Pour aider les artisans à faire face à la crise sanitaire, la Masterbox créé le « Collectif Masterbox »

Touchés de plein fouet par la crise sanitaire, les artisans français ont été contraints, pour la plupart, de fermer boutique dans le cadre des mesures sanitaires nécessaires pour lutter contre la propagation du coronavirus Covid-19. Déjà fortement engagée auprès des artisans, la jeune startup du Tarmac, la Masterbox, dont la vocation est de faire découvrir l’artisanat français au travers de ses coffrets cadeaux, renforce encore son action de soutien et de valorisation du savoir-faire artisanal en créant un collectif.

Le Collectif Masterbox rassemble des consommateurs soucieux de « mieux consommer » et souhaitant prendre une part active dans la valorisation de l’artisanat français et le soutien des artisans créateurs et producteurs locaux, face à la crise économique, qui les frappe en premier lieu. Cette initiative a été créée dès l’annonce des premières mesures de confinement afin d’aider les petits commerces à faire face à l’absence ou la chute drastique de leurs revenus.

Une communauté de consomm’acteurs qui soutient les artisans

« A l’heure du confinement et face aux différentes restrictions, les artisans voient leur activité ralentie à l’extrême, voire à l’arrêt total. Leur chiffre d’affaires en chute libre ne leur permet pas de faire face à des charges fixes importantes (salaires, loyers, charges sociales), alors que leur trésorerie est déjà fragilisée. Dans le cas des commerçants qui ont été contraints de fermer leurs établissements, la Masterbox reste l’un des derniers canaux de vente. Nous souhaitons réellement les aider à générer des revenus et à conserver leur clientèle », explique Vincent Naigeon, fondateur de la Masterbox. « Notre mission première sera de rassurer les artisans et de leur montrer qu’ils ne sont pas seuls. Confinés chez eux, citoyennes et citoyens français cherchent aussi à participer à ce mouvement d’entraide tout en respectant le confinement.  La solidarité s’organise alors en ligne via notre collectif de consommateurs et nous continuons à enregistrer des commandes ».

Un collectif pour valoriser les pépites de l’artisanat français 

Un autre objectif de ce collectif est de dénicher de nouvelles pépites de l’artisanat français : « Nous comptons également sur cette communauté de consommateurs pour assurer la promotion des produits artisanaux. Chacun d’entre nous connaît un artisan, un créateur ou un producteur français qui a besoin d’aide. Les membres du collectif pourront inviter à leur tour de nouveaux artisans à rejoindre la communauté d’artisans partenaires ».

Ce qui facilitera la mise sur le marché en ligne de nouveaux produits de l’artisanat français, leur offrant un débouché salvateur durant la crise sanitaire : produits du terroir, alcools artisanaux, kits de jardinage, de pâtisserie, bijoux, épicerie fine ou encore cosmétiques naturels. Il existe en France une richesse et une diversité incroyable de produits issus de petits artisans, créateurs et producteurs. « Ces produits et créations restent cependant méconnus car les artisans français manquent de visibilité. C’est cette visibilité que leur offre la Masterbox en les faisant émerger grâce à ses box cadeaux ».

Les missions du collectif ne s’arrêtent pas là : ses membres seront sollicités pour voter pour les prochains produits à intégrer dans les coffrets cadeaux Masterbox, contrôler et garantir que les produits sont conformes aux attentes des consommateurs en validant la candidature d’un nouvel artisan, décider collectivement de l’évolution des produits ou encore, lorsque la période de confinement prendra fin, pour participer à des visites chez les producteurs et dans les ateliers des fabricants, des animations magasins, etc.

Le plan de continuité d’activité est assuré grâce aux e-coffrets cadeaux

Pour soutenir les artisans et leur éviter une perte de chiffre d’affaires trop conséquente, la Masterbox a mis en œuvre un plan de continuité d’activité : le centre de logistique, basé au Tarmac, est fermé et ne peut donc plus expédier les coffrets cadeaux imprimés. Mais la jeune startup continue à proposer ses e-coffrets pour soutenir les artisans face à cette crise sans précédent. Son SAV reste également opérationnel par téléphone ou mail du lundi au vendredi de 9h à 18h. Et 95% de ses artisans partenaires continuent d’expédier leurs coffrets artisanaux directement au domicile des clients lorsque la logistique le permet. Les 5% restant livreront les commandes dès la fin du confinement.

Masterbox et l’Artisanat français soutenus par les investisseurs avec une levée de fonds totale de 770 000 €

Vincent Naigeon l’affirme haut et fort : « À l’heure de cette pandémie mondiale, nous nous mobilisons encore plus pour le consommer local et français ! ». Cette démarche responsable et engagée a d’ailleurs permis de séduire les investisseurs, et tout particulièrement Kreaxi, que Masterbox avait pu rencontrer lors d’une rencontre au Tarmac. « Nous avons été séduits à la fois par le concept et par l’énergie de l’équipe, dont la mission est de permettre la promotion du Made in France. Nous sommes très heureux de participer à l’aventure aux côtés de Vincent Naigeon », confiait Sandra DUBOS, Chargée d’investissement KREAXI. La start-up a en effet finalisé sa première levée de fonds à hauteur de 770 000 €, auprès de sa communauté, du fonds d’investissement KREAXI, du Crédit Agricole Alpes Développement et de différents partenaires bancaires.

Une forte mobilisation pour le Made in France

Sur la fin d’année 2019, la Masterbox avait enregistré plus de 24 000 commandes pour ses artisans partenaires. « Le projet de Masterbox répond parfaitement à l’envie des français de donner plus de sens à leurs actes d’achat, en leur permettant d’offrir des produits de qualité issus de l’artisanat français. Masterbox a réussi à fédérer une communauté de plus d’une centaine d’artisans, rendant ainsi accessible leurs produits à un large public », ajoute Vincent Naigeon.

Et cette tendance de consommation devrait encore s’accélérer dans les prochaines semaines, comme semble le confirmer le baromètre Brands&You de l’institut CSA du 9 avril 2020 : « Après trois semaines de confinement, plus d’un tiers des Français déclare avoir augmenté sa consommation de produits « Made in France » et a l’intention de continuer à en consommer davantage après la crise. Interrogés sur les marques, enseignes ou services qui leur sont le plus utiles au quotidien, les commerces de proximité, les producteurs locaux, les agriculteurs et les circuits courts enregistrent une forte progression ». Pour rejoindre le collectif, ça se passe ici !