Les sites d’inovallée font peau neuve pour personnaliser les parcours utilisateurs et répondre aux enjeux du funnel marketing !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
A VPN is an essential component of IT security, whether you’re just starting a business or are already up and running. Most business interactions and transactions happen online and VPN

Sites corporates, webservices, webapp et bientôt espaces membres : à chacun sa cible…

Fini le temps du tout dire à tout le monde : aujourd’hui plus que jamais, pour contrer les effets contre-productifs de l’infobésité, il devient primordial de donner la bonne information à la bonne personne, au bon moment et par le bon canal.

Le site internet d’inovallée se voulait depuis des années exhaustif pour s’adresser à tous ses publics (entreprises nationales et internationales à la recherche d’une implantation, entreprises innovantes en quête d’un réseau, entrepreneurs en manque d’outils et de conseils, salariés désireux de s’inscrire à une activité sportive, RH en quête d’une salle pour ses formations, journalistes en veille de sujet, etc. Résultat : des pages trop nombreuses, des niveaux de détails difficiles à calibrer, des messages complexes et, finalement, une perte d’efficacité.

En pleine transformation digitale, menée depuis plusieurs mois par un groupe projet impliquant notamment les entreprises Ascanio, Eteon et Agilybox, inovallée ne pouvait échapper à une ambition aujourd’hui largement partagée : la personnalisation des parcours.

Aussi, pour mieux servir les différents besoins, l’équipe projet a décidé de mettre en place des supports différents pour des usages différents :

  • La webapp myino pour les salariés et usagers quotidiens du parc. Transports en temps réel, menus des restaurants, carte interactive, annuaire des entreprises, préférences du compte, gestion des abonnements, myino est amenée à devenir l’outil de référence, type extranet, de tous les inovalliens. C’est ici en effet que seront prochainement développés les espaces membres et c’est ici que seront centralisés tous les webservices. myino sera VOTRE compagnon digital inovallée.
  • Les webservices Agilybox : événements, formations, activités sportives sont gérés par la boite à outil SaaS de la startup Agilyteam. Ils sont disponibles en direct  ou via myino.
  • Les sites internet : là encore, inovallée et son incubateur Tarmac n’adressant pas les mêmes cibles (entreprises innovantes matures d’un côté, porteurs de projet et startups early stage de l’autre), il a été décidé de les scinder, et de les recentrer sur un objectif central : l’attractivité.

Attirer des entreprises sur la technopole via www.inovallee.com, des projets dans l’incubateur via www.tarmac.inovallee.com, et des talents pour aider les unes et les autres à se développer via le joboard https://www.inovallee.com/talents-trouvez-le-job-de-vos-reves : tels étaient les trois moteurs du changement.

Une première étape vers des contenus 100% personnalisés

D’ailleurs, les prochaines étapes de ces parcours personnalisés sont la possibilité pour les entreprises, comme les porteurs de projet, de déposer leur candidature en ligne pour rejoindre inovallée ou le Tarmac, ainsi que l’ajout de fonctionnalités de matching et de notification au jobboard.

inovallée n’a rien inventé en la matière : le groupe projet s’est simplement appuyé sur les concepts clés de l’indbound marketing. Car attirer et fidéliser des entreprises et des talents n’est jamais qu’une version territoriale du funnel marketing… Et pour personnaliser encore davantage les parcours utilisateurs, inovallée s’est appuyé sur des codes couleurs permettant à ses lecteurs de filtrer de manière très visuelle les informations qui les intéressent.

Ainsi, chaque couleur est associée à une thématique et ce, sur tous les supports de communication, y compris l’agenda des événements :

  • Le vert pour le territoire
  • Le bleu turquoise pour l’économie : les success stories, l’actualité des entreprises, l’innovation technologique
  • Le violet pour l’accompagnement entrepreneurial
  • Le jaune pour le Tarmac et ses startups
  • Le orange pour myino ou l’art de vivre au quotidien (transports, restauration, sports et loisirs …)
  • Le bleu canard pour les RH (formations, recrutement).

Voilà pour le fond. Mais vous n’êtes pas totalement au bout de vos surprises. Outre le travail de fond sur la structuration des informations, l’architecture des pages ou le storytelling, l’équipe projet d’inovallée a décidé de repenser intégralement la forme et de donner à inovallée une nouvelle image … animale !

Nouvelle charte graphique : la richesse du monde animal pour symboliser 50 ans d’accompagnement de l’innovation en réseau à Grenoble !

Zèbre de l’entrepreneuriat, future licorne ou mouton à 5 pattes de l’innovation… Bienvenue, non pas dans la jungle (« welcome to the jungle » était déjà pris ! :-)), mais dans la savane inovallienne ! C’est en réfléchissant à la nouvelle plaquette en 2019 que l’équipe, en mode brainstorming, a soulevé l’idée d’explorer la symbolique animale. Il faut dire que le bestiaire va bon train dans le vocabulaire de la startup nation : à la suprématie du modèle capitalistique de la licorne survalorisée se substitue progressivement l’image du zèbre, une nouvelle génération d’entreprises technologiques qui se concentrent à résoudre des enjeux sociétaux en misant sur la rentabilité et le chiffre d’affaires. Un modèle proche des valeurs inovalliennes qui a sans aucun doute largement inspiré le nouveau bestiaire d’inovallée.

En concevant les packs services de l’association, il s’est rapidement révélé que la symbolique animale se prêtait volontiers au jeu :

  • On voulait parler d’accompagnement à l’entrepreneuriat : le zèbre s’imposait pour notre pack entrepreneur.
  • On voulait parler d’attractivité du territoire et d’aide à l’implantation : les voilà symbolisées dans le Welcome pack par le tisserin, formidable oiseau architecte, qui vous aide à bâtir votre nid sur notre territoire.
  • On voulait parler de qualité de vie au travail pour fidéliser vos talents dans le pack myino : quoi de mieux que l’Happy culture et la ruche pour parler de la force du bien vivre ensemble.
  • On voulait parler de nos actions emploi pour attirer les talents dans le pack RH : c’est le mouton à 5 pattes que nous vous aidons à recruter.
  • On voulait parler d’accompagnement à l’innovation dans le pack Tarmac spirit : de la chrysalide au paillon, nous donnons des ailes à l’émergence de vos projets.
  • On voulait parler mutualisation des ressources et facility management dans le pack logistique : la force des fourmis c’est le nombre …
  • On voulait parler de nos valeurs : réussir ensemble, coopérer pour gagner en performance, créer des passerelles : là encore la référence écologique prend tout son sens.

De l’écosystème écologique à la force du réseau : un retour aux sources d’inovallée…

Car au fond, qu’est-ce qu’inovallée sinon un écosystème vertueux et engagé ? Or il est toujours bon de se rappeler qu’au-delà du célèbre « écosystème d’innovation » qu’on entend sut toutes les lèvres, la définition originelle du mot relève de la nature. « En écologie, un écosystème est un ensemble formé par une communauté d’êtres vivants en interrelation (biocénose) avec son environnement (biotope). Les composants de l’écosystème développent un dense réseau de dépendances, d’échanges d’énergie, d’information et de matière permettant le maintien et le développement de la vie1 » (source wikipedia).

Le bestiaire de cette nouvelle charte graphique n’est donc jamais que l’incarnation du pari fondateur d’inovallée : créer un écosystème quasi écologique, où le développement économique de chacun dépend étroitement du lien et des échanges vertueux qu’il noue avec les autres.

Mais sans liant, pas de lien, sans animateur, pas de réseau, sans interface, pas de relation. La proposition de valeur centrale d’inovallée est là : initier et générer des synergies, entre les gens, entre les entreprises, entre les structures, pour faire de ce concept d’écosystème une réalité au quotidien…

Besoin d'un accompagnement ?