Après le salon Virtuality, OSV et le Cluster Montagne confirment l’intérêt des escape games digitaux de Graaly pour l’outdoor et l’entreprise

Graaly secondé par l’équipe du Tarmac pour présenter sa solution d’escape game numérique sur le salon Virtuality

Graaly était présente sur Virtuality, du 21 au 23 novembre à Paris, pour présenter sa solution de numérisation des escape game. Pour se démarquer parmi les meilleurs projets de réalité étendue (XR pour extended reality, incluant la réalité virtuelle, augmentée et mixte), la jeune startup du Tarmac n’a pas lésiné sur les moyens. Graaly a proposé aux participants une visite gamifiée du salon, mêlant diverses mécaniques de jeux et réalité augmentée. L’objectif ? Démontrer le potentiel de son studio de création complet, permettant aux professionnels de créer en toute autonomie, sans code, leurs propres escape games. Un concept qui a séduit les gérants d’Escape Room, en quête de diversification pour leurs salles, et qui semble aussi trouver un écho favorable auprès des acteurs du tourisme de montagne, à la recherche de nouvelles expériences outdoor pour leur clientèle, et des entreprises, en pleine transformation digitale.

Petit rappel pour commencer… Un escape game est un divertissement qui consiste à enfermer les joueurs à l’intérieur d’une salle à thème. Les participants doivent sortir de la pièce en moins de 60 minutes en trouvant des indices et résolvant des énigmes ou mécanismes ingénieux. Après seulement cinq ans d’existence en France, ce concept a conquis l’ensemble du territoire ! Sur ce secteur actuellement prospère, les gérants d’Escape Room craignent néanmoins une saturation prochaine du marché et explorent de nouvelles pistes afin d’assurer leur pérennité. Des escapes en extérieur commencent à voir le jour, à l’image de la chasse au trésor grandeur nature, organisée depuis quelques années par Challenge The Room à Grenoble, qui rassemble près de 10000 joueurs. Mais les créateurs de ces escapes géants regrettent quelque peu le manque d’interactivité, ainsi que l’impact environnemental important avec l’impression des documents papier, dont la quantité est bien difficile à calibrer.

Avec sa plateforme applicative unique, Graaly répond parfaitement à ce besoin de numérisation des escape games. La startup propose un véritable studio de création autonome, mêlant technologies de pointes, comme la réalité augmentée (AR), la reconnaissance d’image ou le géocaching, et mécaniques de jeux classiques : Quizz, puzzles, coffre virtuel… En tout, une petite vingtaine de fonctionnalités sont d’ores et déjà disponibles. Extrêmement intuitive, l’application mobile Graaly offre en outre une prise en main immédiate du backoffice.

Avec un mode hors connexion, qui incite les joueurs à télécharger les enquêtes en amont, les informations peuvent rester disponibles à tout moment et offrir une expérience 100% immersive aux joueurs. Avec l’utilisation de la réalité augmentée, n’importe quel lieu, en intérieur ou en extérieur, devient le théâtre d’un escape game nomade géant. Autre avantage, le nombre de participants n’est plus limité par la taille de la salle !

Destination montagne pour Graaly, Lauréat du Cluster Montagne et du parrainage OSV

En numérisant ainsi les escape games, la jeune startup offre de belles perspectives de diversification aux Escape Rooms, qui se retrouvent maîtres du jeu, sans avoir à recourir à des solutions de développement sur-mesure, souvent onéreuses et longues à déployer. Un segment de marché très prometteur pour Graaly, qui a pu confirmer l’intérêt pour sa solution grâce à la dizaine de sociétés d’Escape Rooms présents sur le salon Virtuality avec lesquels la startup est actuellement en discussion. « Un premier projet, mené conjointement avec le Live Escape Only The Brain, situé à Eybens, est en train de se concrétiser et devrait voir le jour courant 2020 pour animer une station de ski. Nous sommes ravis de cette collaboration », confie Eric Mathieu, cofondateur à l’initiative du projet.

Car pour les stations de ski, Graaly répond également à un véritable objectif : proposer de nouvelles idées d’animation pour l’été, mais aussi, rajeunir la clientèle sur les pistes l’hiver en proposant des solutions digitales et nomades aux millenials, cette génération ultra connectée, sans cesse en quête de nouvelles expériences immersives.

Graaly vient d’ailleurs d’être labellisé par le Cluster Montagne. Les lauréats remportent un an de suivi personnalisé par le cluster et pourront tester concrètement leur solution sur un terrain d’expérimentation grâce à l’implication de six stations : Avoriaz, La Clusaz, Valberg, Valloire, Val Cenis et Villard de Lans. Dans la foulée, la jeune startup a su séduire également le jury de l’appel à candidature pour le parrainage OSV (Outdoor Sport Valley), le cluster de la filière sport outdoor. Ce qui devrait permettre à Graaly de mettre un grand coup d’accélérateur sur ce segment de marché, le Parrainage by OSV proposant un accompagnement d’un an par deux parrains bénévoles, préalablement sélectionnés, venant apporter leur expérience, leur connaissance du marché de l’outdoor et du sport et une mise en relation ciblée avec les acteurs de l’écosystème…

L’interactivité au service de la cohésion d’équipe : et si l’escape digital amenait une nouvelle réalité aux animations teambuilding ?

Autre lieu dans lequel l’escape game a fait une entrée fracassante ces dernières années : l’entreprise. C’est en effet déjà un classique des animations team building. Mais les nouvelles technologies, à l’instar de la réalité augmentée, permettent de réinventer le concept de l’escape game en entreprise, proposant des scenarii et des interactions sans cesse renouvelés et personnalisables.

Entièrement numérisé, ce team building digital et nomade s’installe en quelques minutes et s’adapte totalement à la configuration des lieux. Plusieurs équipes peuvent s’affronter ou participer en simultanée. Les mécaniques de jeux peuvent favoriser, au choix, la coopération ou la compétition. 

​En amenant le jeu dans l’entreprise, l’équipe de Graaly part d’un principe : les collaborations et le travail en équipe sont sources d’apprentissages et de renouvellement des pratiques. La startup vise également à utiliser les ressorts de la gamification et le numérique pour augmenter l’efficacité des solutions de formation au sein des entreprises. « ​Utiliser des solutions edtech, c’est former avec plus d’efficience, engager les apprenants et soutenir leur attention, individualiser les apprentissages, utiliser des approches ludiques pour renforcer les savoirs, augmenter la rétention des connaissances », s’enthousiasme Valérie Gondre, cofondatrice de Graaly.

Une manière ludique et innovante pour former ou accueillir le nouveau collaborateur

Toute entreprise a besoin de soutenir les compétences de ses équipes, développer de nouveaux savoirs, garder ses talents. Or, la transition numérique est un véritable défi pour la plupart des entreprises. « Toutes les organisations, quelle que soit leur taille, cherchent à innover et à développer le numérique », ajoute Valérie. « Or, la plupart ont peur d’utiliser le numérique pour sa complexité ressentie. C’est pour cela que nous avons simplifié au maximum notre application, et permettons de tester gratuitement afin de lever ce frein. Nous proposons aussi des prix adaptés à chaque cible. »

Si le salon Virtuality a également confirmé l’intérêt des entreprises pour développer des solutions d’e-Learning via Graaly, à l’image de grands groupes comme la SNCF, un autre besoin semble se dessiner au sein de l’entreprise : l’accueil du nouvel entrant. Les entreprises rencontrées ont en effet rappelé l’enjeu majeur au niveau Ressources Humains pour valoriser et automatiser le processus d’intégration. 

Avec Graaly, l’arrivée du collaborateur dans son nouvel environnement de travail se transforme en une aventure ludique, interactive et personnalisée. L’histoire de l’entreprise, sa culture, ses métiers, ses valeurs peuvent être valorisés via l’application. L’outil digital se met ici au service de la rencontre humaine : via des quizz, des jeux en tout genre, des QR codes ou des éléments en réalité augmenté, les RH peuvent inciter le nouveau collaborateur à rencontrer les équipes, à appréhender les outils et process, découvrir les lieux. L’objectif : créer du lien et faire du premier jour un moment mémorable avec une expérience immersive ! Le jeu améliorant également les processus d’apprentissage, le collaborateur est plus rapidement opérationnel, se repérant facilement dans les lieux et s’appropriant mieux l’histoire de l’entreprise. Bref, un outil idéal pour valoriser sa marque employeur !