[RH] Les clés d’un recrutement réussi en startups

Parce que le recrutement est une étape cruciale, qui représente un investissement humain et financier important et qui impacte grandement l’équilibre de toute une équipe, bien jalonner le process permet de limiter les risques de se planter. Le Tarmac organisait donc le 9 octobre un atelier de formation / action animé par Neojobs pour aider ses startups à aborder plus sereinement les étapes de leurs recrutements à venir.

La check-list du recrutement

  • le recrutement commence à la rédaction de la fiche de poste et s’achève à la fin de la période d’essai
  • 1ère étape clé : le diagnostic. Il est fondamental de définir
    • le profil de la personne recherchée : en terme de SF (Savoir-faire) et de SE (Savoir-Etre). Concernant le SE, les banalités comme les généralités sont à proscrire (dynamique, autonome …). S’appuyer plutôt sur des profils de personnalités type MBTI ou Process Com.
    • définir son budget : salaire, charges, mais aussi les coûts liés au recrutement (achat de matériel, agence de recrutement, etc)
    • définir les ressources : qui s’occupe de publier les offres, trier les CV, recevoir les candidats, etc
    • réfléchir à la dynamique du poste et aux évolutions de carrière possibles
    • et très important, travailler sur son attractivité et sa marque employeur : avantages fonctionnels, économiques et psychologiques inhérents à l’entreprise et au poste. Il faut séduire … et prouver ce qu’on avance
  • 2ème étape : la fiche de poste
    • En-tête : l’intitulé du poste et le type de contrat (mettre le titre au masculin en précisant H/F pour les moteurs de recherche)
    • présentation : de l’entreprise et du poste. C’est là qu’il est capital de mettre en avant ses atouts et sa marque employeur
    • missions
    • expérience et compétences
    • conditions : salaire (pas toujours), date de début, localisation, déplacements ou non, etc
    • process de recrutement : comment postuler
  • 3ème étape : tri des CV. Mieux vaut attendre d’en avoir une dizaine pour les regarder tous ensemble. Et répondre à tout le monde !
  • 4ème étape : pré-sélection, au téléphone. 20 mn max, sur RDV, pour vérifier si le candidat a bien compris la date de prise de poste, le salaire, les missions (lui demander ce qu’il a compris de l’entreprise et du poste est un bon indicateur), lui demander de raconter brièvement sa dernière expérience et lui demander ses motivations.
  • 5ème étape : l’entretien physique
    • dire bonjour : on n’a qu’une fois l’occasion de faire une bonne 1ère impression
    • alterner entre des questions professionnelles (expériences, compétences, etc), et personnelles (hobbies, livres lus, etc)
    • faire passer des tests : de personnalité (avec un compte-rendu fait au candidat et un temps pour débriefer), et de compétences
    • demander s’il a des questions
    • penser faire un petit tour de l’entreprise avant de prendre congé pour qu’il découvre son environnement de travail et l’équipe
    • se demander si on a envie de le voir tous les jours
  • 6ème étape : l’intégration
    • préparer son poste de travail
    • préparer les collaborateurs à son accueil et les prévenir de la date d’arrivée
    • prévoir un petit déjeuner d’accueil très détendu
    • prendre le temps de former progressivement : ne pas tout dire le premier jour !
  • 7ème étape : la période d’essai. Préparer des indicateurs, définis avec l’équipe, pour évaluer le candidat.