Quand les minimento aident les entreprises et le monde à changer…

Les neurosciences au service de la transformation des entreprises

On connaissait Minimento pour son expertise en synthèse de messages complexes et son talent pour retransmettre, sous forme de vidéos en motion design, des informations compréhensibles et faciles à retenir.

Qui aurait parié sur le fait que ce triple talent, qu’on pouvait penser intuitif, de comprendre, synthétiser et retransmettre cachait un pouvoir puissant sur la capacité du cerveau à gérer positivement le changement ?

Pas grand monde sans doute en dehors du cercle assez fermé des spécialistes de la neuro-cognition avec lesquels les co-fondateurs de Minimento travaillent depuis le début.

Petit retour en arrière pour comprendre l’histoire d’un succès pas comme les autres… Après avoir fait ses premières armes auprès de startups et d’académiques pour leur communication externe, Minimento a commencé à travailler avec les grands groupes il y a plus de 3 ans au service de la communication interne. Diffuser une stratégie d’entreprise sur l’ensemble des collaborateurs et susciter l’engagement commun autour de cette stratégie est en effet un enjeu fort des grandes entreprises, a fortiori internationales.

Et de la communication interne à l’accompagnement au changement, il n’y a finalement qu’un pas, franchi avec un succès dépassant toutes les espérances au sein du groupe Roche. Dans un monde qui évolue très vite, les grandes entreprises comme les autres sont obligées de repenser au plus haut niveau leur stratégie, et surtout d’embarquer l’ensemble de leurs équipes dans un changement qui peut être profond. Or le changement, a fortiori quand il est mal compris et du coup subi sans partage de sens, est générateur de résistance au changement, d’opposition, de stress, voire de burn-out.

Un taux d’engagement des collaborateurs record pour le groupe Roche

Pour le groupe Roche, qui devait impulser une vraie dynamique de changement dans toutes ses filiales, Minimento a donc travaillé à la fois avec le comité de direction et les collaborateurs de la Roche Diabètes Care, pour concevoir des vidéos de communication interne (les fameux minimentos) destinées à (1) partager la nouvelle vision de l’entreprise et (2) engager les collaborateurs dans cette transformation.

Conséquence : grâce au travail réalisé en équipes (ascendantes et descendantes), et à la méthodologie de conception des messages réalisés par Minimento, la filiale inovallienne a atteint un excellent score d’engagement si bien que suite à son succès, le programme sera présenté prochainement par Baptiste et Matthieu directement à … Severin Schwan directeur General du groupe (95.000 collaborateurs) ! Une belle reconnaissance !

Surtout, les neurologues qui ont étudié la méthodologie mise en place, ont confirmé que les codes de communication des minimentos respectaient parfaitement les besoins cognitifs du cerveau pour comprendre et retenir (nombre de mots par minute, pouvoir des schémas, cadencement des images, nombre d’éléments par slide, durée optimale des supports). Une synthèse des travaux des neurologues est en cours. Elle permettra d’expliciter les mécaniques neuroscientifiques à l’œuvre dans les minimento et qui entrainent un impact positif, via un d’un message clair, sur la capacité du cerveau humain à vivre sereinement le changement.

D’ailleurs, le groupe Roche n’a pas été le seul à être convaincu de la force du modèle et Minimento accompagnera prochainement plusieurs grands groupes français et internationaux sur le même type d’enjeux.

Quand changer l’entreprise permet de changer le monde : de l’impact social à l’impact sociétal grâce à HEC Stand UP

« Être en mesure d’insuffler un changement doux, plus inclusif au sein des entreprises, et d’avoir donc un impact social fort est une vraie victoire pour nous en tant qu’entrepreneurs », souligne Baptiste Vernier. Mais il fallait plus pour faire briller les yeux de nos entrepreneurs. Car depuis le début, avant même que l’entreprise ne soit créée, ils étaient animés par un rêve : faire en sorte que le savoir (dont on sous-estime encore trop le pouvoir), puisse être enfin accessible à tous et pas seulement réservé à une élite.

« Le changement positif que nous sommes aujourd’hui capables de réaliser en entreprise devait pouvoir transfuser sur la société dans son ensemble », rappelle Baptiste. L’éducation est donc au cœur de tout changement et offrir le meilleur de la pédagogie à tout un chacun la vraie révolution. Aussi, lorsque HEC (Minimento a fait partie des 3 startups du Tarmac à être retenues dans le très select programme HEC Challenge +) a lancé son programme HEC Stand Up, Minimento s’est forcément porté volontaire ! En effet, HEC Stand Up a été fondé par HEC pour aider les femmes en situation précaire de la Région Ile de France à créer leur entreprise en 10 jours, en mettant à leur disposition les méthodes pédagogiques de l’école.

Et c’est ainsi qu’on peut retrouver sur le site de HEC StandUP les 3 premières vidéos minimento d’accompagnement à la création d’entreprise : https://www.hec.edu/fr/hec-stand-up

A terme, Minimento ambitionne de pouvoir digitaliser d’autres programmes pédagogiques, issus de différentes universités Françaises.