Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le Tarmac en force au CES 2016 : retour d’expérience d’Enlaps et Altamendi

A VPN is an essential component of IT security, whether you’re just starting a business or are already up and running. Most business interactions and transactions happen online and VPN

IMG_4452 Du 6 au 9 Janvier s’est déroulé le salon du CES (Consumer Electronic Show) à Las Vegas, le plus grand événement mondial du high-tech. Trois start-up du Tarmac faisaient partie de la délégation française : Enlaps, Abeeway et Altamendi. À l’occasion du Think drink du 14 janvier, Enlaps et Altamendi ont fait profiter les start-up du Tarmac de leur expérience.
Pour Enlaps, qui participait au CES pour la première fois en tant qu’exposant, le bilan a été plus que positif ! Plus de 700 visiteurs se sont bousculés sur leur stand pour découvrir le TIKEE, leur boîtier étanche alimenté grâce à des panneaux solaires, qui permet de réaliser et partager facilement des vidéos en timelapse. Enlaps a reçu le prix « Innovation » dans la catégorie Digital Imaging, faisant partie des 19 start-up françaises à être primées. Et un visiteur bien spécial est venu féliciter l’équipe : le ministre de l’Economie Emmanuel Macron ! Autre succès pour Enlaps, le TIKEE a fait l’objet d’une campagne de financement participatif réussie sur Kickstarter !
 

Les 10 conseils d’Enlaps pour bien préparer sa venue au CES

IMG_44021/ Prévoir 1 semaine pour optimiser sa présence à Las Vegas même si le salon se déroule sur 4 jours
2/ Participer aux événements annexes pour gagner en visibilité :

  • Le CES Unveiled, notamment, est un événement presse qui a rassemblé 50 start-up et 700 journalistes. L’impact pour Enlaps ? Une super visibilité avec un reportage sur BFM TV et de belles retombées presse, en France mais également aux Etats-Unis, dans des magazines techniques comme Digital Trends, un des plus gros webzines high-tech américains, qui a publié un bel article sur TIKEE.
  • TechCo, un événement rassemblant journalistes, investisseurs et distributeurs : 300 invités, 20 start-up. Le principe : pitcher en continu.

3/ Prévoir un budget de 10-15 K€ car tout est payant en plus du stand. Et pensez bien à louer la scannette !
4/ S’inscrire très tôt !
5/ Demander le package start-up, qui donne droit à de grosses réductions
6/ Se rapprocher des clusters (Minalogic/ Imaginove) et Digigre. Le petit plus : préparation au pitch en anglais en amont par une américaine via Minalogic !
7/ Participer aux concours : le CES Innovation Award a généré beaucoup de visiteurs sur le stand ! Enlaps a également participé au concours business France mais n’a pas été retenu. Sans oublier bien sûr la campagne Kickstarter, qui a généré le plus de retours, notamment parce que Tikee était installé à l’hôtel et qu’ils ont présenté à Kickstarter les timelaps. Résultat, coup de cœur pour l’équipe qui a mis le projet en première page de la plateforme, multipliant par 7 le nombre de visites et donnant un vrai coup de boost à la campagne.
8/ Partir au moins à 3 car il y a beaucoup de visites sur le stand
9/ Soigner sa communication ! Ce qui a marché pour Enlaps : le fait d’avoir un prototype et un stand attractif car le challenge est de se démarquer parmi les milliers de start-up présentes. Autre conseil : mettre en avant une baseline percutante plus que le nom de la société car ce qui est important pour le public, c’est de savoir tout de suite ce que vous faites.
10/ Bien réfléchir en amont à son positionnement car le CES est surtout adapté pour les marchés B to C
 

IMG_4393Un bilan plus que positif !

Enlpas retire une très bonne expérience de sa participation au CES 2016 et s’inscrit déjà pour le CES 2017 ! Au total, la start-up a récupéré 700 contacts : 20% distributeurs, 5% concurrents, 15% clients, 10% investisseurs, 20% consultants, 30% fournisseurs. Des contacts de très haut niveau (CEO Parrot, TF1 …) et, pour le clin d’œil, un selfie avec Emmanuel Macron ! Mais Enlaps insiste sur un point : il faut aller au CES uniquement lorsque vous êtes fin prêt et que vous avez réuni tous les éléments pour optimiser votre présence…
 
 

Pour Altamendi, le CES est une belle opportunité de « sentir » les tendances

Présent en tant que visiteur avec son offre Skaping, Jean-Pierre, co-fondateur d’Altamendi, nous fait part de son expérience : « En 3 jours, impossible de tout voir ! Pour se rendre sur le stand d’Oculus par exemple, il fallait compter 2h30 d’attente ! Beaucoup de français étaient présents sur ce salon : il y avait à peu près 50% de participants américains et 25% de français. » Jean-Pierre confirme également l’importance de soigner sa communication : « Ce salon rassemble environ 175 000 personnes : il faut viser grand public et avoir quelque chose à montrer. Je dirais même faire le show ! La presse du monde entier est présente, mais attention, il faut absolument se démarquer au risque d’être noyé dans la masse… ». Mais pour Altamendi, être présent au CES en tant que visiteur est une excellente opportunité de faire de la veille et de sentir les tendances !
 
 

Suivez-nous !

À propos d'Inovallée

Labellisée par Retis, inovallée est une technopole de l’innovation durable située près de Grenoble, au pied des montagnes.

Derniers articles

Besoin d'un accompagnement ?