Kalray et 2CSRI allient leurs expertises pour inventer les datacenters du futur, reconfigurables, évolutifs et économes en énergie

Avec la multiplication des échanges de données et l’émergence de l’intelligence artificielle (IA), le marché des data centers est en pleine évolution. Au royaume de l’optimisation, se réorganiser et repenser l’infrastructure de production pour soutenir ces nouveaux usages, s’aligner aux besoins métiers, tout en garantissant la conformité des processus et la sécurité des appareils, des données et des personnes, devient crucial. La prochaine génération de data centers devra donc adopter des technologies plus intégrées, afin de supporter la sécurité et l’explosion des données et augmenter encore la disponibilité et la vitesse. C’est dans cette optique que Kalray et 2CRSi ont présenté, le 18 novembre dernier à SuperComputing les résultats de leur collaboration pour démontrer un nouveau type de serveurs composables, basés sur les cartes d’accélération et les processeurs intelligents de Kalray.

Eric Baissus, CEO de Kalray, et une partie de l'équipe

Basé à Strasbourg, et disposant de filiales à Manchester, Dubaï et San Jose, au cœur de la Silicon Valley, 2CRSi est une société, cotée en bourse, spécialisée dans la conception et la fabrication de serveurs informatiques de très hautes performances. Le Groupe, qui propose à plus de 200 clients dans 25 pays des solutions innovantes en calcul, stockage et transfert de données, souhaite pour autant élargir son offre et adresser le marché très hétérogène des data centers d’entreprise. Ce dernier nécessite en effet des solutions flexibles et facilement reconfigurables pour s’adapter aux exigences en matière de performances, d’intégration et d’évolutivité.

D’où son rapprochement avec Kalray, société basée à Montbonnot St Martin sur inovallée, également cotée en bourse sur Euronext Growth Paris, pionnière des processeurs dédiés aux nouveaux systèmes intelligents. L’offre Kalray comprend aussi bien des processeurs que des cartes électroniques – sur lesquelles sont intégrées ces processeurs – ainsi qu’une suite logicielle. Cette nouvelle génération de processeurs dits « intelligents » se présente comme une innovation de rupture permettant d’adresser pleinement les défis posés par l’essor de l’IA et des nouvelles technologies et architectures informatiques.

Un nouveau type de serveurs personnalisables et évolutifs, en fonction des besoins du client

Kalray et 2CRSI ont choisi Supercomputing, la conférence internationale sur l’informatique haute performance, les réseaux, le stockage et l’analyse, qui se tenait à Denver, aux Etats-Unis, du 18 au 21 novembre, pour démontrer comment l’association de leurs technologies et expertises respectives va permettre de créer un nouveau type de serveurs composables et évolutifs, en fonction des besoins du client et des applications. Alain Wilmouth, PDG de 2CRSi, explique : « L’innovation fait partie de l’ADN de 2CRSi et nous avons la volonté de fournir à nos clients des solutions à la pointe de la technologie. Nous sommes très heureux de collaborer en ce sens avec Kalray. Les démonstrations prévues au salon SuperComputing visent à montrer nos avancées sur les solutions composables et flexibles, permettant de réduire les coûts d’exploitation. »

Kalray fournira des cartes d’accélération baptisées KONIC™, actuellement en phase de qualification chez 2CRSI. Celles-ci seront déployées sur les serveurs en complément du processeur principal (Intel x86) afin de le décharger de toutes les fonctions demandant beaucoup de performance. Les solutions de Kalray permettront de traiter de grandes quantités de données, notamment près de la source (Edge Computing), réduisant ainsi l’utilisation de bande passante internet et améliorant considérablement la performance du système global, en plus d’optimiser le coût total.
«  Notre solution permet de consommer 10 fois moins et d’être 10 fois plus rapide qu’un processeur classique », explique Eric Baissus.

Ces cartes d’accélération s’appuient sur l’architecture unique de la troisième génération de processeurs intelligents MPPA® (Massively Parallel Processor Array) de Kalray, baptisée Coolidge™. Annoncée comme une véritable rupture technologique, cette nouvelle architecture « manycore » brevetée de Coolidge™, conçue avec la technologie FinFET 16 nm du fondeur TSMC, a la capacité d’exécuter en parallèle de multiples applications, d’analyser à la volée une très grande quantité d’information permettant la prise de décisions et des interactions en temps réel. Ces processeurs intelligents allient « puissance de traitement, efficacité énergétique, et facilité de programmation grâce à l’utilisation de systèmes ouverts et standards ». Doté de 80 cœurs, le nouveau processeur de Kalray propose en effet une très grande capacité de calcul – par exemple, 25 fois plus performante, par rapport à la génération précédente du MPPA®, pour le traitement des algorithmes d’IA relatifs au traitement des images. La possibilité d’exécuter simultanément des applications très variées sur MPPA®, en temps réel et avec une consommation énergétique maîtrisée, apporte un avantage important par rapport aux solutions de type GPU (« Graphical Processing Unit »).

Une seule carte et plusieurs configurations possibles pour optimiser les investissements et la durée de vie des équipements du data center

Carte graphique Kalray

Face aux processeurs FPGA (« Field-Programmable Gate Array »), dont le coût et la difficulté de programmation sont limitants, le processeur intelligent MPPA® de Kalray propose également une alternative hautement attractive. Il offre en effet la possibilité d’ajouter, supprimer ou remplacer un module logiciel de façon dynamique en fonction des besoins (algorithmes d’intelligence artificielle, accélération d’applications ou de protocoles), ce qui rend la carte PCIe KONIC™ de Kalray entièrement programmable et facilement reconfigurable pendant toute sa durée de vie. A la clé : optimisation des coûts, facilité de maintenance et évolutivité du data center.

2CRSi renforce ainsi sa position avec des solutions configurables qui sont autant d’avantages concurrentiels sur des marchés exigeants, parmi lesquels, la vidéosurveillance, la détection des défauts, l’optimisation des algorithmes financiers ou encore, l’intelligence artificielle. Autre atout, Coolidge™ utilise des environnements de développement standardisés et ouverts (Linux, C, C++…), ce qui constitue également un avantage majeur en matière de flexibilité pour des intégrateurs tels que 2CRSi.

Éric Baissus, Président du Directoire de Kalray, conclut : « 2CRSi est l’un des fabricants de serveurs les plus innovants et fournit des équipements parmi les meilleurs en termes de coûts, de puissance de calcul et de consommation. Nous sommes heureux de contribuer à l’offre de 2CRSi avec nos cartes reconfigurables KONIC™ et de leur permettre de proposer rapidement les meilleures solutions pour leurs clients. »

Voitures intelligentes et autonomes, aérospatial et défense, équipements médicaux… de nombreux marchés prometteurs

Avec l’annonce en juillet du début du processus de fabrication, le lancement de cette troisième génération de processeurs intelligents Coolidge™ vient concrétiser les ambitions de Kalray sur les marchés des data centers et, plus particulièrement du stockage. Mais une large gamme d’applications nécessitant de très hautes performances pourra également bénéficier des avancées de Coolidge™, notamment les voitures intelligentes et autonomes, deuxième marché visé par Kalray, la robotique, l’aérospatial et la défense, les équipements médicaux, etc.

Pour l’année 2020, l’objectif principal de Kalray reste la vente de ses processeurs intelligents, des cartes d’accélération basées sur Coolidge™, mais également de sa suite logicielle qui vient compléter l’offre de la PME inovallienne. Kalray, qui a investi près de 80 millions d’euros en développement, confirme son objectif de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2022.

Créé en 2008 en tant que spin-off du CEA (Commissariat à l’Énergie Atomique), Kalray déploie une stratégie de pénétration des marchés chinois et américains basés sur des partenariats forts. La société vient de signer un accord de distribution commerciale avec Intron Technology, un des leaders de la distribution de solutions d’électronique automobile, afin d’adresser en particulier le marché des véhicules à énergies nouvelles (NEV ou « New Energy Vehicles ») en Chine.

Cet accord avec Intron Technology constitue une opportunité pour Kalray, qui accède à un réseau de vente permettant d’adresser et de fournir aisément aux clients chinois un support technique local et des solutions-systèmes adaptées à ce marché. S’appuyant sur son service d’ingénierie, Intron Technology proposera les processeurs intelligents MPPA® Coolidge et les cartes d’accélération de Kalray aux principaux équipementiers chinois ciblant la prochaine génération de solutions d’Intelligence Artificielle (IA). De même, Kalray avait annoncé en janvier depuis Las Vegas la signature d’un partenariat long terme avec NXP, le plus gros fabricant au monde de puces pour le marché automobile.

Kalray, qui emploie aujourd’hui près de 100 personnes avec des bureaux sur inovallée, Sophia-Antipolis, à Los altos dans la Silicon Valley et au Japon, prévoit de poursuivre la structuration de ses équipes, avec près d’une quinzaine de postes ouverts actuellement.

Retrouvez les offres sur le site de Kalray : https://www.kalrayinc.com/join-kalray-job-opportunities/


Architecte Solutions Data Center

Senior Field Application Engineer

Administrateur(trice) systèmes & réseaux Linux

Compiler Engineer

DFT Engineer

Physical Implementation Expert

Physical Implementation Team Leader

US sales director

Administrateur Systèmes & Réseaux Linux (H/F)

Ingénieur DFT SoC (H/F)

Ingénieur Vérification Fonctionnelle de SoC confirmé (H/F)

Responsable Technique Implémentation Physique de SoC

Ingénieur Expert en Compilation (H/F)

Expert Implémentation Physique de SoC (H/F)