BAG-ERA passe un cap et renforce son équipe pour relever les challenges de sa croissance !

Un démarrage initié par une équipe fondatrice très technique pour assurer le transfert d’une technologie du monde de la recherche au monde de l’industrie.

BAG-ERA a été co-fondée en août 2016 autour d’une idée démarrée au sein de Xerox par l’équipe de François Pacull, poursuivi au CEA par l’équipe du LIALP, avant d’être transférée à la startup. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les 5 co-fondateurs de BAG-ERA sont issus du CEA et de Xerox, avec une équipe initiale volontairement très technique pour assurer le transfert de technologie :

  • Eric Cheminot, polytechnicien et architecte solutions chez Xerox, prend le rôle de CEO
  • François Pacull, polytechnicien également, senior scientist chez Xerox où il travaille avec Eric Cheminot, avant de rejoindre le CEA comme ingénieur de recherche sur la technologie, prend le rôle de CTO
  • Isabel Vergara Gallego qui est à la fois ingénieur en électronique, titulaire d’un master en systèmes embarqués et docteur en informatique avec une thèse sur les réseaux de capteurs, rencontre l’équipe au LIALP où elle travaille sur la technologie avec François et Maxime, avant de rejoindre Bag-era comme ingénieur R&D dès son lancement
  • Les deux derniers associés fondateurs ne prennent pas immédiatement de fonctions opérationnelles :
    • Laurent Frédéric Ducreux conserve sa fonction d’ingénieur chercheur au CEA Leti / IRT Nanoelec, mais apporte son soutien stratégique à la structuration de BAG-ERA grâce à un cursus HEC Challenge +,
    • Maxime Louvel, ingénieur de recherche au CEA sur la même technologie, prend part à l’aventure BAG-ERA dès l’origine.

De nouveaux challenges de développement commercial, et une équipe qui se restructure et se renforce pour les relever !

En 2 ans, Bag-era a résolument changé d’échelle.  Ses contrats locaux avec les startups régionales qui venaient chercher, une expertise sûreté de fonctionnement et sécurité des communications dans l’IOT lui ont permis de faire la preuve de la pertinence d’une solution technologique solide issue de plusieurs années de R&D dans les plus grands centres de Recherche Nationaux. Forte de cette pertinence dans les systèmes distribués, Bag-era signe actuellement des contrats d’envergure avec les grands acteurs de ses secteurs de prédilection :

  • l’industrie, et plus particulièrement les secteurs cyber critiques comme la notemment dans les domaine de la chimie ou la pharmacie,
  • et le bâtiment intelligent, où BAG-ERA vise les promoteurs et exploitants.

Pour assurer ce passage à l’échelle, l’équipe devait se doter de nouvelles compétences. Ainsi, en septembre 2017, Eric Cheminot qui avait assuré le transfert de la technologie avec François Pacull, quitte l’équipe opérationnelle pour rejoindre la startup Skopaï en tant que CTO. Et c’est Thibault Cattelani qui prend la fonction de CEO, où sa double compétence technique (ingénieur systèmes informatiques) et managériale (Master spécialisé MTI GEM), et son expérience de Product Manager à Weekendesk, amènent à BAG-ERA de nouvelles perspectives en termes de marketing et d’approche commerciale centrées utilisateurs.

Pour assurer l’industrialisation logicielle indispensable à ce changement d’échelle, Maxime Louvel rejoint l’équipe opérationnelle en mars 2018.

Enfin, pour poursuivre le développement commercial sur de nouveaux segments de marché, François Pacull ouvre dès le mois de mai une nouvelle antenne en Occitaniepour ouvrir  le secteur agricole et agro-alimentaire très présents dans cette région, et BAG-ERA vient de recruter Nicolas Marchioni comme Business Developper ; Nicolas termine actuellement son MBA à GEM et pourrait ouvrir à la société le marché de la défense puisqu’il était précédemment commandant en second de l’armée de terre.

Un virage décisif et de belles perspectives !

En conclusion, 2017/2018 est résolument une année charnière pour BAG-ERA qui opère actuellement un virage décisif marqué par :

  • La mise en place d’une équipe solide et pluridisciplinaire pour relever à la fois les challenges technologiques et marchés
  • Un changement d’échelle dans la typologie de projets adressés au profit des grands acteurs de ses segments initiaux (industriels et bâtiment)
  • Une ouverture à 2 nouveaux secteurs : l’agriculture (avec l’ouverture de l’antenne de Perpignan) et la défense (avec l’intégration de Nicolas).

Un projet d’envergure (en cours de développement) devrait voir le jour dès l’automne dans le bâtiment intelligent. BAG-ERA vient de rejoindre un projet européen aux côtés de ST Microelectronics et du CEA sur la gestion des incidents et des anomalies en salles blanches pour son expertise en matière de scénarios complexes (détection d’anomalies, géolocalisation des techniciens, priorisation des actions, gestion des règles de fonctionnement, etc). Un projet regardé de près par les grands industriels pour ses apports potentiels en matière de monitoring temps réel.

De belles perspectives donc ! A suivre de près …