Cognidis débarque au Tarmac pour mettre les algorithmes du jeu vidéo au service du marketing expérientiel des sites touristiques !

Si les sites de e-commerce ont perçu depuis longtemps la pertinence d’implémenter des algorithmes pour personnaliser la relation client tout au long du processus d’achat et améliorer à la fois l’expérience utilisateurs multi-canal et leur performance commerciale, les sites touristiques ont le même besoin de comprendre les parcours clients de leurs visiteurs pour leur proposer des offres adaptées pendant leur séjour et surtout, les inciter à revenir ; Néanmoins, tracker un client sur Internet pour comprendre son parcours reste plus aisé que de comprendre et d’anticiper les besoins d’une personne présente physiquement sur un site touristique : passer du marketing digital au marketing expérientiel nécessite l’agrégation d’un grand nombre de données hétérogènes issues de canaux totalement différents.

La gestion des données au cœur du marketing expérientiel

C’est là qu’intervient la startup Cognidis : issue d’une technologie CNRS, incubée à Linksium, elle vient de rejoindre le Tarmac pour développer commercialement sa plateforme de gestion de la relation clients. « Nous avons mis au point une plateforme unique permettant de centraliser toutes les données des consommateurs, qu’elles soient issues des achats en ligne, de la connexion au site web de la station, des réservations de séjours, etc,  et de les corréler pour suggérer au vacancier des activités en fonction de ses centres d’intérêt », souligne Estelle Braillon, co-fondatrice avec Olivier Audo de Cognidis.

Cognidis a équipé la station de Pralognan de deux plugins (des outils facilement intégrables à un site existant) afin de récolter des données qualifiées sur les visiteurs :

  • Un moteur de suggestion d’activités basé sur le Système d’Information Touristique Apidae, qui permet, à partir de l’analyse du profil utilisateur, de suggérer à chacun les meilleures activités de la station en fonction de sa personnalité. La V2 du produit tiendra compte de la météo et du taux d’ouverture de la station.
  • Un moteur de performance sportive, qui permet à chaque skieur de visualiser ses performances sportives, de se comparer aux autres skieurs de la station, de partager ses performances sur les réseaux sociaux, etc. Une communication démultipliée pour la station, qui récolte au passage des adresses mails qualifiées associées à un usage.

Du jeu vidéo au tourisme : quand les algos améliorent l’expérience utilisateur

Le principe est simple, mais repose sur un algorithme complexe de mesure de la performance d’un utilisateur appelé « adaptive difficulty engine », basé sur un modèle bayésien prédictif initialement développé pour le jeu vidéo, afin d’adapter automatiquement le niveau de jeu de l’IA sur le niveau du joueur (ni trop dur, ni trop facile).

Cognidis a déjà conquis plusieurs acteurs du tourisme comme la Compagnie des Alpes et la station de Serre-Chevalier, pour lesquelles elle effectue une étude de la clientèle. « C’est l’étape indispensable avant d’installer le moteur de recommandation d’activités déjà adopté par Pralognan-la- Vanoise », note Estelle Braillon.

Mais à terme, outre les stations de ski, la plateforme de gestion de données multi-canales de Cognidis pourrait adresser d’autres marchés du tourisme, comme l’hébergement, les agences de voyage, les centres de congrès et parcs d’attraction.
Lauréate du réseau Entreprendre 2017, et récompensée d’un Awards à Digital Mountain, Cognidis a déjà fait l’objet d’un bel article dans Présences.