Les 5 règles d’or de la conception hardware pour réussir sa certification CEM

A VPN is an essential component of IT security, whether you’re just starting a business or are already up and running. Most business interactions and transactions happen online and VPN

Bien préparer (et au plus tôt), sa certification CEM est essentielle en matière de conception hardware, et quels que soient le type ou la complexité de son équipement électronique, l’approche et les étapes à respecter restent les mêmes. C’est pourquoi le Tarmac organisait dans le cadre de Coopindus un meetup expert animé par Nexio le 27 février dernier à l’Atelier numérique.

Les conseils pour bien préparer sa certification CEM

  1. Identifier  son référentiel normatif : le respect des exigences normatives est une obligation légale. Il est donc fondamental de déterminer dès la phase de l’idée les normes dont on va dépendre, et qui varient en fonction des marchés visés (géographiques et sectoriels, le niveau d’exigence étant différent en fonction des pays visés et de la criticité des secteurs adressés), et du produit (catégorie et classe, criticité, caractéristiques et fonctionnalités …).
  2. Analyser les risques CEM : la connaissance des exigences normatives permettra d’identifier certains risques majeurs et d’orienter ses choix de conception (choix du type de PCB, des matériaux, de l’architecture, des composants critiques, …
  3. Attention : assembler des sous-ensembles certifiés CE ne permet pas d’être marqué CE. Même si la certification CE est auto déclarative, chacun doit être en mesure de fournir la liste des tests de conformité réalisés
  4. Respecter les 5 règles d’or de la CEM en conception !
  5. Faire un plan de tests CEM dans lequel, outre la liste des essais qui seront réalisés, on décrira les performances essentielles, le mode de fonctionnement à mettre en œuvre, les critères de défauts, le processus de mise en œuvre, et la stratégie et les moyens de contrôle pendant le test
  6. Réaliser les essais : Tous les professionnels conseilleront de réaliser des essais CEM d’évaluation dès que les prototypes sont disponibles. Réalisés dans des conditions proches des essais de certifications, ils permettront d’éviter mauvaises surprises et reprises de design tardives. Pour les tests, il est important de consulter les labos compétents en France et à l’étranger et de comparer, sur la base du plan de test transmis, le contenu détaillé de leur proposition. Il est conseillé également de suivre son produit en phase d’essais pour s’assurer que le laboratoire respecte ses engagements et interagir avec lui en cas de difficultés en cours de test.

Les 5 règles d’or de la CEM en conception électronique

  1. Le placement : un bon placement est capital. C’est une affaire de compromis (répartition des poids, dissipation thermique …). Les conseils : découper le produit en sous-ensembles, définir les zones sensibles, identifier les signaux sensibles, placer les composants centraux de chaque sous-ensemble au plus près de leurs alimentations, faire les connexions entre les sous-ensembles les plus courtes possibles, et placer les capacités de découplage au plus proche des composants associés.
  2. Le routage : la qualité du routage va influer directement sur la performance et les fonctionnalités, en termes de puissance et d’intégrité du signal. Un bon routage respecte les contraintes : distance minimale par rapport aux bordures pour éviter les effets de bord, dimensionnement des pistes en fonction de la nature des signaux, gestion des différents plans pour minimiser les couplages, …
  3. Gestion des masses : l’équipotentialité des systèmes permet de réduire les problèmes de CEM ; Il est donc important d’assurer la continuité des masses, de les mailler, et de relier à la masse tout conducteur libre d’un câble pour qu’il ne devienne pas antenne.
  4. Filtrage et protection : il est important de filtrer les composants au plus près, de filtrer les câbles non blindés, et d’installer des systèmes de protection contre les surtensions transitoires.
  5. Blindage : c’est la solution de dernier recours pour la mise en conformité, sous réserve que le montage du blindage soit bien fait.

Suivez-nous !

À propos d'Inovallée

Labellisée par Retis, inovallée est une technopole de l’innovation durable située près de Grenoble, au pied des montagnes.

Derniers articles

Besoin d'un accompagnement ?

Menu de navigation

Sports & Loisirs

Annuaire

Cvthèque

Offres d'emplois

Le Mag

L'agenda

My ino