Waga Energy signe un premier contrat international pour son 6ème anniversaire !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
A VPN is an essential component of IT security, whether you’re just starting a business or are already up and running. Most business interactions and transactions happen online and VPN

6 ans depuis son lancement au Tarmac, et une belle victoire pour l’économie circulaire et l’industrie verte française 

C’est en janvier 2015 que Waga Energy voit le jour au Tarmac, forte d’une promesse technologique majeure née de plus de 7 ans de R&D au sein d’Air Liquide. Une promesse technologique (épurer le biogaz de décharge), mais aussi écologique (valoriser le biogaz polluant issu de la méthanisation pour en faire une énergie verte et renouvelable), et économique (créer des centaines d’emplois industriels en France). 

2 ans à peine après sa création, en 2017, Waga Energy transforme l’essai technologique en installant sa première WAGABOX® qui lui permet dès 2018 d’obtenir le label Solar Impulse Efficient Solutions. En 2019, elle boucle une levée de fonds de 10M€ pour financer son développement international.  

Fin 2020, elle exploite une dizaine d’installations de valorisation de biogaz en France 

Avec plus de 60 emplois directs créés (4 fois plus d’emplois industriels consolidés chez ses partenaires et sous-traitants régionaux) et 10M€ de CA réalisé en 2020, dans un contexte pourtant difficile, le pari économique est plus que réussi.  

Et bien entendu, le pari écologique aussi : les 10 WAGABOX®exploitées en France par Waga Energy génèrent plus de 225 GWh / an, permettant ainsi d’alimenter plus de 35000 foyers en biométhane et d’économiser 45 000 tonnes de CO².  

Trois autres unités sont d’ores et déjà en cours de construction sur le sol français, dont une unité de très grosse capacité en partenariat avec Veolia, qui traitera 5 à 6 fois plus de biogaz que les unités existantes et permettra d’alimenter 20 000 foyers du bassin parisien Ce projet sur le centre de stockage de Claye-Souilly en Seine et Marne est l’un des plus importants projets d’injection de gaz vert en France et en Europe, et nécessitera quelques 10 M€ d’investissement de la part de Waga Energy.. 

C’est d’ailleurs sur l’Europe que Waga Energy met aujourd’hui le cap, puisque son 6ème anniversaire marque la signature de son tout premier contrat international, qui est aussi le premier PPA européen dans le gaz vert. 

Une 6ème bougie soufflée avec la signature du premier contrat international en Espagne 

Le groupe espagnol Ferrovial Servicios, l’un principaux opérateurs mondiaux de services aux collectivités, a choisi Waga Energy pour produire du biométhane sur son site de stockage des déchets de Can Mata, près de Barcelone (Catalogne). Can Mata est l’un des plus importants sites de stockage des déchets en Espagne. Il s’étend sur 68 hectares sur la commune de Els Hostalets de Pierola, à une quarantaine de kilomètres de Barcelone. Le site produit plus de 40 millions de mètres cubes de biogaz brut par an, valorisés jusqu’à présent sous forme d’électricité et de combustible pour alimenter une usine de céramique.  

Waga Energy va investir 7,5 millions d’euros pour construire une unité WAGABOX® sur le site de Can Mata, et la raccorder au réseau de gaz de l’opérateur Nedgia, distant de 4 kilomètres. L’unité sera mise en service en 2022. Waga Energy prendra en charge son exploitation, sa maintenance et la vente du biométhane, dans le cadre d’un contrat avec Ferrovial Servicios pour la fourniture du biogaz. 

 L’unité WAGABOX® de Can Mata traitera 2 200 m3/h de biogaz et injectera 70 GWh de biométhane par an, soit la consommation annuelle de 14 000 foyers espagnols ou d’une flotte de 200 poids lourds. Le projet évitera l’émission de 17 000 tonnes de CO2 par an en substituant du gaz renouvelable au gaz naturel fossile. 

« La conclusion de ce contrat avec Ferrovial Servicios marque l’aboutissement de trois années d’échanges et de discussions. Les projets d’injection de biométhane sur les sites de stockage des déchets sont en effet des projets complexes, tant sur le plan technologique que sur le plan réglementaire et sur le plan financier. Notre expertise unique dans ce domaine, couvrant toutes les étapes des projets, et notre volonté, partagée par Ferrovial Servicios, d’agir au service de la transition énergétique, ont permis de faire aboutir ce projet majeur de gaz renouvelable en Espagne », se réjouit Mathieu Lefebvre, PDG et co-fondateur de Waga Energy. 

 Premier PPA en Europe dans le gaz vert 

Il s’agit du premier projet d’injection de gaz de décharge financé par un contrat d’achat d’énergie à long terme en Europe. Ce mode de financement – connu sous le nom de Power Purchase Agreement (PPA) – est courant pour les projets d’électricité renouvelable, mais rarement utilisé pour les projets de gaz vert, faute d’arriver à proposer aux acheteurs un prix attractif dans la durée. 

La conclusion de ce Biomethane Purchase Agreement est rendue possible par l’efficacité attestée de la technologie WAGABOX® et l’expertise unique au monde de Waga Energy dans la conduite des projets d’injection de biogaz de décharge. 

« L’accord signé avec Waga Energy renforce l’engagement de Ferrovial en faveur du développement durable. Ce projet d’économie circulaire permettra de produire du biométhane, au profit des citoyens, grâce à la meilleure technologie de pointe pour la valorisation du biogaz des déchets. Nous espérons que ce projet d’énergie verte innovant en Espagne sera étendu aux autres sites que nous exploitons, dans le cadre de notre stratégie de transformation des déchets en ressources », conclut Antonio Aliana, directeur régional de Ferrovial Servicios en Catalogne. 

 

Besoin d'un accompagnement ?

Menu de navigation

Sports & Loisirs

Annuaire

Cvthèque

Offres d'emplois

Le Mag

L'agenda

My ino