Repérée par STATION F parmi les 40 startups les plus prometteuses, My Digital Buildings œuvre pour une large diffusion des usages du jumeau numérique des bâtiments

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
A VPN is an essential component of IT security, whether you’re just starting a business or are already up and running. Most business interactions and transactions happen online and VPN

My Digital Buildings est une jeune société innovante, basée sur inovallée, spécialisée dans la création de jumeau numérique des bâtiments clé en main (BIM ou façon « Google Street view »), via des techniques de scan to BIM. La jeune pousse utilise en effet différentes technologies de scan 3D, couplées à de la photo 360°, pour capter rapidement la donnée. Ces data sont ensuite rendues facilement accessibles via une plateforme web pour naviguer et interagir avec son bâtiment digital. My Digital Buildings, qui œuvrait jusqu’alors principalement pour les secteurs de l’industrie ou de la construction, est en passe de révolutionner aussi le secteur de l’immobilier, accompagnée par plusieurs incubateurs et clusters dédiés à la Proptech. La vision de My Digital Buildings est claire : simplifier la création et la visualisation du patrimoine numérique des entreprises, afin de la diffuser vers tout type d’acteurs : services marketing, commerciaux, maintenance, RH, etc.

Maquette BIM et jumeau numérique façon Google Street View, une approche complémentaire

À partir des données capturées, My Digital Buildings créé deux types de jumeaux numériques. Sur la base d’un nuage de points, la jeune pousse créée en premier lieu une maquette numérique du bâtiment, exploitable dans les logiciels de CAO (Revit, Archicad, Delmia, etc.). Dans cette maquette BIM, on ne dessine pas des formes géométriques, mais des objets, porteur de données « intelligentes » et, par conséquent, clé de voûte du BIM.

La maquette numérique livrée par My Digital Buildings résulte d’un process « scan to BIM », c’est-à-dire d’une modélisation 3D du bâtiment basée sur le nuage de points capté lors d’une intervention sur site. Cette technique permet de bénéficier d’une empreinte 3D représentative du bâtiment et de ce qu’il y a à l’intérieur (machines, structures, réseaux, etc.).

Un référentiel spatial numérique des bâtiments, accessible depuis un simple navigateur web

My Digital Buildings est également en mesure de créer un jumeau numérique façon Google Street View.  L’avantage de cette alternative complémentaire à la maquette BIM réside dans son accessibilité, puisque les données relevées sont directement exploitables depuis un navigateur web, et ne nécessitent donc aucun logiciel ou équipement spécifique pour être exploitées. Ce jumeau numérique façon « Google Street View » s’apparente à une visite virtuelle collaborative, créée sur la base du nuage de points et des photos panoramiques systématiquement capturées par les solutions de scan de My Digital Buildings.

La plateforme web qui permet d’exploiter et d’enrichir ces jumeaux numériques est dotée de diverses fonctionnalités collaboratives : import de données 3D, accès à la visite virtuelle d’un bâtiment (3D, 2D et photos), création de points d’intérêt géoréférencés et ajout de contenu multimédia (fichiers, photos et vidéos), prise de côtes, recadrage et export de nuage de points, etc. Tout l’enjeu réside dans le fait de disposer d’un référentiel commun comportant l’ensemble des données techniques des bâtiments et des équipements. Ainsi, l’ensemble des acteurs du bâtiment (mainteneurs, facility managers, équipes commerciales ou marketing, ressources humaines pour la formation, etc.) bénéficient de ce référentiel spatial ouvrant sur une multitude de cas d’usage.

Un savoir-faire particulièrement pertinent pour les bâtiments de grande taille

Détails architecturaux, présence de mobilier, passerelles en hauteur peu accessibles, machines à modéliser… En fonction du projet et, notamment, de la taille du bâtiment et de ses spécificités, My Digital Buildings peut être amené à sélectionner une ou plusieurs solutions de relevé. Opter pour un relevé combinant plusieurs technologies de scan 3D leur permet ainsi de tirer le meilleur parti de chacune d’entre elles et d’optimiser leur intervention sur site.

Dans le cadre d’une expérimentation menée par le Centre Technique et Scientifique du Bâtiment (CSTB), en lien avec les Établissements Publics Fonciers d’Occitanie et de PACA, My Digital Buildings a, par exemple, numérisé et modélisé un site de 4000 m² avant que celui-ci ne soit déconstruit. L’objectif de ce projet était de fournir une maquette BIM, exploitable dans un outil interne afin d’optimiser la phase de déconstruction des bâtiments.

Cette optimisation consistait à améliorer le suivi des travaux (effectuer des métrés et des cubages matière pour estimer les volumes et surfaces à évacuer) et à valoriser les matériaux dans une logique d’économie circulaire. À travers cette démarche, l’objectif était également de limiter les déplacements sur site et d’optimiser les interventions grâce à une vue détaillée et enrichie du bâtiment à distance.

Un exemple d’application : simulation et optimisation d’aménagements d’un site industriel pour Alstom

Autre application des plus pertinentes pour le jumeau numérique : la simulation d’aménagement, afin de tester et valider les modalités d’un projet. Dans ce cadre, My Digital Buildings a été notamment missionné par ALSTOM TRANSPORT pour relever et modéliser un atelier de finition d’un site de production. Situé à Belfort, c’est dans ce bâtiment que sont fabriquées les motrices des premières rames du TGV du futur, baptisé TGV-M.

L’objectif de cette opération était de livrer à l’exploitant du bâtiment un référentiel spatial lui permettant d’optimiser les aménagements qui seront apportés aux lignes de production. Par ailleurs, le jumeau numérique du bâtiment viendra renforcer la transition vers l’industrie du futur qui s’opère sur ce site particulièrement ancré dans l’innovation, notamment sur le volet de la production.

En une seule captation réalisée sur site, My Digital Buildings a ainsi pu livrer à Alstom la maquette BIM et le jumeau numérique façon « Google Street View » du bâtiment. La première faisant office de référentiel géométrique modulable et la seconde d’alternative photoréaliste, collaborative et accessible depuis le web, sans aucun équipement ou logiciel d’exploitation spécifiques. Malgré l’encombrement et la surface du bâtiment, le relevé aura été mené en seulement 7 heures grâce à la combinaison de plusieurs technologies de scanners laser 3D (mobiles ou statiques) !

La digitalisation de parcs immobiliers pour exploiter les données des bâtiments et réduire les frais de gestion

Côté maintenance et facility management, le passage au BIM et l’utilisation du jumeau numérique permet également d’optimiser les process en centralisant les données sur un bâtiment directement dans sa maquette. Plans, documents, spécificités techniques, mais aussi données issues des solutions métiers (GMAO, GTB, IoT) peuvent être intégrés. Un cas d’usage qui a retenu l’attention de Maille’Immo, le premier cluster de l’innovation technologique, énergétique et sociale dans l’immobilier, installé au sein d’EuraTechnologies, l’un des principaux incubateurs d’Europe.

Les startups accompagnées par ce cluster dédié à la Proptech bénéficient d’une visibilité unique grâce aux puissants réseaux des entreprises partenaires. Un accès privilégié aux clients des partenaires, ainsi que des conditions de tests dans un environnement international, permettent de lancer des expérimentations concrètes pour faire émerger les nouveaux usages et services de demain. C’est ainsi que My Digital Buildings co-innove aux côtés de 6 acteurs, dont Vilogia, bailleur social, et Dalkia, unis pour élaborer le futur de l’immobilier, en améliorant la gestion, l’exploitation et la maintenance des bâtiments.

Incubé par in’li pour coconstruire le futur de l’immobilier et réinventer le logement intermédiaire

My Digital Buildings a aussi candidaté en mai dernier à un appel à projet lancé par In’li, filiale du Groupe Action Logement dédiée au logement intermédiaire. A travers son programme d’incubation, in’li LAB, l’entreprise souhaite détecter de nouveaux produits, services ou outils destinés à améliorer le quotidien de ses clients. Sélectionnée pour faire partie de ce programme d’accompagnement sur-mesure au sein de l’incubateur, My Digital Buildings coconçoit une plateforme offrant une vue générale de son patrimoine, à savoir 43 000 logements basés en Ile de France.

Pour In’li, accueillir des start-ups dans son écosystème renforce sa capacité à se développer en cohérence avec les enjeux contemporains et les outils digitaux actuels, afin d’inventer les services numériques qui seront proposés demain à ses locataires. L’un des enjeux phares pour In’li est de développer et fédérer l’ensemble de ses collaborateurs autour d’une culture commune de l’innovation.

My Digital Buildings élu parmi les startups Future 40 édition 2020 de STATION F

Une vision qui entre en résonance avec la vocation que s’est fixée My Digital Buildings : centraliser la data au sein d’une même plateforme, accessible à tous, pour diffuser le plus largement possible l’usage du jumeau numérique. Ainsi, acteurs du logements intermédiaires, foncières, bailleurs sociaux, mais aussi, services maintenance, marketing, commerciaux, ou RH, pourront collaborer autour de ce media immersif.

Autre preuve de l’intérêt suscité par l’usage du jumeau numérique : My Digital Buildings  a récemment été sélectionnée par STATION F parmi les 40 entreprises les plus prometteuses du campus, lors de son édition 2020 de Future 40. Les entreprises du groupe ont toutes été triées sur le volet parmi les 1 000 entreprises de la STATION F, en fonction de leur croissance, de leur dynamisme, de leurs premières réalisations et de leurs projets pour les mois à venir, afin de s’assurer qu’elles sont vraiment les étoiles montantes. L’équipe de My Digital Buildings a d’ores et déjà intégré le Founders program, bénéficiant d’ateliers et de mises en relation, ce qui devrait encore booster sa croissance ! Une startup à suivre de près donc…

Suivez-nous !

À propos d'Inovallée

Labellisée par Retis, inovallée est une technopole de l’innovation durable située près de Grenoble, au pied des montagnes.

Derniers articles

Besoin d'un accompagnement ?

Menu de navigation

Sports & Loisirs

Annuaire

Cvthèque

Offres d'emplois

Le Mag

L'agenda

My ino