Emoface, doublement primée pour son appli destinée à entraîner les enfants autistes à mieux gérer leurs émotions !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
A VPN is an essential component of IT security, whether you’re just starting a business or are already up and running. Most business interactions and transactions happen online and VPN

Emoface développe une application destinée à entraîner les enfants autistes à reconnaître les émotions des autres, exprimer et gérer ses propres émotions, mais aussi comprendre les intentions d’autrui. Une promesse pleine d’avenir qui semble faire l’unanimité. La jeune startup, incubée par la SATT Linksium, soutenue par Ronalpia et, dorénavant installée au Tarmac, enchaîne en effet les récompenses ! En moins d’un mois, Emoface a appris qu’elle était lauréate de la 6ème promotion de Tech Care Paris, lauréate du Handitech Trophy 2021 dans la catégorie Education & Famille et, le 13 décembre dernier, elle s’est vue remettre le Prix de l’innovation 2020 de la Fondation Jacques Chirac.

C’est le 4 novembre 2021 que la belle série a commencé pour Emoface. A l’occasion d’un événement organisé à l’Hôtel de Ville de Paris, les lauréats de Tech Care Paris, la plateforme d’incubation de Paris&Co dédiée à la santé et à la e-santé, ont été annoncés. 16 nouvelles startups rejoignent ainsi Tech Care Paris et ses partenaires pour répondre aux différents enjeux de la santé de demain sur l’une des 5 thématiques suivantes : R&D, Prévention, Soin, Information, Bien-être. Et Emoface fait partie des heureux sélectionnés ! Ce qui lui permettra de nouer des échanges privilégiés avec les membres fondateurs de la plateforme : APHP, ARS, Bpifrance, La Caisse des Dépôts, Covea, Philips et Sanofi, mais aussi de rencontrer des experts métier.

Emoface lauréate du Handitech Trophy, dans la catégorie Education & Famille

Puis le 15 novembre, en ouverture de la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées, se déroulait la Cérémonie de remise des prix Handitech Trophy 2021, récompensant 7 projets novateurs et inclusifs, parmi les 14 finalistes. Fondé par JobinLive et Bpfirance, le HandiTech Trophy est un concours national récompensant les start-ups, les étudiants, les associations, et les laboratoires de recherche qui développent des technologies inclusives destinées à compenser le handicap ou la perte d’autonomie. Là encore, Emoface a la joie de se retrouver lauréate de la catégorie Education & Famille, soutenue par le Crédit Agricole !

Lauréate également du Prix de l’innovation 2020 de la Fondation Jacques Chirac

Jamais deux sans trois, dit l’expression française… Ce lundi 13 décembre, à l’Assemblée Nationale, aux côtés de Lucille Vigné, leur Responsable marketing, les jeunes cofondatrices d’Emoface, Adela Barbulescu et Mayra Lima, se voient remettre le Prix de l’innovation 2020 de la Fondation Jacques Chirac. Un prix au service de l’autonomie des personnes en situation d’handicap.

Parmi les 12 propositions reçues, c’est en effet Emoface, acronyme d’Emotional Faces, qui a retenu l’attention du jury et s’est vue remettre ce prix, d’une valeur de 30.000€. L’application ludique Play & Learn Emotions, mise au point par la start-up Emoface, bénéficie de plusieurs années de recherche menées au laboratoire GIPSA-Lab (Grenoble Images Parole Signal Automatique) sur la modélisation du ton de la voix, des expressions du visage, etc., dans le but d’adjoindre des comportements verbaux ou non à des avatars numériques, voire des robots. Cette application favorise l’autonomie et le développement des compétences sociales des personnes avec troubles du spectre autistique.

Une application inclusive permettant aux enfants autistes de mieux appréhender la complexité des émotions

Proposée aux professionnels de l’accompagnement éducatif et aux familles, Emoface permet d’apprendre en interagissant avec des personnages 3D expressifs dans des situations sociales simulées en environnement virtuel ! « Nos outils comportent un moteur d’animation 3D capable de créer de nouvelles animations d’avatars 3D exprimant des émotions, au fur et à mesure des progrès de nos utilisateurs », précise Adela Barbulescu. Elle insiste : « L’autisme n’est pas une maladie, mais un développement différent du cerveau. Si ces enfants sont bien entourés, ils pourront s’intégrer dans la famille, la société et le travail. », selon l’article publié dans les Echos.

Besoin d'un accompagnement ?

Menu de navigation

Sports & Loisirs

Annuaire

Cvthèque

Offres d'emplois

Le Mag

L'agenda

My ino