EdTech : comment 4 startups du Tarmac contribuent à réinventer l’apprentissage

Si l’émergence de pépites EdTech françaises semble encore timide, de jolies startups made in Tarmac œuvrent d’ores et déjà en faveur de nouvelles pratiques pédagogiques. Zoom sur les initiatives de nos « édupreneurs », qui ont décidé de rendre la technologie utile à l’éducation et la formation.

FestivalTransfo2019-Decouverte du Tarmac-EdTech
FestivalTransfo2019-J7©NilsLouna0007

Le terme EdTech, comme son nom l’indique, est né de la contraction des mots « éducation » et « technologie ». Il désigne toutes ces jeunes pousses qui utilisent les nouvelles technologies pour révolutionner le monde de l’éducation et de la formation. Vidéos pédagogiques, serious game, applications interactives et ludiques… autant de terrains de jeu sur lesquels les startups du Tarmac ne sont pas en reste !

EdTech, un marché en pleine structuration

Comme le souligne BPI France, « la filière EdTech française accélère. Depuis trois ans, le nombre de structures créées a augmenté de 47 %, selon une étude de Deloitte Digital et de la Caisse des Dépôts. » L’Observatoire EdTech recense actuellement plus de 400 acteurs !

La création en 2016 de cet observatoire, initié par Cap Digital avec le concours de la Caisse des dépôts et de la Maif, a largement contribué à la structuration de ce marché. C’est aussi du côté des pouvoirs publics que s’affiche la volonté de développer l’EdTech française, avec notamment le Programme d’investissement d’avenir. Quant à l’Etat, le développement des usages numériques dans les établissements scolaires constitue l’une de ses priorités. Le Plan numérique pour l’éducation a d’ailleurs été lancé en 2015, avec l’ambition de permettre aux enseignants et aux élèves de profiter de toutes les opportunités offertes par le numérique.

L’apprentissage à l’ère du numérique : un axe fort pour le Tarmac

« L’une des vocations premières du Tarmac est de contribuer à mettre la technologie et le numérique au service de l’intérêt général. Sans être un incubateur spécialisé EdTech, nous avons à cœur de mettre en lumière les initiatives développées par nos entrepreneurs sur le secteur de l’éducation et de la formation. C’est un axe de travail fort pour 2019 ! », explique Claire Chanterelle, Directrice du Tarmac. « Ces jeunes entrepreneurs partagent une conviction : leur mission sera accomplie lorsque chaque citoyen – quel que soit son âge, sa condition sociale, son lieu de vie ou de travail – pourra bénéficier d’une expérience d’apprentissage optimale. Nous les accompagnons dans cet objectif en menant des actions de sensibilisation à la mixité et la parité dans l’accès aux métiers scientifiques et en ouvrant régulièrement les portes du Tarmac aux écoles ».

À l’heure de l’économie de la connaissance, voici un aperçu des technologies développées par 4 de nos startups pour relever l’un des défis actuels les plus stimulants : celui d’accompagner les 67 millions de Français qui, tout au long de leur vie, apprennent et développent leurs compétences.

Avenria, un compagnon numérique pour tracer son avenir professionnel

Avenria, compagnon numérique pour l'aide à l'orientation

Selon une étude du constructeur informatique Dell et de l’Institut pour le Futur, ce sont 85 % des métiers qui seront exercés en 2030 qui n’existent pas encore ! De telles projections amènent à comprendre pourquoi l’orientation scolaire devient un enjeu de taille ! C’est en voyant des personnes de son entourage confrontées à une problématique d’orientation, sans trouver de réponse adaptée que Guillaume Lecomte, porteur du projet Avenria, a eu l’idée de développer un compagnon numérique capable d’accompagner l’utilisateur tout au long de ses parcours scolaire et professionnel.

L’application web de la start-up est basée sur une approche humaine, couplée à des algorithmes d’intelligence prédicitive, intégrant des données sur le profil de la personne, ses aspirations, l’environnement métier, mais aussi un nouveau concept développé par Avenria en collaboration avec de nombreux experts, baptisé Compétences Racines®. L’autre avantage majeur de l’appli développée par Avenria est de faciliter la communication avec l’ensemble des acteurs de l’orientation et de l’accompagnement des jeunes, y compris les parents. Actuellement en phase de bêta test, l’application sera commercialisée fin 2019, dans un premier temps auprès des structures du secteur de l’éducation sous forme d’abonnement annuel, avant d’être déployée dans une version dédiée aux entreprises.

Minimento : rendre le savoir accessible à tous

Minimento_Videos explicatives - Méthode de synthèse

La jeune pousse, hébergée au Tarmac, a adressé dès son lancement le marché de la formation et de l’éducation. Positionnée en tant qu’experte en synthèse et simplification de messages complexes, la startup propose une nouvelle pédagogie sous forme de vidéos d’animation courtes et ludiques : les minimentos. 15 mois de R & D avec des neuropsychologues et des docteurs en neurosciences leur ont permis de développer une méthodologie de synthèse unique, qui favorise la mémorisation. Leur vision ? Faciliter la compréhension et la transmission des contenus et rendre la connaissance accessible à tous en créant des parcours de formation et de transformation. Une promesse de valeur qui se concrétise avec le lancement de leur offre « minimento for education ».

RoCamRoll : la vidéo au service d’une pédagogie adaptée au rythme de chacun

RoCamRoll, solution de montage vidéo automatique et plug&play

RoCamRoll propose au secteur de l’éducation et de la formation un système vidéo entièrement automatisé et plug&play pour donner une nouvelle dynamique à la transmission des savoirs. Imaginez une vidéo où le professeur, pour expliquer une notion complexe, utilise un tableau blanc ou un tableau virtuel sur son écran. Il écrit les termes importants, des exemples, les dates à retenir, dessine des schémas, diffuse des slides… Avec la solution RoCamRoll, tout est filmé et monté en live, en intégrant directement dans le film l’ensemble des supports utilisés !

Un cours retransmis en vidéo présente un avantage de taille : l’accessibilité ! Les élèves peuvent le consulter n’importe où et à tout moment, dès lors qu’il est publié sur une plateforme vidéo. La vidéo est aussi un support puissant pour mener une classe inversée. Les élèves peuvent ainsi manipuler la vidéo selon leurs besoins : lecture, pause pour prendre des notes, retour en arrière… Avec la vidéo, chacun peut aller à son rythme.

Graaly, quand l’apprentissage devient un jeu !

Graaly, application pour gamifier l'apprentissage

D’un point de vue cognitif, le jeu renforce l’attention, suscite l’intérêt et facilite la mémorisation, mais aussi et surtout génère du plaisir. S’appuyer sur la prédisposition humaine au jeu et en introduire ses mécanismes dans le secteur de l’éducation, telle est l’ambition de Graaly. Par ailleurs, de plus en plus d’écoles sont équipées de tablettes grâce au Plan numérique pour l’éducation. Il semble urgent de s’adapter à cette nouvelle culture numérique et de revoir les méthodes d’enseignement afin d’impliquer davantage les jeunes dans l’apprentissage.

La jeune startup propose donc de mettre à disposition des enseignants une interface de création d’enquêtes ou d’escape room, via une application web et mobile. Celle-ci leur offre la possibilité de créer leur propre contenu en toute autonomie. Quiz, réalité augmenté, puzzle, géolocalisation… En choisissant les mécanismes de jeu en adéquation avec les contenus et objectifs pédagogiques, l’enseignant peut proposer à ses élèves une expérience d’apprentissage courte, ludique et sociale.

L’objectif est de motiver et d’impliquer les apprenants dans leur processus d’apprentissage. Chaque utilisateur gagne des points, progresse ainsi à travers les enquêtes et se bat pour les meilleurs classements. Un jeu challengeant qui pourrait rendre les enfants accros à l’apprentissage !