Les collectivités territoriales, piliers de la vocation technopolitaine et d’un développement économique vertueux à l’échelle Grenoble Alpes

A VPN is an essential component of IT security, whether you’re just starting a business or are already up and running. Most business interactions and transactions happen online and VPN

Sans l’implication visionnaire et sans faille des Villes de Meylan et Montbonnot il y a 50 ans, jamais inovallée n’aurait pu voir le jour. En effet, c’est au sein de l’agence d’urbanisme AURG qu’a émergé en 1968 l’idée avant-gardiste de créer une silicon valley à la française sur le territoire grenoblois. Et c’est l’impulsion de quelques pionniers de l’industrie (dont Merlin Gerin), de la Recherche (dont le CEA, l’UJF et l’INPG) mais aussi de quelques personnalités politiques dont le Préfet et les Maires de Meylan et Montbonnot, qu’ont ou être dessiné dès 1972 les contours d’une ZAC à cheval sur les deux communes.

De la Ville de Meylan à Grenoble Alpes métropole : un pari pionnier pour l’innovation

C’est à Meylan, première tranche commercialisée, que sont nées les premières « startups », fruit de l’essaimage industriel mais aussi de la valorisation de la Recherche (comme Sames). Forte de ces premières jeunes pousses, la Ville a fait le pari audacieux d’investir dans les LocaZIRST, et a ainsi été la première collectivité française à proposer des surfaces évolutives en baux précaires pour suivre la croissance des jeunes entreprises innovantes. Ces LocaZIRST préfiguraient les incubateurs actuels et c’est donc sans surprise que la Ville a une fois de plus été pionnière en 2013 en lançant l’incubateur Tarmac M dans un bâtiment acheté par la Commune, géré par une SPL, animé par l’association inovallée et co-financé par la Métropole.

La Métropole a renforcé son action en matière de développement économique après la loi Nôtre, et c’est donc entre ses mains que repose aujourd’hui le développement d’inovallée sur Meylan et l’incubateur Tarmac. En 2022, elle a fait le choix de conforter la vocation technopolitaine du territoire pour continuer à attirer des activités technologiques et innovantes et permettre leur développement sur le territoire (pour rappel, l’écosystème Grenoble Alpes a généré plus de 500 startups en 10 ans, dont près de la moitié de startups depptechs et industrielles). Un engagement qui se concrétise dans un programme ambitieux de renouvellement urbain concerté, comme le souligne Guy Jullien, Vice Président à l’économie, l’industrie et la résilience économique :

« Dans un contexte de raréfaction du foncier économique, le renouvellement urbain d’inovallée doit repenser les typologies de programmes immobiliers pour permettre à l’industrie de se développer, avec des possibilités de production en étage, tout en conservant l’esprit campus et le poumon vert d’inovallée qui font la force de la technopole. L’attractivité du site et la capacité des acteurs à développer des projets viennent aussi de la qualité de l’écosystème et de son animation portée par l’association inovallée et dont Grenoble-Alpes Métropole est partenaire de longue date ».

De la Ville de Montbonnot à la communauté de communes du Grésivaudan : un engagement sans faille pour inovallée

Quant à la Ville de Montbonnot, elle s’est toujours mobilisée pour défendre la vision technopolitaine pionnière d’inovallée, et a su, même dans les périodes difficiles où il aurait été aisé de céder au chant des sirènes, tenir le cap de sa vocation technologique. Le succès actuel du versant bonimontain, avec ses 114 entreprises et ses 6000 emplois démontre qu’elle avait raison de croire au potentiel de l’innovation comme moteur du développement économique.

C’est aujourd’hui le Grésivaudan qui a repris le flambeau du développement économique, et qui continue de porter haut et fort les couleurs de la technopole, comme en témoignent les propos de Jean-François Clappaz, Vice Président à l’économie.

« Inovallée a véritablement irradié le territoire de son empreinte techno­logique. La technopole porte haut les couleurs de l’excellence en matière d’innovation et de développement de la sphère du numérique et des nouvelles technologies. Les entreprises d’Inovallée, grâce à des collaborations avec les laboratoires de recherche, les universités et les grandes écoles d’ingénieurs ont su attirer de nombreux talents du monde entier, faisant de notre vallée un véritable creuset multiculturel et multidis­ciplinaire. Forte de l’extraordinaire capacité de ses sociétés à s’interroger sur les défis et les enjeux de demain, Inovallée a façonné durablement le visage économique du Grésivaudan, et a sans aucun doute participé par son rayonnement et son attractivité, tant géographique que scientifique, à l’implan­tation des plus beaux fleurons de l’industrie française du se­mi-conducteurs. Attirant comme un aimant toute l’intelligence productive et novatrice au service des industries du futur, vivier incontesté d’entreprises animées de la même volonté de participer à la construction du monde de demain, cette zone d’activité « hors normes » a contribué à l’essor du Grésivau­dan et de Grenoble-Alpes, ses territoires de proximité, mais aussi au rayonnement de l’excellence française en matière de recherche et développement. »

Une ambition partagée pour l’avenir : construire un futur à aimer à l’échelle Grenoble Alpes !

Guy Jullien, Mélina Hérenger et Jean-François Clappaz – AG inovallée 2022

Unis pour un avenir commun autour de la marque Grenoble Alpes

Surtout, la compétition des territoires est dépassée : cap désormais sur la coopération pour la métropole grenobloise et Le Grésivaudan, qui œuvrent main dans la main avec l’ensemble des acteurs pour le rayonnement global de la marque Grenoble Alpes !

De grandes orientations sont en train de redessiner un territoire économique à la fois dynamique et résilient pour les 30 ans à venir.

Avec une ambition partagée par l’ensemble des acteurs : co-construire une vision prospective pour un avenir porteur d’innovation techno­logique, sociale et environnementale.

En effet, Grenoble capitale verte européenne entend bien contribuer à un développement économique durable et vertueux, capable de soutenir tous les enjeux de transition (énergétique, mobilités durables, smart cities, santé, industrie décarbonée, et inclusion sociale).

Et le slogan de la marque Grenoble Alpes, « un futur à aimer », incarne parfaitement cette promesse collective dans laquelle inovallée aura un rôle clé à jouer.

Besoin d'un accompagnement ?

Menu de navigation

Sports & Loisirs

Annuaire

Cvthèque

Offres d'emplois

Le Mag

L'agenda

My ino