Nouvelle organisation à la tête de Digigram : un trio de directeurs nommé pour porter une stratégie ambitieuse sous la houlette de Jérémie Weber

A VPN is an essential component of IT security, whether you’re just starting a business or are already up and running. Most business interactions and transactions happen online and VPN

Une roadmap audacieuse pour le fleuron de l’industrie française de l’audio professionnel

Fondée en 1985 au cœur d’inovallée, Digigram fait partie des fleurons de l’industrie française de l’audio professionnel. Elle avait gagné ses lettres de noblesse par ses nombreuses innovations, notamment le lancement de la première carte audio intégrant un codage MPEG ou sa technologie Ethersound, avant de se tourner vers les technologies d’audio sur IP.

Depuis sa prise de fonction en 2017, Jérémie Weber a su insuffler un nouvel élan pour l’entreprise. Il faut dire que Jérémie avait démarré sa carrière à Digigram, avant de co-fonder la spin-off Auvitran et c’est donc un retour aux sources qu’il a opéré avec plus de 15 ans d’expérience dans l’industrie audioprofessionnelle. Sous son impulsion, Digigram a su accroître et diversifier son offre grâce à la mise sur le marché de solutions audio sur IP d’un nouveau genre, s’adressant particulièrement aux besoins spécifiques de la contribution à distance.

Cette stratégie a été soutenue par une politique financière agile, concrétisée notamment par une augmentation de capital et la sortie de l’entreprise de la Bourse en mars 2020.

La feuille de route de l’entreprise pour les prochaines années est ambitieuse : « Nous souhaitons bâtir autour de Digigram un groupe industriel de référence dans le monde de l’audio » précise Jérémie Weber, qui souhaite imposer la marque Digigram comme le fournisseur de solutions audio sur IP « les plus simples à utiliser et les plus fiables du marché, à l’image des produits Digigram depuis leur origine ».

Digigram emploie 45 personnes sur les sites d’inovallée Montbonnot et Singapour et maintient un bon niveau d’activité malgré le contexte sanitaire mondial. En 2020, les solutions mobiles de contribution audio sur IP (gamme IQOYA) ont été saluées par le marché pour leur soutien à l’activité des radios et TV pendant les périodes de confinement. En effet, le déploiement de ces solutions a permis aux médias de poursuivre leur activité à distance en maintenant la simplicité et la fiabilité d’utilisation qui signent les produits et services Digigram.

Un nouvel organigramme pour soutenir cette ambition

En 2017, Jérémie Weber l’avait affirmé : « Digigram possède de nombreux atouts : l’équipe, le talent et la technologie ». C’est donc pour porter son ambition de leadership industriel que Digigram vient d’annoncer une évolution de son organigramme, avec la nomination d’un trio de directeurs (dont on peut au passage saluer la parité !) :

Florence Marchal, qui devient Directrice en charge de l’administratif, des finances, des ressources humaines et du juridique. Entrée chez Digigram en 2000, Florence Marchal a occupé les fonctions de Directrice Administrative et Financière et supervise les ressources humaines. Sa parfaite connaissance de l’entreprise sera un atout pour occuper ces fonctions étendues.

Nancy Diaz Curiel, qui devient Directrice en charge des ventes, du marketing et de la communication. Nancy a rejoint l’entreprise en 2010 et dirige la filiale Digigram Asia basée à Singapour. Tout en poursuivant ses activités initiales, elle pilotera les équipes et projets de Digigram pour le monde entier depuis Singapour.

Xavier Allanic, actuel Vice-président des Ventes EMEA, Amériques et du Marketing, qui prend le poste de Directeur en charge des Opérations. Entré chez Digigram en 2018, il supervisera désormais le fonctionnement général des projets de recherche et développement, de la production et du support client.

Jérémie Weber, Président de l’entreprise depuis 2017, conserve la Direction du Groupe Digigram. Il se consacrera principalement au pilotage de la stratégie, aux projets de financement et de croissance, ainsi qu’aux relations avec les investisseurs et actionnaires.

S’appuyant sur ses trois directeurs, il assurera la cohérence et l’alignement des projets avec la vision et les valeurs de l’entreprise : « La capacité opérationnelle de Digigram va être accrue grâce à ce nouvel organigramme, nous permettant d’aborder efficacement les années à venir en gagnant de l’agilité et de la hauteur de vue ». Concernant le nouveau trio à la tête de Digigram, il précise « pour avoir collaboré étroitement avec chacun d’eux, j’ai la certitude que Florence, Nancy et Xavier forment une équipe soudée au fonctionnement fluide, parfaitement à même de relever les défis qui nous attendent dans les années à venir ».

 

Besoin d'un accompagnement ?

Menu de navigation

Sports & Loisirs

Annuaire

Cvthèque

Offres d'emplois

Le Mag

L'agenda

My ino