Sandvik rachète Metrologic Group pour 360 millions d’euros ou la belle histoire d’un enfant d’inovallée

La belle histoire d’un enfant d’inovallée … devenu un géant de la métrologie

C’est sur inovallée, quand la technopole naissante s’appeleait encore la ZIRST qu’à 19 ans à peine, Philippe Cimadomo et Gilles Bartoli, démarrent l’aventure Metrologic. Ils étaient 6  à débarquer dans de petits bureaux en location, ils sont aujourd’hui 170 salariés répartis dans le monde, dont 100 toujours basés sur inovallée et le groupe, entréeen bourse en 1999, pèse plus de 43,3 M€ de CA. Une très belle histoire pour une entreprise qui a su imposer son leadership sur le marché des logiciels d’inspection 3D sans jamais rien perdre de sa dynamique d’innovation. En 2017, le groupe bousculait à nouveau les normes des solutions robotisées de mesure et d’inspection 3D en présentant pour la première fois en Allemagne sur le salon Control de Stuttgart sa plateforme robot autonome, mobile et collaborative Metrolog X4 i-Robot.

Philippe Cimadomo et Gilles Bartoli avaient cédé 100% de leurs parts en 2011 au fonds américain Carlyle, lequel s’est retiré en avril 2015, au profit du fonds français Astorg Partners qui n’aura pas à le regretter puisqu’il vient de céder Metrologic pour 360 millions d’euros au groupe industriel suédois Sandvik Machining Solutions !

Une acquisition stratégique qui complète l’offre de Sandvik tout en préservant l’indépendance de Metrologic

Avec ses logiciels d’inspection 3D destinés aux secteurs de l’automobile, de l’aéronautique, du transport et de la médecine, Metrologic Group intervient comme « une brique technologique complémentaire » au savoir-faire du fabricant suédois. L’offre combinée de Sandvik Machining Solutions et de Metrologic Group permettra aux clients de réaliser une chaîne de fabrication plus homogène en coordonnant les processus d’usinage et d’assurance qualité. Fort de 43 000 collaborateurs, Sandvik est l’un des principaux leaders mondiaux sur les outils et systèmes d’outillage pour l’usinage des métaux industriels, ainsi que sur les solutions techniques pour les industries du BTP et de l’exploitation minière. L’an dernier, son chiffre d’affaires atteignait 91 MdSEK (8,7 Md€).

Selon Sandvik, Metrologic Group  » formerait une nouvelle unité commerciale au sein d’un nouveau secteur de produits dans Sandvik Machining Solutions et maintiendrait l’indépendance de la marque « , conformément au modèle d’affaires décentralisé de Sandvik. Ainsi,  » l’équipe de direction du groupe Metrologic resterait avec l’entreprise « .  » Nous avions, avant l’arrivée de Sandvik, un plan de développement ambitieux qui reste d’actualité « , indique le groupe. Lequel passe par un plan d’embauche ambitieux, de 30 nouveaux collaborateurs d’ici la fin de l’année sur le site de Meylan, et dans les 6 filiales (source : le Journal des entreprises)

« Je suis très heureux de cette première étape importante vers une offre accrue dans la fabrication assistée par le digital chez Sandvik Machining Solutions. Cela permet d’élargir notre offre et de couvrir une plus large partie de la chaîne de valeur en fabrication », explique Björn Rosengren, président et PDG de Sandvik.

« L’association avec Sandvik Machine Solutions permettra de créer des synergies facilitant l’intégration transparente de la métrologie 3D dans le processus de fabrication. Cela illustre également le besoin de numérisation à tous les niveaux de fabrication avec une approche centrée sur le client et le marché. Cela profitera certainement à nos clients existants et au marché en général en reliant davantage le monde de la métrologie et de la fabrication 3D à notre logiciel de mesure 3D universel Metrolog X4 », déclare Bertrand Gili, Président du Groupe Metrologic.

« En combinant le savoir-faire de Sandvik Machining Solutions sur les matériaux, les applications clients et les processus d’usinage avec la compréhension approfondie de la technologie de mesure de Metrologic, nous serions en mesure d’élargir encore l’offre d’une productivité accrue. Je suis convaincu que cette étape vers une fabrication numérique accrue sera la clé du succès continu de Sandvik Machining Solutions », rajoute Klas Forsström, président de Sandvik Machining Solutions.

[source : https://www.controles-essais-mesures.fr/actualite-4115-sandvik-a-rachete-metrologic-group)