A VPN is an essential component of IT security, whether you’re just starting a business or are already up and running. Most business interactions and transactions happen online and VPN
eaton IPM

Ils ont fait partie des premiers occupants du bâtiment Viseo sur inovallée. Implanté en 2008 sur la technopole, Eaton Industries Montbonnot, siège mondial de la division des onduleurs monophasés, voit son périmètre s’élargir avec le développement d’applications numériques sur la gestion de l’énergie pour les différentes entités du groupe américain éponyme.

Plus d’un siècle d’existence et pas une ride ! Fondée en 1911 par Joseph Eaton, la société américaine concevant à l’origine des essieux de camion s’est largement diversifiée au point qu’elle adresse aujourd’hui des secteurs aussi vastes que l’aérospatial, l’agriculture, la construction, la santé ou encore l’énergie. « Eaton, à la base, équipementier, s’est rapidement étendu au marché de l’hydraulique puis à la gestion d’énergie. Un choix qui s’est opéré dès les années 1970 où le groupe a décidé de diversifier son portefeuille d’activités. Dès 1978, le groupe remporte un marché auprès de la NASA pour concevoir un nouveau système d’atterrissage pour la navette spatiale et met ensuite au point un système de propulsion électrique. Eaton compte maintenant parmi les leaders mondiaux dans le domaine énergétique », indique Jean-Marc Emonet, responsable de la ligne produits EMEA de la division Power Quality d’Eaton. Et c’est précisément sur ce dernier segment qu’Eaton Industries Montbonnot se positionne. Implanté en 2008 sur inovallée suite à l’acquisition, un an auparavant, de l’activité petits systèmes de MGE UPS Systems à Schneider Electric, Eaton Industries Montbonnot est devenu le siège mondial de la division des onduleurs monophasés ainsi que des logiciels afférents du groupe avec une expertise de premier ordre sur la gestion et les systèmes électriques. Mais pas que !

De nouvelles perspectives sur la gestion d’énergie

Avec la transition écologique et numérique, le site de Montbonnot a progressivement vu son périmètre s’accroître. « Historiquement, nous concevons des onduleurs monophasés, mais aussi développons des logiciels qui s’intègrent aux environnements IT afin de les piloter tout en passant par les prises intelligentes. Récemment, notre site a été sélectionné pour développer les solutions numériques à destination des autres entités du groupe, au niveau mondial », confie Jean-Marc Emonet. L’objectif ? « Il s’agit d’apporter des solutions et des briques technologiques tant sur les systèmes de gestion d’énergie des datacenters qu’au niveau du stockage d’énergie jusqu’aux infrastructures de recharge pour les véhicules électriques en synergie avec les réseaux existants. Pour ce faire, nous élaborons des logiciels et des composants afin de collecter et transmettre les données ainsi que les outils pour les exploiter. » Une reconnaissance pour le site de Montbonnot qui s’inscrit plus largement dans le plan stratégique d’innovation numérique dénommée « Brightlayer ». « Eaton accélère sa digitalisation. Brightlayer est à la fois le nom de la marque digitale d’Eaton et celui de sa plateforme technique numérique qui s’organise en trois couches : la première rassemble l’ensemble des composants communs au niveau du groupe (sur le big data, l’intelligence artificielle ou la cybersécurité notamment) ; la deuxième est centrée sur les applications logicielles à destination des datacenters (c’est là que le site de Montbonnot intervient), de l’industrie et des réseaux électriques; enfin l’Experience Hub permet d’interagir entre les besoins des clients et l’entreprise afin de développer des solutions proches de leurs demandes », indique Clotilde Saint-Marcoux, engineering director du segment datacenter d’Eaton Industries.

Eaton onduleur
Eaton Industries Montbonnot, siège mondial de la division des onduleurs monophasés, participe à la conception de produits Eaton hardware et software, ici en situation dans des racks de data centers.

Optimiser le fonctionnement et la sécurité des datacenters

L’enjeu est de taille dans un contexte ou le big data explose engendrant des problématiques de stockages, de sécurité et de fiabilité des installations. « Sur un serveur, de nombreux processus tournent sur des machines virtuelles. Il faut que ce soit géré, qu’il y ait une redondance, une surveillance et des systèmes prédictifs permettant d’identifier les potentielles pannes. C’est l’une des problématiques sur lesquelles nous travaillons, être capable en fonction des événements, de migrer des lots entiers de données et de services tout en conservant le fonctionnement normal de l’activité du client », explique Clotilde Saint-Marcoux. Cette division datacenter compte, à Montbonnot, 25 développeurs experts sur les technologies C/C++/Java et le framework Angular sur les 100 collaborateurs répartis dans le monde. « Nos équipes sont reconnues par le groupe et régulièrement consultées sur de nombreux aspects logiciel ». Du côté hardware, Eaton n’est pas en reste. « Notre structure conçoit des cartes de dialogues d’interface IP / SMP essentiellement qui peuvent être intégrées dans différents composants d’Eaton ».

Un mini onduleur pour sécuriser les box Internet

Parallèlement, Eaton Industries Montbonnot a lancé, début septembre, un nouvel onduleur atypique puisque ciblant les box internet. « Le plus petit de nos onduleurs apparaissait trop imposant pour une box Web d’où le développement de ce produit baptisé 3S Mini. L’idée était de concevoir un boîtier sans prise avec la connectique nécessaire pour couvrir 98 % des usages et s’interfacer avec les box du marché », affirme Jean-Marc Emonet. Un an de R&D a permis d’aboutir à cet onduleur entièrement conçu par les équipes de Montbonnot et disponible aux environs de 60 €. Sa particularité vient du fait qu’il dispose d’une batterie Lithium-ion offrant jusqu’à 80 minutes d’autonomie pour une utilisation classique d’une box Internet et jusqu’à cinq heures pour une caméra IP. Car la grande force de ce site, comptant 180 collaborateurs, dont la moitié en R&D, réside dans sa capacité à innover tout en disposant des bancs de tests physiques permettant le prototypage en condition réelle. À noter que le groupe américain est présent dans le monde à travers 175 pays et compte plus de 92 000 collaborateurs pour un chiffre d’affaires de 17,9 Md€ dont 68,9 M€ pour Eaton Industries France.

Besoin d'un accompagnement ?

Menu de navigation

Sports & Loisirs

Annuaire

Cvthèque

Offres d'emplois

Le Mag

L'agenda

My ino