Forgerock finalise son introduction en bourse et voit décoller son activité

A VPN is an essential component of IT security, whether you’re just starting a business or are already up and running. Most business interactions and transactions happen online and VPN
Forgerock

Fondée en 2010 à San Francisco par des anciens employés de Sun Microsystems suite au rachat de l’entreprise par Oracle et présent sur inovallée, le fournisseur d’identité numérique sécurisée ForgeRock vient de finaliser son entrée à la bourse de New York et annonce, dans le même temps, ses résultats financiers du troisième trimestre 2021.

L’an dernier, il avait levé 93,5 M$ en série E courant avril. Un an plus tard, ForgeRock, l’un des principaux fournisseurs mondiaux d’identité numérique sécurisé vient de finaliser son introduction à la bourse de New York avec 12 650 000 actions de catégorie A au prix initial de 25 $ par action sous le symbole FORG. Une opération prévue de longue date menée avec l’appui de Morgan Stanley et JP Morgan Chase & Co., portant la société à quatre milliards de dollars selon Bloomberg, soit une nette augmentation, l’entreprise californienne étant estimée à 730 M$ auparavant. En 2020, lors de sa dernière levée de fonds, son PDG Fran Rosch avait déclaré que ce cycle serait le dernier avant une introduction en bourse, un fait déjà établi depuis 2017 pour son ancien dirigeant, Mike Ellis. Jusqu’alors, la société avait levé 233 M$ au total sur plusieurs tours. Le contexte est propice à la croissance de ForgeRock, de nombreux secteurs nécessitant de sécuriser les données de bout en bout à une ère ou le « digital » se développe tous azimuts. Proposant tout une gamme de technologies permettant de gérer les identités et les accès numériquement, ForgeRock ne compte que peu de concurrents sérieux dans le monde à l’exception de deux acteurs publics : Okta qui a notamment acquis la startup Auth0 et Ping Identity, deux entreprises qui connaissent un fort développement ces dernières années.

Une croissance soutenue au 3e trimestre

Comptant son centre de R&D historique sur inovallée depuis sa création ainsi que trois autres dans le monde à Portland, Austin et Bristol, ForgeRock est passé d’une cinquantaine de collaborateurs à plus de 600 actuellement au niveau du groupe développant notamment une solution cloud ForgeRock Identity Cloud ainsi que des algorithmes d’intelligence artificielle afin d’améliorer en continu ses services d’authentification. L’entreprise américaine a publié dernièrement ses résultats s’affichant en nette progression, de 38 % pour s’établir à 44,2 M$ pour son troisième trimestre, clos fin septembre. « L’identité est essentielle à la transformation numérique. De plus en plus d’entreprises reconnaissent la nécessité d’offrir des expériences à la fois sûres et transparentes pour leurs clients tout en apportant un gain de productivité auprès de leurs collaborateurs afin d’assurer le développement de leurs entreprises », souligne Fran Rosch, son PDG. Et de conclure : « nous voyons ces tendances se poursuivre sur notre quatrième trimestre fiscal, confirmant notre positionnement ». ForgeRock espère atteindre à minima un revenu annuel récurrent (ARR) de 176,5 M$ cette année contre 175,5 M$ en 2020.

 

Sources :

Communiqué de presse du 20 septembre

Communiqué de presse du 10 novembre

Suivez-nous !

À propos d'Inovallée

Labellisée par Retis, inovallée est une technopole de l’innovation durable située près de Grenoble, au pied des montagnes.

Derniers articles

Besoin d'un accompagnement ?

Menu de navigation

Sports & Loisirs

Annuaire

Cvthèque

Offres d'emplois

Le Mag

L'agenda

My ino