Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Une nouvelle et 4ème levée de fonds pour Waga Energy, dont la filiale américaine obtient 60 M $ pour financer les premiers projets aux Etats Unis 

A VPN is an essential component of IT security, whether you’re just starting a business or are already up and running. Most business interactions and transactions happen online and VPN

Une technologie de rupture pour la spin-off d’Air liquide qui réalise dès 2015 une première levée de 1,8 millions dès 2015

Après 7 ans de R&D au sein d’Airliquide dont elle est une spin-off, Waga se créait au Tarmac en 2015, et réussissait une première levée de 1,8 M€ pour industrialiser sa toute première unité WAGABOX® et faire ainsi la preuve industrielle d’une véritable prouesse technologique : transformer le biogaz de décharges en biométhane.

C’était chose faite en 2016 avec l’installation de sa première unité dans l’Yonne, une première mondiale : https://www.inovallee.com/waga-energy-fait-la-une-de-la-presse-en-finalisant-linstallation-de-sa-premiere-wagabox-dans-lyonne-une-premiere-mondiale/  

Entrée au Tarmac avec ses 3 co-fondateurs, dès fin, 2018, Waga Energy réalisait un CA de 7,4 M€ avec une équipe de 40 personnes, installée sur inovallée après son décollage du Tarmac en 2016.

Une deuxième levée de 10 M€ en 2019 pour accélérer le déploiement de la solution en Europe et en Amérique du Nord

Moins de 5 ans après sa création, Waga Energy finalise une deuxième levée de fonds d’un montant de 10 millions d’euros auprès de ses actionnaires historiques : Air Liquide, Ovive et Starquest Capital, et les fonds d’investissement Noria et Tertium.

Cette seconde augmentation de capital avait pour objectif d’accélérer le déploiement de la solution WAGABOX® en Europe et surtout en Amérique du Nord, où Waga Energy venait de créer deux filiales : l’une basée à Philadelphie (Pennsylvanie, USA) et l’autre à Shawinigan (Québec, Canada). L’implantation canadienne reposait sur deux motivations majeures : la création à Shawinigan d’un centre d’excellence en gaz renouvelable, et la présence d’un partenaire industriel local capable de fournir à Waga Energy toutes les homologations requises par les standards américains.

Pour autant la partie cryogénie reste entièrement produite à Grenoble, pour son expertise inégalée dans le domaine. https://www.inovallee.com/waga-energy-boucle-une-levee-de-10-me-pour-soutenir-le-developpement-international-de-sa-solution-wagabox-de-valorisation-du-biogaz-de-decharge/

Et si Waga Energy entend dès le début se développer à l’échelle internationale, c’est parce que 40% seulement des déchets européens sont enfouis, alors qu’à l’échelle de la planète, les décharges représentent 85% des 2,5 milliards de tonne de déchets produits chaque année par l’homme. 98% du marché est donc international, et seul un développement worldwide des WAGABOX® pouvait permettre une véritable transition énergétique durable et donner toute son ampleur au modèle exceptionnel d’économie circulaire de Waga Energy.

Waga Energy signe ainsi son premier contrat international en Espagne pour son 6ème anniversaire et bénéficie du premier PPA Europe dans le gaz vert.

Il s’agit en effet du premier projet d’injection de gaz de décharge financé par un contrat d’achat d’énergie à long terme en Europe. Ce mode de financement – connu sous le nom de Power Purchase Agreement (PPA) – est courant pour les projets d’électricité renouvelable, mais rarement utilisé pour les projets de gaz vert, faute d’arriver à proposer aux acheteurs un prix attractif dans la durée. 

https://www.inovallee.com/waga-energy%e2%80%afsigne-un-premier-contrat-international-pour-son-6eme-anniversaire%e2%80%af/

Une IPO de 124 M€ en 2021 pour changer d’échelle !

En 2021, Waga Energy réussit une belle entrée en bourse sur le marché Euronext avec une augmentation de capital qui dépasse les espérance (100 M€ attendus), avec une augmentation de capital de 124 M€ !

L’Offre a connu un grand succès auprès d’investisseurs institutionnels français et internationaux de premier rang et d’investisseurs individuels français. Elle a également bénéficié du soutien d’investisseurs cornerstones tels que Viva Energy, Vitol, CMA CGM, Hermitage Gestion Privée et Svenska Handelsbanken.

«L’introduction en bourse de Waga Energy marque pour nous l’aboutissement de quinze années d’engagement au service de la lutte contre le changement climatique. Cette opération va nous permettre d’accélérer le déploiement international d’une innovation technologique française visant à produire d’importants volumes de biométhane à prix compétitif, dans le but de substituer au plus vite les énergies fossiles. Nous sommes heureux et fiers de constater que ce projet de bon sens suscite aujourd’hui l’adhésion des investisseurs, professionnels ou particuliers, qui souhaitent placer l’économie au service de l’environnement. Nous remercions tout particulièrement, en cette occasion, les actionnaires historiques qui nous soutiennent depuis le début de cette aventure, et les investisseurs stratégiques qui se sont engagés à nos côtés pour le succès de cette opération», se réjouissaient Mathieu Lefebvre, Guénaël Prince et Nicolas Paget, dirigeants fondateurs de Waga Energy

Et une nouvelle et première levée aux US de 60 M$ en 2024 pour accélérer le développement sur le marché américain …

Cette année, c’est au tour de la filiale américaine de Waga Energy aux Etats Unis de conclure un financement de 60 millions de dollars avec le gestionnaire d’actifs Eiffel Investment Group pour financer la construction de quatre unités de production de biométhane aux États-Unis. Ces 4 unités pourront produire au total jusqu’à 495 GWh de biométhane par an et éviter l’émission de plus de 80 000 tonnes d’eqCO2 par an dans l’atmosphère

Il s’agit du premier financement obtenu par Waga Energy aux États-Unis où le Groupe a réalisé une percée majeure ces derniers mois, avec 7 unités de grande capacité y sont actuellement en construction.

En 2020, le fonds Eiffel Gaz Vert avait déjà accordé à Waga Energy un financement obligataire de 20 millions d’euros pour financer la construction de quatre unités WAGABOX® en France. Ce financement a été intégralement remboursé en 2022.

« Avec un montant de financement triplé par rapport à 2020, nous sommes ravis d’accompagner l’accélération de la croissance de Waga Energy et de ses équipes en Amérique du Nord. Eiffel déploie depuis 2019 une stratégie dédiée au biométhane dans les secteurs de l’agriculture, de l’industrie, et de la valorisation des déchets, notamment à travers le fonds Eiffel Gaz Vert. Avec le financement de ces quatre projets, sécurisés, Eiffel est fier d’étendre son action aux États­-Unis et de contribuer à l’objectif de réduction des émissions mondiale de méthane rappelé lors de la COP 28. » 

Pierre-Antoine Machelon, Managing Director Eiffel Investment Group.

Waga Energy emploie à ce jour 210 personnes et réalise un CA 2023 de 33,3 M€, et exploite 21 WAGABOX® exploitation en France, Espagne et Canada, sans compter les 15 en construction en France, Canada et USA, qui lui permettent d’ores et déjà de sécuriser un CA récurrent de 100M€ par an.

Son ambition : profiter de cette nouvelle augmentation de capital pour élever les capacités de production à 24 WAGABOX® par an, et atteindre en 2026 un CA de 200 M€ qui permettront d’éviter l’émission de 600 000 tonnes d’équivalent CO² par an !

Suivez-nous !

À propos d'Inovallée

Labellisée par Retis, inovallée est une technopole de l’innovation durable située près de Grenoble, au pied des montagnes.

Derniers articles

Besoin d'un accompagnement ?