Des vélos et trottinettes électriques sur inovallée, et une voie Chronovélo pour relier Grenoble à Meylan

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
A VPN is an essential component of IT security, whether you’re just starting a business or are already up and running. Most business interactions and transactions happen online and VPN

La mobilité douce a le vent en poupe sur inovallée en cette rentrée : en effet, en parallèle de la prolongation de la Chrono C1 à compter du 31 août, la métropole lance un service de vélos et trottinettes électriques sur Grenoble et la technopole !

Deux services de location électrique sur inovallée

Deux services de location électrique seront déployés fin août à Grenoble, sur le domaine universitaire et sur Inovallée Meylan : l’un assuré par Tier Mobility pour les trottinettes et l’autre par Pony pour les vélos.

La métropole a fait le nécessaire pour se mettre en conformité avec le décret du 23 octobre 2019, qui règlemente leur circulation et leur stationnement dans les rues. Car les trottinettes, sources de nombreux accidents, sont désormais entrées dans le code de la route.

Ainsi, afin d’assurer une circulation sécurisée, les véhicules seront bridés : pas plus de 20 Km/h pour les trottinettes (soit 5 km/h sous la limite réglementaire en France), qui ne pourront pas dépasser les 6 Km/h dans les zones piétonnes. Les vélos seront quant à eux limités à 25 km/h.

Afin d’éviter un stationnement anarchique des véhicules sur les trottoirs, des places de parking vont être transformées en station d’accueil pour les stocker : 205 à Grenoble, entre 30 et 50 à Meylan et sur le domaine universitaire. Les opérateurs disposeront en outre de huit heures pour débarrasser la chaussée des véhicules encombrants. Ils s’engagent, en parallèle, à sanctionner les utilisateurs manquant de civisme. De plus, certaines zones comme les cimetières, certains parcs et abords directs des cours d’eau seront interdits à la circulation.

Enfin, un système de localisation équipera les véhicules, tous alimentés par des batteries pourvues d’électicité verte », pour repérer les véhicules endommagés ou mal stationnés. Chaque usager contrevenant pourra être passible d’amendes ou d’exclusion du service.

Source : article Trottinettes et vélos électriques à louer arrivent à Grenoble | Place Gre’net – Place Gre’net

Fonctionnement du service : place au numérique

Pour bénéficier du service, rien de plus simple.

Il suffit de :

  • Télécharger l’application de l’opérateur (Pony pour les vélos, Tier Mobility pour les trottinettes)
  • Créer un compte
  • Localiser à l’aide d’une carte dynamique la position d’un véhicule à proximité
  • Se rendre sur la station identifiée au sol
  • Déverrouiller le véhicule à l’aide d’un QR Code
  • Remettre le véhicule dans l’une des stations proches de sa destination (géolocalisée)
  • Verrouiller le véhicule

Sur inovallée, 75 trottinettes et 20 vélos seront disponibles dès le lancement, et une trentaine d’emplacements sont prévus.

Côté tarifs, le principe est le même pour les 2 services :

  • A l’utilisation : 1€ le déblocage et 0,15€ par mn pour les trottinettes / 0,19 pour les vélos
  • Des forfaits usagers
    • Pour les trottinettes : 5,90€ déblocages gratuits pour 1 mois / 14,99€ : déblocages gratuits pour 1 mois + 60 mn de trajet / 21,99 : déblocages gratuits pour 1 mois + 120 mn de trajet
    • Pour les vélos : abonnements déverrouillages illimités 4€ la journée / 9,5€ le mois
  • Des tarifs solidaires et des forfaits entreprises

Chronovélos : 4 voies spécialement aménagées pour les cyclistes

Avec ses 320 km de voies cyclables, la métropole de Grenoble confirme plus que jamais son engagement vélo-friendly, et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin puisque 44 km de pistes chronovélos devraient voir le jour d’ici 2022.

Depuis 2017, 20 km ont déjà été inaugurés, dont la Chronovélo 1 qui relie Grenoble à Meylan.

La chronovélo 1 (en bleu) doit à terme relier Meylan à Fontaine en passant par le centre-ville de Grenoble. Actuellement, la portion achevée permet de relier l’est de Meylan, près du terminus du bus C1, au parc Paul Mistral, notamment en longeant la voie rapide de La Tronche.

Un deuxième tronçon, entre Chavant et le cours Jean Jaures, a également été mis en service. Le tronçon servant à relier les deux déjà existants, qui doit longer le boulevard Jean Pain, est actuellement en cours de réalisation. Quant à la dernière portion, vers Fontaine, « elle nécessite encore une concertation avec les élus locaux et les habitants« , explique Christophe Ferrari.

La plus avancée est certainement la chronovélo 2 (en orange), qui doit permettre de rallier le campus de Saint-Martin d’Hères depuis Saint-Egrève, sur l’itinéraire de l’ancienne voie ferrée et de l’avenue des Jeux olympiques au sud de Grenoble.

La portion achevée de 6 km permet déjà d’aller de l’avenue Jean Jaurès à Saint-Martin d’Hères jusqu’à la rue Arago, au sud de la Presqu’île. Dans un second temps, la piste devrait être prolongée au nord vers le pont d’Oxford – les travaux sont engagés – et à l’est vers l’université.

La chronovélo 3 (en vert) est également bien avancée. Depuis le secteur Capuche, où elle croise la chronovélo 2, elle suit la rue du Général Mangin vers le sud, et s’interrompt peu avant Echirolles, en retrouvant l’avenue Léon Blum. Plus loin, une deuxième portion de 1 400 m serpente à Echirolles entre les avenues Victor Hugo et Auguste Ferrier.

Enfin, la chronovélo 4 (en jaune), la dernière officiellement prévue, doit relier le centre-ville de Grenoble à Eybens. Pour le moment, seuls 400 mètres ont été réalisés au sud de Chavant. « C’est celle qui va demander le plus de travail« , concède Christophe Ferrari, qui espère pouvoir amener la piste « jusqu’au coeur d’Eybens« .

source :  https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/isere/grenoble/chronovelo-tempovelo-voies-vertes-est-reseau-cyclable-metropole-grenoble-1840814.html

Besoin d'un accompagnement ?