Bilan de conjoncture inovallée 2021 : cap sur la croissance, exogène et endogène !

A VPN is an essential component of IT security, whether you’re just starting a business or are already up and running. Most business interactions and transactions happen online and VPN

Une année 2021 sous le signe de la reprise !

Le bilan de conjoncture 2021 en vidéo

Une attractivité en hausse : +2% d’entreprises / +4% d’emplois

Que ce soit en matière d’implantations d’entreprise et d’emplois (croissance exogène), ou en matière de développement endogène des emplois au sein des entreprises, l’année 2021 a bel et bien été celle de la reprise et de la croissance.

Côté attractivité d’abord, on note en 2021 une hausse de 18% des implantations sur inovallée (40% au Tarmac), et notamment au profit des entreprises technologiques, qui représentent 72% des implantations de l’année, conformément à la vocation technopolitaine du site.

Une preuve s’il en est que le renouvèlement urbain en marche, avec 50000m² de locaux neufs livrés en 5 ans (et 48 000m² de locaux neufs ou réhabilités à venir), combiné au travail terrain des commercialisateurs et des collectivités, porte ses fruits !

Les 18 entreprises implantées (contre 21 départs, dont 57% d’activités de service à effectifs réduits), ont permis à inovallée de gagner près de 200 emplois, soit une croissance externe de 29%.

Au total, inovallée et Tarmac confondus, la technopole enregistre ainsi en 2021 une croissance globale de 2% en nombre d’entreprises et 4% en nombre d’emplois (dont 71% de croissance endogène liée aux recrutements de ses entreprises historiques).

Les activités de services représentent aujourd’hui 35% des entreprises mais 15% seulement des emplois. 85% des emplois de la technopole sont des emplois technologiques qui se répartissent dans les 6 filières clés du territoire : transformation numérique, smart cities, smart energy, audiovisuel, santé et industrie 4.0.

Des entreprises elles-mêmes en croissance : +3% de CA

Les 170 entreprises répondantes (soit 49% du parc) ont enregistré en 2021 un chiffre d’affaires cumulé de plus de 4,4 milliards d’euros (hors CA grands groupes, décomptés au national), et bénéficié ainsi d’une croissance globale de 3% par rapport à 2020.

Elles ont créé près de 1200 postes, et envisagent de recruter encore plus de 1000 talents supplémentaires en 2022.

35% des entreprises ont un chiffre d’affaires réalisé en partie à l’international (60% du CA en moyenne), et 18% du CA des entreprises d’inovallée est réinvesti en R&D.

Besoin d'un accompagnement ?

Menu de navigation

Sports & Loisirs

Annuaire

Cvthèque

Offres d'emplois

Le Mag

L'agenda

My ino