d’entreprise du Tarmac.

Un taux de pérennité et d’implantation record

Tête de pont de la technopole Inovallée, le Tarmac contribue fortement au dynamisme de la plus ancienne technopole de France. Affichant un taux de pérennité de 79 % des entreprises sortantes à sept ans, en augmentation de trois points en 2020 par rapport à l’an dernier, les entreprises incubées demeurent, par la suite, à 92 % (soit une hausse de 5% par rapport à 2019) sur ce territoire à cheval entre deux communes et deux intercommunalités. Dans le détail, les startups sortantes restent à 53 % sur Inovallée tandis que la zone attire 39 % des entreprises en recherche d’implantation de la métropole grenobloise et de la communauté de communes du Grésivaudan. Ce n’est pas un hasard ! Le bassin offre des intérêts multiples avec des acteurs de toute taille, grands groupes comme PME et startups montantes ainsi que des acteurs de la recherche telle que l’INRIA Rhône-Alpes. Depuis sa naissance, Inovallée est passée de 90 sociétés à plus de 360 aujourd’hui.

Un accompagnement et des partenaires omniprésents

Mais ce qui caractérise le Tarmac tout comme la technopole, c’est sa forte propension à accompagner pendant et après la croissance des entreprises présentes tout en ouvrant, indirectement, par le biais des multiples évènements organisés, au partage de connaissances à tous les niveaux. Ce qui crée une émulation saine et des partenariats qui se tissent informellement au fil du temps. En 2020, le Tarmac a maintenu son rythme de croisière avec 21 entreprises incubées sur ces deux pôles entrepreneuriaux de 1800 m² (Tarmac M et Tarmac G) totalisant 89 bureaux, dont 58 en pépinières. Disposant du label French Tech Visa, deux dossiers ont été labellisés en 2020, PDA Group (USA) et Adaptiv.me (Inde). Le modèle économique des entreprises suit les grandes tendances tout en étant hybride :

  • D’un côté les PME innovantes « bootstrap » se focalisant sur l’innovation en misant au fil de l’eau sur le financement d’amorçage pour continuer à développer leurs produits et services ;
  • De l’autre, les startups deeptech, à la croisée de champs d’applications divers qui s’entremêle pour créer une innovation significative, de rupture voire disruptive.

Jouer collectif

Même si l’impact de la crise sanitaire s’est fait sentir, l’accompagnement collectif s’est maintenu, sous une forme différente, avec 7 ateliers de formation rassemblant 70 participants en présentiel, 20 évènements informels totalisant 420 participants, 12 webinaires (290 participants), 18 partages d’expériences… Au final, c’est plus de 70 manifestations qui ont eu lieu rassemblant plus de 1200 participants. Des rendez-vous numériques destinés aux dirigeants (e-weeklys) comme aux professionnels (webinars, apéros zoom) ainsi que des newsletters spécifiques ont permis de conserver le lien pendant cette période atypique. Le Tarmac s’ouvre d’autant plus, à travers les programmes partenaires tels que French Tech Tremplin (deux projets retenus sur les quatre de la métropole), FAISE un dispositif international financé par la mission French Tech et reconduit pour la 2e année au Tarmac et le lancement du programme Tarmac hors les murs avec huit startups sur 2020 / 2021. De quoi faire rayonner l’ensemble des technologies et de développer davantage les synergies avec l’écosystème présent tant au niveau régional que sur la scène internationale.

 

Le Tarmac en chiffres depuis sa création :

  • 271 entrepreneurs rencontrés ;
  • 98 projets accompagnés ;
  • 89 startups créées, dont 70 toujours en activité ;
  • Un taux de pérennités de 79 % à sept ans ;
  • 450 emplois générés ;
  • 84,4 M€ de CA générés (26 M€ en incubation et 58,4 M€ en sortie) ;
  • 139 M€ de financement (68 M€ en incubation et 71 M€ en sortie) ;
  • Une augmentation des demandes de 16 % en 2020 ;
  • Cinq accompagnements hors les murs ;
  • Première pépinière labellisée en Isère disposant du label Or Aura Peps ;

Besoin d'un accompagnement ?

Menu de navigation

Sports & Loisirs

Annuaire

Cvthèque

Offres d'emplois

Le Mag

L'agenda

My ino