KLS lance son logiciel Serial Pharm pour répondre aux enjeux de la nouvelle directive européenne de traçabilité des médicaments.

La directive européenne dite « médicaments falisifiés » qui entre en vigueur dès le 9 février prochain, impose aux laboratoires et pharmacies de sérialiser chaque médicament à partir d’un code d’identification unique. Pour leur permettre d’y répondre, KLS vient de faire certifier son application logicielle Serial Pharm.

Une traçabilité accrue

La sérialisation consiste à apposer un numéro unique sur chaque boîte de médicament avec un code datamatrix. Cet identifiant permet ensuite de suivre le médicament sur toute sa chaîne de vie. Elle s’applique à tous les médicaments soumis à prescription à l’exception de certains comme les médicaments homéopathiques, gaz à usage médical. L’objectif : lutter contre la contrefaçon, vérifier l’authenticité du médicament et sécuriser la supply chain.

Cette nouvelle législation entraîne une réorganisation au niveau du circuit médicament. Elle implique de scanner chaque boite à la réception puis lors de la dispensation, de vérifier le référencement au sein du répertoire national d’authentification des médicaments NMVS (National Medicines Verification System) et enfin de désactiver le processus de sécurité une fois l’authenticité du produit vérifié.

Le compte à rebours est lancé puisque la période transitoire de mise en œuvre de cette règlementation a commencé le 9 février 2016 et se terminera le 9 février 2019 au plus tard.

SerialPharm : la solution logicielle certifiée et full web de KLS pour la traçabilité des médicaments dans les hôpitaux et pharmacies

« Cette nouvelle règlementation vient bouleverser le monde de la pharmacie et ajoute de nouvelles tâches logistiques. Nous avons été sollicités à maintes reprises. De fait, nous avons travaillé en étroite collaboration avec les utilisateurs finaux pour apporter une solution au plus proche des attentes, de la règlementation et des besoins » explique Comme l’explique Thomas Tschinschang, Directeur Commercial chez KLS.

Leader français des solutions logicielles de logistique pour le pilotage intelligent de la supplychain, intégrateur historique d’outils d’identification et de traçabilité (codes barres, radio, vocal, RFID …), et déjà bien implanté dans le secteur de la santé avec 3 solutions pour les hôpitaux et les pharmacies, KLS était plutôt bien placé pour concevoir une application pertinente.

C’est ainsi qu’est née Serial Pharm, une application full web pouvant fonctionner en toute autonomie comme s’interfacer aux 3 autres solutions santé de KLS (Hospilog, Pharmalog et Pharmacare), et qui permet de :

  • lire les codes Datamatrix des boites de médicaments avec vérification des doublons,*
  • Vérifier que le numéro de série qui vient d’être lu n’appartient pas à un produit contrefait,
  • Désactiver le numéro de série en indiquant qu’il appartient bien à son établissement,
  • Piloter ses lots grâce à des KPI et tableaux de bord indiquant les lots reçus avec les dates de péremption et les commandes associées.

 « Plusieurs options fonctionnelles existent autour du module : sans interface, avec interfaces (robot, GEF, autres), proposition de plusieurs périphériques de lecture (douchette, lecteur fixe, table automatique)», poursuit Thomas Tschinschang

Le logiciel SERIALPHARM a été certifié le 18 septembre 2018, par l’organisme France-MVO en charge de la coordination et de la mise en œuvre de ce dispositif au niveau national.

Il s’adresse aux établissements de santé et pharmacies à usage interne (PUI), et a déjà été déployé dans différents sites pilotes dont les Hospices Civils de Lyon. A terme, SerialPharm sera implémenté dans l’ensemble des établissements hospitaliers équipées des solutions KLS.