Sensibilisation à la culture entrepreneuriale : le Tarmac s’engage auprès des différents acteurs de l’éducation

Faciliter les connexions entre l’école et l’entreprise, mais aussi sensibiliser les jeunes à la culture entrepreneuriale, font partie des grandes missions du Tarmac. C’est pourquoi de nombreuses actions sont menées chaque année par l’incubateur de startups technologiques d’inovallée.

Sensibilisation à la culture entrepreneuriale : rencontre entre Avenria et le Lycée Pierre Termier
Rencontre entre la startup Avenria et le Lycée Pierre Termier, organisée par le Tarmac et la CPME

Par « sensibilisation à l’entrepreneuriat », il ne faut pas seulement entendre « création d’entreprise », mais aussi et surtout, développer un état d’esprit, c’est-à-dire la disposition d’une personne à innover, à imaginer des solutions. « Notre objectif est de favoriser l’esprit d’entreprendre et ce, dès le plus jeune âge ! », explique Claire Chanterelle, Directrice du Tarmac.  « Amener les élèves à développer un tel esprit, c’est les inviter à innover, à concrétiser leurs idées, à élargir leur champ d’action et à s’engager au sein de la société. Toutes ces actions sont susceptibles de les amener à démystifier l’entrepreneuriat et à se défaire des préjugés qui y sont souvent rattachés. Car avant de créer des entreprises, il faut créer des entrepreneurs. Ou en tout cas, susciter des vocations. C’est un axe de travail fort pour le Tarmac ! »

Cette culture entrepreneuriale se construit petit à petit, par des expériences prenant principalement la forme de projets, mais qui peuvent également revêtir celle de visites d’organisations ou de rencontres avec des entrepreneurs inspirants. C’est pourquoi le Tarmac travaille main dans la main avec de nombreux acteurs de l’éducation.

Que ce soit en tant que membre du jury, présence sur les salons étudiants ou forum de recrutement des écoles, animateur de tables rondes ou d’ateliers de simulation d’embauche, l’équipe du Tarmac s’investit au quotidien auprès des écoles grenobloises : INP, GEM, IAE Grenoble, Polytec, IDRAC, IM²AG…

« Faites de l’entreprise » avec la CPME : rapprocher l’école et l’entreprise

Dans cette optique, le Tarmac organise depuis un peu plus d’un an, sur l’initiative de Sherazade BEHOUH, Chargée de mission– Relations écoles-entreprises pour la CPME Isère, Savoie, des actions conjointes pour faire découvrir l’univers des startups et leurs métiers à des collégiens, lycéens ou BTS.

Par son dispositif « Faites de l’Entreprise », la CPME Rhône-Alpes propose en effet à des classes de tout type d’établissement scolaire des actions afin de faire découvrir aux élèves et à leurs enseignants les entreprises et leurs métiers.  Témoignage d’un dirigeant sur son parcours d’entrepreneur, son entreprise et ses métiers, visite ou démos des produits… L’ensemble de ces actions contribuent à l’orientation des jeunes de notre territoire et à les challenger pour qu’ils deviennent les talents de demain !

Dans le cadre de ce dispositif, 25 étudiants de BTS Systèmes Numériques /BTS assistance technique d’ingénieur sont venus à la rencontre d’Avenria, l’une des startups incubées au Tarmac, le vendredi 7 décembre. Cette action, baptisée « Meet your startup », a pour objectif de faire travailler les élèves et de les rendre acteurs. « Cette action est très importante pour nous dans le cadre de notre accompagnement dit « professionnel » pour aider nos étudiants à trouver un stage, à avoir les bons outils pour chercher une formation post BTS, une alternance… », explique Nicolas Laverdure, Adjoint de direction et responsable enseignement supérieur au Lycée Pierre Termier. « C’est aussi un excellent moyen de leur donner les bons réflexes pour pourvoir, plus tard, s’insérer dans le monde de l’entreprise. »


 « Ces programmes pédagogiques permettent de mettre les jeunes en situation de bêta-testeurs des solutions technologiques développées en nos murs, ou de les rendre acteurs de leur découverte. En étant au cœur de nos entreprises et en échangeant avec les entrepreneurs, les jeunes prennent conscience que, eux aussi, à leur niveau, ils ont un rôle à jouer pour inventer tous ensemble le monde de demain », poursuit Sophie Raimbault-Mutel, Animatrice du Tarmac.

De nouvelles actions conjointes avec la CPME sont d’ores et déjà prévues sur 2019 au Tarmac, notamment avec visite en mars d’une classe du Collège de Don Bosco.

Promouvoir les métiers scientifiques et techniques et la mixité auprès des jeunes

Thibault Batal, MaGames, en pleine discussion avec le groupe de 6 filles et 6 garçons créé par Scientimix

Début 2019, le Tarmac s’est rapproché d’une autre association d’utilité publique, ScientiMix, par l’intermédiaire de l’un de ses entrepreneurs, Thibault Batal, CTO de MAGames, . L’association vise à promouvoir les métiers scientifiques et techniques auprès des jeunes élèves en mobilisant la communauté locale afin d’encourager la mixité sociale et la parité dans ces métiers.

En partant du constat d’un manque de présence féminine dans les métiers scientifiques et techniques, l’association souhaite sensibiliser les jeunes sur les problématiques de parité et de mixité professionnelle avant même le lycée, les choix d’orientation se faisant à ce moment. L’idée n’est pas tant de mettre en avant les filles, mais plus de démontrer que chacun et chacune peut trouver sa place dans le large panel des métiers scientifiques et techniques. D’autre part, l’association souhaite faciliter, via une meilleure connaissance (voire une désacralisation) l’accès aux métiers scientifiques pour les élèves issus de milieux défavorisés, souvent peu représentés dans ces filières. Une magnifique cause à laquelle le Tarmac est ravi de s’associer !

C’est ainsi que, le 13 février dernier, le Tarmac a animé une rapide présentation de ce qu’est une startup et du fonctionnement d’un incubateur auprès d’un groupe de 3 garçons et 3 filles âgés d’une petite dizaine d’années. Avant de laisser la parole à Thibault et aux expérimentations qu’il avait prévues pour faire découvrir à ces jeunes la Réalité virtuelle et augmentée, sur laquelle il travaille au sein de MaGames. Autant dire que l’ensemble du groupe avait les yeux qui brillent et qu’il a certainement contribué à créer des vocations !