De la start-up à la scale-up : Wattamate passe résolument à l’échelle !

2018 : une première levée de fonds pour tester la V1 sur la Région

Créée au Tarmac en juin 2016 avec pour ambition de remettre les affinités inter-personnelles au cœur de la réussite d’un projet de colocation, Wattamate a résolument accéléré son développement depuis son envol de l’incubateur en juillet 2017.

Une première levée de fonds de 1M€ fin 2017 (dont une part en seed et une part en IT for equity par Orevon) avait permis à Morgan Melchilsen et Alexandre Tsigris, les deux co-fondateurs de la startup, de recruter leurs 3 premiers salariés, et de développer la version alpha de la plateforme de matching. 

Une plateforme gratuite pour les utilisateurs qui peuvent à la fois y trouver leur colocataire idéal, le logement qui leur convient, et déposer leur dossier locatif avec toutes les pièces nécessaires pour candidater, dans un coffre-fort personnel. Cette dématérialisation de dossier permet à Wattamate de commencer à vendre sa solution aux agences immobilières, soucieuses d’optimiser le process administratif, nécessairement plus lourd en cas de colocation par la multiplication des pièces. Wattamate s’assure en effet en amont de la complétude des dossiers et valide qu’ils correspondent aux critères de colocation exigés par le bailleur.

Cette première version de l’appli a été testée avec succès tout le second semestre 2018 sur Grenoble et sur Lyon, grâce à un partenariat avec deux fédérations françaises immobilières (UNIS & FNAIM) et l’appui du Village by CA.

Un test grandeur nature qui a également permis à l’équipe de faire le point sur les besoins non couverts, et d’entamer avec succès des discussions avec un grand groupe assurantiel pour un second tour de levée de fonds.

2019 : un second tour de table pour lancer nationalement une V2 élargie !

L’arrivée du groupe au capital de Wattamate fin 2018 va lui permettre de franchir en 2019 un véritable cap de croissance et de prévoir un lancement national de la V2 de son application dès le mois de mai, avec de nouvelles fonctionnalités … en matière d’assurances évidemment. Des produits assurances seront bientôt à disposition des colocataires et bailleurs.

Si le back-end de cette V2 est toujours développé par Orevon, le développement du front-end est actuellement assuré par Rwigo, une autre startup du Tarmac, en collaboration avec la Chouette Compagny pour optimiser l’UX/UI design.

C’est aujourd’hui une équipe de 9 personnes qui œuvrent au sein de Wattamate pour préparer ce lancement, qui devrait permettre à Wattamate de passer du statut de start-up à celui de … scale-up !