Boehringer Ingelheim acquiert une licence de la plateforme d’Intelligence Artificielle de Kairntech

La société pharmaceutique allemande Boehringer-Ingelheim (BI) et Kairntech, startup basée au Tarmac, éditrice d’une plateforme d’Intelligence Artificielle (IA), ont annoncé début janvier 2020 leur collaboration. Boehringer-Ingelheim a acquis une licence de la plateforme logicielle kairntech sherpa permettant de démocratiser l’usage de l’Intelligence Artificielle appliqué aux données non structurées de l’entreprise.

Entreprise familiale depuis sa création en 1885, Boehringer Ingelheim fait partie des 20 plus grands groupes pharmaceutiques dans le monde, innovant sur trois secteurs d’activité principaux : la santé humaine, la santé animale et les produits biopharmaceutiques. Boehringer-Ingelheim, qui compte près de 50 000 collaborateurs, concentre ses efforts de recherche sur des maladies pour lesquelles il n’existe à ce jour aucun traitement satisfaisant et sur le développement de thérapies innovantes permettant d’allonger l’espérance de vie des patients.

« La découverte de nouveaux médicaments est un travail de longue haleine, fondé principalement sur la connaissance« , explique le Dr Karlheinz Spenny, chef du centre d’information scientifique du site de R&D de Boehringer en Allemagne. « Or, une grande partie de notre savoir se matérialise aujourd’hui sous la forme de textes non structurés, issus de publications scientifiques, brevets, résumés de conférence ou encore, sur des sites Web. Comprendre les relations, bien souvent cachées, entre les gènes et les cibles cellulaires par exemple… De telles connaissances sont cruciales pour nos chercheurs qui mettent au point de nouveaux médicaments. La puissance de l’Intelligence Artificielle et du traitement du langage naturel est essentielle pour accélérer la découverte de nouvelles connaissances pour nos scientifiques.« 

Une plateforme de traitement du langage naturel (NLP) qui crée des jeux de données d’apprentissage à partir de contenus non structurés

C’est dans cette optique que Boehringer-Ingelheim a décidé de tester et valider l’intérêt de la plateforme d’Intelligence Artificielle (IA) sherpa, développée par la startup du Tarmac créée en janvier 2019, Kairntech. Sherpa est en effet une plateforme de traitement du langage naturel (Natural Language Processing) permettant de créer des jeux de données d’apprentissage à partir de contenus non structurés (texte, audio…) à travers une interface simple, intuitive et accessible au non informaticien.

Un moteur de suggestion, basé sur un modèle d’entraînement mis à jour en continu, permet de gagner un temps crucial dans la constitution du jeu de données. Une fois celui-ci réalisé, il est possible de tester différents algorithmes de Machine Learning à la pointe de la technologie, d’évaluer et comparer leurs qualités respectives et finalement de sélectionner et déployer le modèle d’entraînement le plus performant.

L’objectif de cette technologie est de permettre aux machines de lire, de déchiffrer, de comprendre et de donner sens au langage humain, ou encore de transformer la donnée non structurée en une donnée comme les autres et exploitables par les ordinateurs.

Appliqué au domaine médical, on ne peut qu’imaginer le potentiel de découvertes lorsque les chercheurs accèderont plus facilement à des bases de données structurées. Boehringer-Ingelheim etKairntech ont évalué dans un premier temps les performances du logiciel sur la base d’un certain nombre de fonctionnalités, telles que la catégorisation de documents et la reconnaissance d’entités spécifiques à un domaine, dans des projets exploratoires, selon les besoins spécifiques de Boehringer.

Profiter de la puissance du Machine Learning sans avoir besoin de coder

L’un des facteurs clés de succès pour sherpa est de proposer une plateforme simple d’utilisation et très intuitive, tout en implémentant de puissants algorithmes de Machine Learning. Résultat : les professionnels de la santé de Boehringer-Ingelheim peuvent créer rapidement de nouveaux modèles d’entraînement de Machine Learning et Deep Learning sans avoir à recourir à du code complexe et de la programmation informatique.

« Nous vivons une époque passionnante dans le domaine du traitement du langage naturel et de l’IA« , s’enthousiasme Stefan Geißler, cofondateur de Kairntech. « Ce domaine progresse à une vitesse incroyable et des cas d’usage qui, jusqu’à récemment, auraient nécessité des efforts manuels importants et chronophages, peuvent aujourd’hui être traités avec des méthodes appropriées telles que le Deep Learning. » Le traitement du langage naturel est aujourd’hui exploité pour une large variété de cas d’usage. Parions que l’équipe de Kairntech, qui possède un long passé de développement d’applications et de logiciels d’IA, sauront relever de nombreux autres défis dans l’industrie !


SOURCE : PRESS RELEASE PR Newswire – 7 janvier 2020

email: info@kairntech.com

www.kairntech.com