SONOVISION : 74 ans d’expertise en documentation technique et en ingénierie de projets pour l’industrie !

A VPN is an essential component of IT security, whether you’re just starting a business or are already up and running. Most business interactions and transactions happen online and VPN

74 ans d’histoire pour SONOVISION et 15 ans d’implantation sur inovallée pour l’agence de Grenoble devenue filiale du groupe Ortec

SONOVISION est créée le 21 janvier 1948 et réalise dès 1949 les premières documentations techniques aéronautiques pour Dassault Aviation, et notamment celles des Mystère IV et Super Mystère, des Mirage III et IV, ou encore du Falcon 20. En 1966 furent ouvertes les premières agences de Brest et Toulouse-Colomiers, suivies en 1968 de l’agence de Bordeaux.

Dans les années 1970, SONOVISION élargit ses activités avec la production de documentation technique pour les centrales nucléaires et pour les sous-marins lanceurs d’engins, conduisant notamment à l’ouverture en 1973 de l’agence de Toulon-La Valette-du-Var, en 1974 du siège social de la filiale Société européenne de documentation industrielle (Sedoc) et en 1978 de l’agence de Cherbourg-Tourlaville. Sonovision prend également en charge la documentation technique du turboréacteur CFM56 de la Snecma, d’Arianespace et du Centre national d’études spatiales, des Airbus A300, A310 et A320, des Fokker F50 et F100 et de l’hélicoptère Dauphin développé par Eurocopter.

Soucieux d’apporter un suivi de qualité dans ses services sur le cycle complet des projets, SONOVISION créée dès les années 70 une assistance pour la mise en place de systèmes informatisés de soutien pour les opérations en vol.

Les années 80 amorcent un démarrage à l’international avec l’ouverture de ses premières filiales en Espagne puis au Canada. L’heure est également au développement de l’informatique dans les systèmes de contrôle et de validation de systèmes documentaires. En phase avec son temps et attentif aux évolutions du secteur, Sonovision met en production les systèmes de gestion documentaire et de production SGML et XML.

C’est en 1993 que SONOVISION ouvre l’agence grenobloise, où dès 1994, elle développe et commercialise le logiciel de traduction Eurolang Optimizer en partenariat avec Siemens, Capgemini et Sligos.

Dans les années 2000, SONOVISION se lance dans une série d’opérations de croissance externe, en rachetant des sociétés comme Eurodoc en Allemagne, la société de traduction Gedev, l’entreprise canadienne Appendix, ou encore DCS au Royaume Uni ou Kappa Group en France.

En 2006, SONOVISION est rachetée par LBO France, qui la cède en 2014 au groupe Ortec, autre pionnier de l’ingénierie ! « SONOVISION présentait un double avantage pour le groupe Ortec : une présence à l’internationale, et une forte reconnaissance dans le secteur aéronautique », souligne Céline Fraix-Bavu, responsable de secteur du site de Grenoble.

En effet, cette acquisition venait compléter le portfolio du groupe Ortec, qui était quant à lui fortement présent sur les secteurs industriels français de l’énergie, de la pétrochimie et même de la pharmaceutique. Un groupe sain, avec une croissance pérenne au travers d’une série d’opérations de croissance externes réussies lui permettant d’exercer plusieurs métiers complémentaires au service de l’industrie :

  • L’ingénierie de projets industriels
  • La construction / les travaux neufs
  • La maintenance industrielle et nucléaire
  • L’environnement, et notamment la dépollution de site ou le nettoyage industriel

En acquérant SONOVISION , le groupe Ortec se dotait d’une corde supplémentaire à son arc avec de nouvelles activités autour de l’ingénierie documentaire pour l’industrie.

Groupe historique et resté familial, Ortec compte aujourd’hui 13500 collaborateurs et réalise un CA de plus de 1,25 milliards. De son côté, SONOVISION, fortement impactée par les conséquences de la COVID-19 sur le transport aérien, compte plus de 1O sites en France, et 1300 collaborateurs, dont 60% sont répartis dans 7 filiales à l’étranger, et enregistre un CA de plus de 80M€. Avant COVID, SONOVISION enregistrait un CA de 100M€ … qu’elle retrouvera entre 2023 et 2024.

SONOVISION Grenoble : une double compétence technique aux standards les plus exigeants de l’industrie et communication multimédia 3D / VR pour un accompagnement global du secteur industriel.

Le centre grenoblois a résolument misé sur sa double compétence technique et communication pour proposer à ses clients une offre globale d’accompagnement incluant :

  • La documentation technique produits
  • La documentation marketing et commerciale : brochures, catalogues produits, sites internet, PLV.
  • mais aussi les supports de formation pour les collaborateurs et techniciens, et ce sous tous types de formats (powerpoint, tutoriels vidéos, contenus e-learning pour LMS …)

Surtout, SONOVISION a développé de fortes expertises multimedia, que ce soit en images de synthèse 3D photoréalistes ou en réalité virtuelle. Ainsi, SONOVISION a développé un module de formation VR pour Framatome qui, à partir d’un modèle 3D d’un nouveau bâtiment, a permis de former les techniciens de Framatome en toute sécurité à la manipulation virtuelle de produits dangereux.

De la même façon, l’équipe inovallienne de SONOVISION a modélisé en 3D toute l’attraction de la tour Canton pour le groupe MND :

MND ayant obtenu par la suite le marché, voici la version réelle !
https://www.youtube.com/watch?v=n1VoBODfbWQ&feature=youtu.be

« Nous avons toutes les compétences internes d’une agence de communication, avec une forte compétence dans tous les outils d’infographie 2D et 3D de la suite Adobe, d’AfterEffect, de motion design ou du moteur de rendu 3D Unity. Mais nous sommes d’abord et surtout des experts historiques de l’industrie ! Et c’est là notre force : notre très bonne connaissance du milieu industriel nous permet de comprendre rapidement les enjeux de nos clients et de les traduire sur tous types de supports », souligne Céline Fraix-Bavu.

En effet, au-delà de la simple documentation multimedia, les studios de SONOVISION s’intègrent avec les solutions CAO / DAO, mais aussi BIM et travaillent selon les derniers standards S1000D de l’industrie et de la défense.

« La force de SONOVISION est indéniablement l’excellence opérationnelle de nos collaborateurs, qui réside dans leurs connaissances techniques éprouvées et constamment renouvelées des systèmes complexes, associées à leur expertise des plateformes de production et d’enrichissement de contenus. Notre savoir-faire, tout au long du cycle de vie du produit, assure à nos clients la maîtrise de la continuité numérique dans la mise en œuvre, l’utilisation et l’évolution des éléments de conception numérique de leurs systèmes complexes », souligne André Einaudi, fondateur et PDG du groupe Ortec.

SONOVISION Grenoble travaille ainsi pour les plus grands comptes de l’industrie de la Région Rhône-Alpes comme Schneider Electric, Rolls Royce / Framatome, A. Raymond, le CEA, Depagne, mais aussi Somfy, TYCO, ABB, Villeton…

Pour en savoir plus et voir quelques réalisations :

Besoin d'un accompagnement ?

Menu de navigation

Sports & Loisirs

Annuaire

Cvthèque

Offres d'emplois

Le Mag

L'agenda

My ino